Revue de presse – Septembre 2020

La culture chrétienne des français recule, même chez les pratiquants.

« Un sondage réalisé en France pour Le Monde note une baisse de la culture chrétienne en France notamment chez les moins de 35 ans et qui n’épargne pas les pratiquants. Mais l’enquête révèle en filigrane le maintien d’un intérêt pour la prière ou encore la quête de sens spirituel ».

Lire l’article sur www.reforme.net

 

~~~~~~~

 

Le 3 septembre 2020, un groupe de français a rencontré le pape François

autour de l’encyclique : « Laudato Si’ » et des questions écologiques.
Un reportage dans « la Vie ».

Lire l’article sur /www.lavie.fr

Voir aussi : La montée de la conscience écologique. Des voix pionnières : Jean Bastaire, Jürgen Moltmann, pape François, Edgar Morin : https://www.temoins.com/la-montee-de-la-conscience-ecologique/

 

~~~~~~~

 

L’Eglise Liquide

Sur le site de la conférence des baptisé(e)s catholiques francophones : https://baptises.fr
présentation d’une interview vidéo de Arnaud Joint-Lambert, professeur de théologie pratique à l’Université catholique de Louvain sur l’Eglise liquide :


Dans sa recherche sur l’Eglise émergente, Témoins a fait souvent référence à l’Eglise liquide

Et récemment à travers la présentation d’un article de Arnaud Joint- Lambert : « Vers une Eglise liquide » : https://www.temoins.com/vers-une-eglise-liquide/

 

 

~~~~~~~

 

Une recherche de foi, vécue communautairement

La communauté chrétienne Saint Albert le Grand à Montréal

« A mi-chemin entre la communauté de base et la paroisse traditionnelle, la Communauté chrétienne Saint Albert le Grand propose un modèle original… Le conseil de la pastorale est constitué du prêtre répondant, de membres élus par l’assemblée générale et de représentants des comités les plus importants…L’expérience est tolérée par l’autorité diocésaine tout en restant marginale, un peu comme un laboratoire issu de l’Institut de Pastorale des Dominicains… ».

Lire l’article sur www.st-albert.org

En France, en milieu catholique, on peut observer une communauté comparable : le Centre pastoral Halles Beaubourg : la communauté Saint Merry : https://www.temoins.com/le-centre-pastoral-halles-beaubourg-une-eglise-catholique-innovante-au-cur-de-paris/

~~~~~~~

 

L’expérience et le témoignage de Carolina Costa, pasteure et comédienne à Genève

Carolina Costa est une pasteure innovante à Genève. Elle est coproductrice d’une série suisse : « Ma femme est pasteure ». Elle anime le « Lab », « un espace jeunes ouvert, moderne et inclusif pour partager la quête de sens et de spiritualité et pour faire l’expérience et témoigner d’un amour inconditionnel et universel offert à chacun (e), selon la voie christique » . Un témoignage en phase avec la recherche spirituelle de nombreux jeunes

On pourra aussi écouter une interview de Carolina Costa et Frédéric Lenoir sur la Radio-Télévision Suisse :

https://www.youtube.com/watch?v=G7gSDQvkmKI

 

~~~~~~~

 

La lutte contre l’esclavage

La prise de conscience des méfaits de l’esclavage a grandi en France dans ces dernières décennies et donc la mise en valeur de ceux qui ont jadis lutté contre ce fléau. Parmi ccux-là, figurent un certain nombre de chrétiens évangéliques à l’œuvre dès la fin du XVIII é siècle, et tout particulièrement Wilberforce.

William Wilberforce. Une vie contre l’esclavage
Lire l’article sur www.contrepoints.org/

Ce mouvement s’inscrit dans un courant social où de grandes figures chrétiennes comme  JohnWesley ont joué un rôle majeur et précoce.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Abolition_de_l%27esclavage_au_Royaume-Uni

 

~~~~~~~

 

Kamala Harris, l’avenir de la religion américaine

Le candidat à la présidentielle américaine, Joe Biden, a choisi Kamala Harris comme colistière. La sénatrice noire américaine incarne la diversité culturelle autant que religieuse.

« À une époque où le pluralisme religieux se développe, la jeune génération du pays, dont beaucoup sont des enfants et des petits-enfants d’immigrés, reconnaîtra en Kamala Harris une forme d’appartenance multiconfessionnelle et spirituelle peu familière à la majorité chrétienne essentiellement blanche de ces dernières décennies…..Joe Biden et Kamala Harris s’identifient comme chrétiens: lui catholique, elle baptiste noire…Kamala Harris, qui est membre de la Third Baptist Church of San Francisco, apporte une version ethniquement et racialement diverse du christianisme. Elle apprécie également les contributions de nombreux non-chrétiens, qui se trouvent être des membres de sa famille….

Le message social et politique de Kalama Harris :

« Lorsqu’elle s’est présentée aux élections présidentielles l’année dernière, elle a souvent utilisé la parabole du bon Samaritain du Nouveau Testament.

Dans la parabole du bon Samaritain, Jésus raconte l’histoire d’un étranger qui aide un homme battu et laissé sur le bord de la route. Kamala Harris a confié que ce texte biblique l’avait aidée à clarifier qui est son «voisin»: «Voisin, ce n’est pas avoir le même code postal», a-t-elle déclaré lors d’un forum de la Campagne des pauvres l’année dernière. «Ce que nous apprenons dans cette parabole, c’est que le prochain est quelqu’un devant qui vous passez dans la rue. Voisin, c’est comprendre et vivre au service des autres – que nous sommes tous frères et sœurs les uns des autres».

Dans plusieurs discours, Kamala Harris a invoqué la théologie de la libération, cette branche sociale du christianisme se soucie particulièrement des plus pauvres et met l’accent sur la libération politique des peuples opprimés. «La justice est sur le bulletin de vote», a déclaré Kamala Harris lors d’un événement organisé par le Parti démocratique de l’Iowa l’année dernière.  Et de poursuivre: «La justice économique est en jeu. La justice en matière de soins de santé est sur les bulletins de vote. La justice dans le domaine de l’éducation est en jeu. La justice en matière de procréation est sur les rangs. La justice pour les enfants est sur les bulletins de vote. Voici le résultat, Iowa. Je crois que lorsque nous aurons surmonté ces injustices, nous débloquerons la promesse de l’Amérique et le potentiel du peuple américain.»

Lire l’article dans www.reformes.ch

 

~~~~~~~

 

Le  Laboratoire de la transition intérieure : l’aventure continue

Animé par Michel Maxime Egger, le Laboratoire de transition intérieure poursuit sa route : Un nouvelle étape…

« Dans proposer, il y a oser. C’est ce que : « Pain pour le prochain » et « Action de carême » ont fait en créant le Laboratoire de transition intérieure. Un lieu ouvert à l’interface entre les milieux d’église et la société civile, entre la spiritualité et la citoyenneté. Une aventure multiple, animée par le désir brulant de participer à la genèse d’un monde nouveau, plus juste, harmonieux et solidaire ».

Lire l’article dans www.painpourleprochain.ch

Voir aussi les autres messages de Michel Maxime Egger sur ce site :
https://www.temoins.com/apres-le-coronavirus-besoin-dun-nouvel-imaginaire/
https://www.temoins.com/apres-medito-ecologie-selancer-vers-une-nouvelle-terre/

 

~~~~~~~

 

Nouvelles églises. Panorama en Ile de France

« Vivantes et débordantes, les nouvelles église africaines, chinoises, arabes sont en train de changer le paysage du protestantisme en France… Reportage en région parisienne ».

Avec joie, comme dans un cantique, nous pouvons dire : dans le monde entier, le Saint Esprit agit…

Après Médito Ecologie. S’élancer vers une nouvelle terre.

 

Une approche contemporaine pour s’éveiller à demain et traverser les changements

Interview de Michel Maxime Egger dans une vidéo qui introduit un cycle de méditation organisé par la « Communauté mondiale pour la méditation chrétienne ».

La crise actuelle requiert un changement collectif et individuel. Michel Maxime Egger est bien placé pour répondre à ces questions, Car il est un sociologue et théologien (chrétien orthodoxe) qui anime aujourd’hui le « Laboratoire de transition intérieure » de l’association suisse : « Pain pour le prochain » et, depuis 2004, le réseau : « Trilogies » pour mettre en dialogue : « traditions spirituelles, quête de sens, écologie et grands enjeux socio-économiques » : https://trilogies.org/auteurs/michel-maxime-egger

Interview : meditatio Ecologie :

 

~~~~~~~

Nous sommes tous animés du sacré

« Nous sommes tous animés par le sacré » : Une interview du grand sociologue allemand, Hans Joas, auteur du livre : « les pouvoirs du sacré. Une alternative au récit du désenchantement » (traduit par Jean-Marc Tétaz) : https://www.seuil.com/ouvrage/les-pouvoirs-du-sacre-hans-joas/9782021404548

« Dans Les pouvoirs du sacré. Une alternative au récit du désenchantement, le grand sociologue allemand Hans Joas relativise largement l’idée d’un processus de sécularisation universel, à mesure que les sociétés se modernisent. Interview » :

Lire l’article sur /www.reformes.ch

 

 

 

 

~~~~~~~

L’histoire encore ouverte des catholiques de France

Dans La Croix, Gauthier Vaillant présente un récent livre de Denis Pelletier : « Les catholiques de France de 1789 à nos jours » : « Comment l’histoire du catholicisme a influencé jusqu’à aujourd’hui le rapport de la société à l’Église, elle-même toujours en recomposition ». Ce récit montre à la fois les courants dominants et la diversité d’un monde complexe. Denis Pelletier, historien spécialisé dans l’histoire du catholicisme a écrit plusieurs livres concernant des courants novateurs : « La crise catholique. Religion, société et politique en France. 1966-1978 : https://www.temoins.com/la-crise-catholique-religion-societe-politique-en-france/ et « A la gauche du Christ », histoire des chrétiens de gauche.

« les catholiques en France de 1789 à nos jours » :
Lire l’article sur.la-croix.com

Voir aussi :

~~~~~~~

Jean-Paul II La raison d’Église

Dans Témoignage Chrétien, Christine Pedotti présente son nouveau livre : « Jean-Paul II. L’ombre du saint ». Christine Pedotti, à l’origine de la « Conférence des baptisé(e)s francophones » est une leader de l’aile novatrice et féministe du catholicisme français. https://fr.wikipedia.org/wiki/Christine_Pedotti
Sur le site de Témoins, son livre : « Jésus. L’homme qui préférait les femmes » : https://www.temoins.com/un-changement-revolutionnaire/
Ce livre sur Jean-Paul II procède à un examen critique de son pontificat à rebours de l’élan du Concile Vatican II : « Karol Wojtyla a voulu restaurer une Eglise de la puissance, et, pour ce faire, a procédé à un réarmement doctrinal fait d’unité et de centralité… Il a érigé une « raison d’Eglise », copie tragique de « la raison d’Etat »
Lire l’article sur temoignagechretien.fr

~~~~~~~

L’Église de chrétienté à une époque de post-chrétienté

 

Réalisé par Jon Matas, un ami de Pierre LeBel, dans la mouvance de « Jeunesse en mission » au Québec, ce film : « The christendom church in a post-christendom era » décrit le changement opéré.
Regarder la vidéo sur youtube.com

Témoins a présenté plusieurs livres concernant la post-chrétienté :
Stuart Murray. Post-christendom. Church and mission in strange new world 2004 : https://www.temoins.com/faire-eglise-en-post-chretiente/
Stuart Murray. Quand l’Eglise n’est plus au centre du village 2018 : https://www.temoins.com/quand-leglise-nest-plus-au-centre-du-village/

 

 

~~~~~~~

 

Angela Merkel : “Abattez les murs d’ignorance et de l’étroitesse d’esprit”

 

« Le Temps » rapporte une adresse de la chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, Angela Merkel, aux étudiants d’Harvard en cours de graduation. C’est un témoignage et une expression de tout ce à quoi elle croit, des valeurs et des croyances où se rencontrent une inspiration chrétienne personnelle et une expérience politique démocratique : « Considérer le monde avec le regard de l’autre »… « Avoir de la sincérité envers les autres et envers soi-même »… «  Si nous sortons à l’air libre et osons des recommencements, tout devient possible ».

Lire l’article sur letemps.ch

 

~~~~~~~

 

François Cheng : François d’Assise a changé ma vie

 

 

François Cheng est un écrivain très connu, poète, romancier, membre de l’académie française qui aborde fréquemment dans son œuvre des thèmes spirituels : https://fr.wikipedia.org/wiki/François_Cheng

François Cheng raconte dans le Figaro Littéraire comment, à 32 ans, il a découvert François d’Assise et l’œuvre du Christ. Cette rencontre a changé sa vie… « A travers François j’ai mieux connu le Christ et épousé sa Voie. Je suis porté par la conception du Tao, mais il me semble que la Voie du Christ m’a mené plus loin, dans mon rapport aux êtres et dans l’expérience mystique qu’est pour moi la poésie. La pauvreté intérieure, qui dénude et rend accueillant, permet d’être poète. Cette pauvreté se cultive par la méditation. On peut prier presque tout le temps, dans les salles d’attente, partout. Prier est une façon de s’ouvrir aux êtres et à l’Être, de déchiffrer et de relier ».

Lire l’article sur lefigaroFran.fr

Lire tout l’article

 

 

Après le Coronavirus : besoin d’un nouvel imaginaire

temoins-Maxime-EGGER

Maxime EGGER, Eco-théologien suisse de culture orthodoxe, est une personnalité majeure dans l’approche chrétienne de l’écologie ;

une approche très ouverte aux convergences qui s’opèrent en ce domaine (http://vivreetesperer.com/lesperance-en-mouvement/). Dans l’article paru dans ‘Le Temps’, Maxime EGGER nous invite à prendre conscience de la mutation en cours et à avancer dans une vision nouvelle de l’avenir : « réenchanter l’à-venir ».

Lire l’article paru dans Le Temps

 

~~~~~~~

Les églises fermées, un signe de Dieu ?

temoins-eglises-fermees

L’Église doit sortir de son confinement spirituel, estime Tomás Halík, le grand intellectuel tchèque. Professeur de sociologie à l’université de Prague, l’auteur a été ordonné prêtre clandestinement durant le régime communiste. Dans ce texte publié par La Vie Tomas Halik nous invite à une nouvelle vision de l’église : « en tant que prêtre et théologien, je réfléchis aux églises vides ou fermées comme un signe et un défi de Dieu ».

Lire l’article paru dans La Vie

 

~~~~~~~

Vivre le ministère pastoral féminin aujourd’hui

temoins-Joëlle-Sutter-Razanajohary.pg_02

La position subordonnée des femmes dans la majorité des églises est un problème majeur pour l’avenir de celles-ci et pour le témoignage chrétien. De fait dans une nouvelle approche théologique, les femmes et les hommes sont appelés à vivre en co-responsabilité dans l’église (https://www.temoins.com/femmes-et-hommes-en-coresponsabilite-dans-leglise/). Joëlle Sutter Razanajohary, elle-même auteur d’un livre sur la question : « Qui nous roulera la pierre ? » (https://www.temoins.com/les-femmes-dans-leglise/) vient d’écrire un article important : Vivre le ministère pastoral féminin aujourd’hui (2) Faire face à ce qui coince encore pour construire sereinement l’Église de demain. Ces analyses centrées sur le milieu évangélique, nous paraissent avoir une portée plus générale.

Lire l’article dans Servir Ensemble

~~~~~~~

 

Quel impact aura la Covid-19 sur l’avenir des religions ?

temoins-eglise-apres-covid-19_02Alors que le monde commence doucement à se déconfiner, les débats concernent majoritairement les questions économiques et environnementales. Quid de l’avenir des religions, qui ont dû complètement modifier leurs pratiques ?

 

 

 

 

~~~~~~~

 

Le généticien américain Francis Collins reçoit le prix Templeton

temoins-Francis-Collins_02

Depuis 50 ans le prix Templeton est attribué à des personnalités œuvrant pour le rapprochement de la science et de la religion et plus généralement à des personnalités proposant une vision innovante sur la place de la référence religieuse dans la vie d’aujourd’hui (Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Templeton). Ce prix a été attribué cette année à un grand scientifique américain : Francis Collins. Francis Collins a dirigé le projet pionnier de carte du génome humain dans les années 90 et 2000.

Lire l’article

 

~~~~~~~

7 films primés par le Jury œcuménique à Cannes

artspiin-7-films-primes-jury-oeucumenique-1

Jean Luc Gadreau, pasteur, artiste, analyste de la culture d’aujourd’hui et critique de cinéma, anime un blog ‘ArtSpi’in’ que nous avons déjà évoqué positivement sur le site Témoins.com pour toutes les ressources qu’il apporte : https://www.temoins.com/artspiin-un-blog-branche-en-positif-sur-la-vie-les-arts-le-sport-la-culture-et-la-spiritualite/. Membre du jury œcuménique du festival de Cannes, et en l’absence de la manifestation de cette année, il évoque dans une vidéo les 7 films qui ont été primés par le jury au cours des dernières années.

Lire l’article dans Regards Protestants

Les religions en France face au corona virus

 

 

Radio France international, « Religions du Monde »
http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200329-les-religions-en-france-face-coronavirus

Plus de célébrations publiques, ni de rassemblements religieux, alors que les fidèles des religions monothéistes sont entrés dans une période de fêtes religieuses, Pessah pour les juifs, la fête de Pâques chez les chrétiens, et à partir du 24 avril 2020, le mois du Ramadan pour les musulmans, Religions du Monde interroge les responsables des cultes sur le rôle des religions dans cette période de pandémie et de confinement.

Dans un souci de mobiliser les forces morales et spirituelles de la nation, le président Emmanuel Macron a rassemblé lors d’une audioconférence, le lundi 23 mars 2020, les responsables religieux et d’associations laïques. (RfI, Dimanche 29 mars 2020).

 

~~~~~~

Haïm Korsia a publié, peu avant l’épidémie de Covid-19, un essai « Réinventer les aurores » (Fayard) sur le réenchantement de notre société. Le Grand rabbin de France y déploie un discours sur le retissage du lien social et la nécessité d’être unis qui prend toute son actualité dans cette crise sanitaire inédite.

 

 

 

 

~~~~~~

 

https://m.media-amazon.com/images/I/71iQ7n3qQ2L._AC_UY218_ML3_.jpg« Après Dieu », le livre-boussole du pasteur Clavairoly après les crises publié il y a quelques mois, garde également toute sa pertinence. Choc violent des attentats, dialogue interreligieux, écologie, accueil des réfugiés… Le président de la Fédération protestante de France (FPF) décrypte avec finesse, à la lumière de l’Évangile, les grandes aspirations et les grandes révoltes de nos sociétés contemporaines. Le président de la Fédération Protestante de France s’exprime dans un communiqué relatif à la situation de crise du covid-19, intitulé « Tu es précieux à mes yeux. N’aie pas peur car je suis avec toi », appelant chacun à un « un comportement citoyen et responsable ». Il poursuit : « Par ce respect des mesures et des consignes, chacune et chacun a l’occasion d’exprimer la solidarité à l’égard de son prochain, particulièrement à l’égard des personnes vulnérables, isolées, en situation de précarité, et en même temps d’accorder sa confiance à Celui qui conduit nos vies » (le 17 mars 2020). À retrouver sur le site de la Fédération protestante qui vient tout juste de faire peau neuve : https://www.protestants.org/page/635449-accueil

~~~~~~

https://i.f1g.fr/media/eidos/616x347_crop/2020/04/07/XVMdb937f4e-78d1-11ea-ae87-f757a46fe2ef.jpgDans ce contexte, pour Jean-Pierre Denis: «Les évangéliques de Mulhouse ont servi de bouc-émissaire».

https://www.lefigaro.fr/vox/religion/jean-pierre-denis-les-evangeliques-de-mulhouse-ont-servi-de-bouc-emissaire-20200407

Le directeur de l’hebdomadaire La Vie estime que le procès intenté aux participants du rassemblement chrétien à Mulhouse, notamment par Jean-Luc Mélenchon, est injustifié, car dans le même temps les élections municipales ou les matchs de football étaient maintenus eux-aussi.

~~~~~~

https://medias.liberation.fr/photo/1303872-tincqh_opalhh_30811_24.jpg?modified_at=1585642059&width=960Hommage

Le grand journaliste religieux français, Henri Tincq, est décédé ce dimanche 29 mars des suites du Covid-19. Dans un entretien que le Monde des religions republie en son hommage, « il nous faisait part de son triste constat du virage «à droite toute» d’une Église prise au piège des questions identitaires ». Marie Malzac, journaliste à La Croix, écrit : « Je ne le connaissais pas personnellement, mais dans le petit monde des journalistes spécialisés en information religieuse, Henri Tincq était une institution. Je me souviens encore quand j’ai lu pour la première fois l’un de ses papiers, même si je ne saurais pas dire de quoi il s’agissait. C’était sur Slate, publication avec laquelle il collaborait toujours, même après avoir pris sa retraite du journal Le Monde. Je me trouvais dans la salle de presse du Saint-Siège, toute jeune rédactrice (il y a presque dix ans…) et j’ai demandé à Frédéric Mounier, alors correspondant de Journal La Croix à Rome, qui était cette signature que je connaissais pas. Il s’est étonné de mon ignorance, avant de me parler de son parcours, de son travail à La Croix. Depuis j’ai régulièrement suivi ses articles. Je ne partageais pas forcément toujours son approche, mais il était un observateur attentif et un incontournable du métier. Le coronavirus a emporté une des grandes plumes de l’information religieuse, ainsi que titre La Croix. Il emporte nos aînés, parfois nos mentors, ceux qui nous ont précédés humainement et professionnellement, avant l’heure à laquelle on aurait pensé à leur départ. RIP »

 

~~~~~~

https://focus.nouvelobs.com/2020/03/24/365/0/1500/750/633/306/75/0/7678a79_moHzakc3IqkdAqJyYRjzn7N7.jpgLa « Notice optimiste sur les effets secondaires et imprévus du virus », par Ottavia Casagrande, l’auteure italienne de « l’Espion inattendu » (Liana Levi), récemment publié en France, a été surprise par le confinement alors qu’elle se trouvait dans la région de Bergame. Elle nous livre ce que la vie au temps du coronavirus lui a inspiré.

https://www.nouvelobs.com/bibliobs/20200326.OBS26606/notice-optimiste-sur-les-effets-secondaires-et-imprevus-du-virus-par-ottavia-casagrande.html

A dire vrai, cette chronique a aussi un autre mérite. Elle démontre « chaque jour qu’Albert Camus avait raison : « Et pour dire simplement ce qu’on apprendra au milieu des fléaux, qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser. »

En ces temps difficiles

Le magnifique cri d’espérance d’une religieuse milanaise

La Speranza en Italie ces jours-ci, c’est le ciel d’un bleu dépollué et provocant, c’est le soleil qui brille obstinément sur les rues désertes, et qui s’introduit en riant dans ces maisonnées qui apprennent à redevenir des familles…

 

 

En ces temps difficiles

La montée de l’épidémie du coronavirus  bouleverse notre existence collective . Nous sommes tous personnellement confrontés à cette réalité qui envahit le champ social. La résistance s’organise. C’est une politique sanitaire. C’est un changement dans la vie sociale. Notre vie est bousculée. Ne nous est-il pas également demandé une réponse spirituelle ? Pour tous, c’est un retour à L’Essentiel, et aussi une affirmation de la dimension fraternelle. C’est aussi, dans tous ses aspects, un choix de la vie contre la mort. N’est-ce pas le moment de relire un texte rapportant la pensée de Jürgen Moltmann à cet égard : « La vie contre la mort » .

La vie contre la mort

 

~~~

 

Comment l’esprit de l’Evangile a inspiré les mentalités occidentales et, quoiqu’on en dise, reste actif encore aujourd’hui

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRPdewUfGM4dzGtOy_i6CBk_uSFDuHiQ8Jdts2aT3G_9v3fmA9h Historien britannique, Tom Holland a écrit récemment un livre : « Dominion. The making of the western mind », traduit en français sous le titre : « Les chrétiens. Comment ils ont changé le monde ».

Tom Holland met en évidence la révolution culturelle suscitée par le christianisme en ses débuts et la poursuite de son influence transformatrice dans la civilisation occidentale à travers des valeurs qui sont actives aujourd’hui encore, par exemple dans la promotion des droits humains :
https://www.franceculture.fr/emissions/le-tour-du-monde-des-idees/ce-que-lesprit-occidental-doit-au-christianisme

http://vivreetesperer.com/comment-lesprit-de-levangile-a-impregne-les-mentalites-occidentales-et-quoiquon-dise-reste-actif-aujourdhui/

Comment les valeurs chrétiennes sont présentes aujourd’hui dans nos débats de société ? Tom Holland répond en français à une interview sur France 24 :

 

~~~

 

 

Dans une éthique chrétienne, comment envisager les populismes ?

Is God A Populist? C’est le sujet d’un livre qui recueille un ensemble de contributions : « Is God a populist ? Christianity, populism and the future of Europe »

https://www.amazon.fr/God-Populist-Christianity-Populism-Future/dp/8293097612/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&keywords=Is+God+a+populist%3F&qid=1583508406&s=books&sr=1-1

Directeur du « Schuman Center for European studies », Jeff Fountain en présente, sur son blog, les principaux apports : « Is God a populist ? » : « Les populistes prétendent souvent parler au nom du christianisme. Cependant, un regard plus attentif montre que le populisme nous présente généralement « un autre évangile ». Comment les chrétiens peuvent-ils répondre aux revendications du populisme ? ».

https://www.schumancentre.eu/2019/12/is-god-a-populist/

 

~~~

 

La société française a changé

Au cours de ces dernières décennies, la société française a profondément changé. Le catholicisme s’est affaissé et réduit et la société laïque qui lui était opposée, et plus particulièrement la contre-société communiste, a accompagné ce déclin. D’autres phénomènes sont apparus comme la montée du communautarisme islamique et une ségrégation sociale géographiquement accrue. En s’appuyant sur de nombreuses recherches, c’est ce que nous montre Jérôme Fourquet, directeur du Département opinion à l’IFOP, dans un livre intitulé : « L’archipel français ». « Naissance d’une nation multiple et divisée », précise le sous-titre .

Dans une vidéo, Campus protestant rapporte une conférence de Jérôme Fourquet à propos de son livre :

 

~~~

 

La crise de la profession de pasteur

Résultat de recherche d'images pour "image burn out"Dans le journal : le Temps, Jérôme Cottin, professeur de théologie pratique à l’université de Strasbourg, rapporte une grande enquête sur la profession de pasteur en répondant à une interview : « Qu’ils soient français, belges ou suisses, une vague de dépressions, burn out ou dépression, touche les pasteurs »

Quel est le « modèle » de cette profession ? Est-il en phase avec les attentes du public desservi ? Dans le passé déjà, Jean-Paul Willaime avait écrit un livre sur la profession de pasteur, le présentant à l’époque comme un prédicateur docteur : https://www.temoins.com/itineraire-dun-sociologue-des-religions-jean-paul-willaime/

Aujourd’hui, Jérôme Cottin nous présente la profession de pasteur dans une conjoncture où les églises sont confrontées à un changement profond social et culturel : « Aujourd’hui, ce n’est plus le ministère qui porte la personne, mais la personne qui porte le ministère ». Comment vivre au quotidien une demande exigeante ? Les femmes pasteur se sentent plus libres. « Elles n’ont pas l’obsession de coller à une image ». C’est bien le rapport entre une image et la réalité sociale qui est en cause.

https://www.letemps.ch/societe/jerome-cottin-on-assiste-aujourdhui-un-burnout-pastoral?fbclid=IwAR1OagbqWSFlka9ytrd4q0ks2rmMqK8Vk7ejgSM4-QrkWMuRrwWAr5gRGs4

 

~~~

 

Crise dans l’Eglise catholique

Résultat de recherche d'images pour "image abus sexuel"La multiplication des scandales en terme d’abus sexuels dans l’Église catholique, au delà de la honte morale et spirituelle, et à partir d’une réflexion sociologique et historique, suscite la montée d’une prise de conscience du caractère systémique de cette crise. La structure hiérarchique associée à la sacralisation, se manifestant par ailleurs dans un modèle sacerdotal est perçue de plus en plus comme une cause principale de la crise.

Le changement social et culturel, notamment le puissant mouvement féministe : « Un changement révolutionnaire» :  https://www.temoins.com/un-changement-revolutionnaire/ et la généralisation de la communication internet mettant fin au secret : « le pouvoir d’organiser sans organisation. Les structures hiérarchiques en question » : https://www.temoins.com/le-pouvoir-dorganiser-sans-organisation-les-structures-hierarchiques-en-question-2/ induit

Un mouvement de réforme.

Le théologien Daniel Bogner, professeur à l’Université de Fribourg, fait partie des porte-voix de l’analyse et de la volonté réformatrice. L’ampleur des abus sexuels est liée à « une sacralisation indue, au cours d’une longue histoire, de l’autorité, de l’institution, des fonctions : elle a produit un corps sacral intouchable et un cléricalisme étouffant, pratiquant un entre soi inaccessible à toute critique ». « La crise n’est ni périphérique, ni marginale ». « Elle relève d’un système qui l’a permise et la permettra encore, si l’Église ne va pas jusqu’aux racines d’un mal qui détruit d’avance ce qu’elle prétend dire aux hommes », écrit-il dans la revue Esprit…

Publié sur le site : cath.ch :

https://www.cath.ch/newsf/face-au-clericalisme-le-professeur-daniel-bogner-prone-la-reforme/?fbclid=IwAR0OEMhgsapHvD_-tsqE2VgDGMm_wJfa1N6UR0YwuklmPFR0O2J-39L-THs

 

~~~

 

 

Jean Vanier : la faille

Parce que ce que nous avons connu de Jean Vanier pendant des décennies, non seulement son œuvre pour un nouvel environnement à l’intention des handicapés, mais envers eux, une attitude de profond respect, et généralement une expression de bonté et d’humilité, un humanisme chrétien, apprendre des abus sexuels de sa part vis à vis de femmes en situation de faiblesse, a suscité en nous un grand choc, une sidération. Une image s’est déchirée. Si l’apport demeure, une faille est apparue, une dérive dans le sillage d’une dépendance, d’une conception entrainant un abus à la fois sexuel et spirituel. Cette dérive est bien rapportée dans un article de La Vie : « Révélation sur la face cachée de Jean Vanier » : http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/revelations-sur-la-face-cachee-de-jean-vanier-22-02-2020-104079_16.php?fbclid=IwAR1uwmmAlgYm7kiwhWGeVVyK_jQENBi3CoixyOa7xyQtJsEeFZY08RzGa7I

Parmi les nombreux commentaires, celui d’Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef du quotidien : La Croix, mous paraît aller à l’essentiel : Comment une telle vision perverse de la spiritualité a pu se frayer un chemin dans certains milieux catholiques ? « Que L’Eglise ne soit pas au clair avec la sexualité, les récents scandales le montrent bien. Qu’elle n’ait jamais pris le temps de l’être est navrant… Il faut de toute urgence revoir la vision de la sexualité que l’Eglise transmet au quotidien… » https://religion-gaulmyn.blogs.la-croix.com/jean-vanier-le-poison-de-la-mystique-sexuelle/2020/02/28/?fbclid=IwAR1JZ45Ah1E5myBtwJf3dnTZrs7h2tV7WbGhYm8Alsstd60f5U1Ugen8Pes

Dans cette tourmente, l’attitude courageuse des dirigeants de l’Arche, l’association fondée par Jean Vanier, est un réconfort et un encouragement. En mettant en premier la justice, et pour cela, en dépassant attachement et dépendance, ils ont eu le courage de susciter une enquête indépendante qui a permis de révéler la vérité. Nous voyons cette lumière dans l’interview de Stephan Pozner, responsable international de L’Arche : https://youtu.be/xGu4vMCCl7Qhttps://www.ktotv.com/video/00293036/2020-02-20-entretien-special?fbclid=IwAR1mkWk2fYfXAt5qRWzM8lGw4XivIZyEJ4oCS1gNps7pSk-7uQTnMCmpHnA

 

~~~

Le départ de Jean Delumeau

Décédé le 13 janvier 2020, Jean Delumeau est un grand historien du christianisme de la Renaissance et de l’époque moderne. Dans ses recherches sur les mentalités religieuses, il a fait apparaître la prégnance de la peur suscitée par une certaine conception de Dieu et du péché. Lui-même a du trouver libération d’une emprise traditionnelle. Sa découverte de l’œcuménisme y a contribué. Jean Delumeau a milité pour un catholicisme d’ouverture dans le sillage de Vatican II. Son livre : « Le christianisme va-t-il mourir ? », publié en 1977, sans méconnaitre les apports du passé, en marque bien les ombres et plaide pour une nouvelle Eglise : « Qu’elle redevienne ce qu’elle n’aurait jamais cessé d’être : un groupement d’hommes de foi, libres et conscients de l’importance et des risques de leur adhésion au Christ ». https://www.persee.fr/doc/thlou_0080-2654_1977_num_8_4_1586_t1_0498_0000_1

Dans « l’Esprit des Lettres », cette courte vidéo décrivant la vie et l’œuvre de Jean Delumeau : https://www.youtube.com/watch?v=cqPFfqhJshg

 

~~~

 

La nouvelle Bible en français courant

En septembre 2019, est sortie la révision d’une traduction de la Bible en français courant, une « Bible connue et appréciée de beaucoup dans toute la francophonie ». Valérie Duval Poujol, exégète et théologienne, a joué un rôle important dans cette traduction, et, en diverses circonstances, elle sait en présenter les modes d’élaboration et les enseignements qu’on peut en tirer.

https://www.franceculture.fr/emissions/service-protestant/semaine-de-priere-pour-lunite-des-chretiens-une-traduction-oecumenique-de-la-Sur le site : « servirensemble.com », qui milite pour une juste place des femmes dans les Églises, Valérie Duval Poujol nous apporte une mise en perspective très pédagogique de la réalisation et de l’apport de cette nouvelle Bible : « Nouvelle français courant » (NFC). Et, dans la dynamique de ce site, elle nous donne des exemples de la manière dont on est sortie ici de biais sexistes, tels qu’ils résultaient de traductions marquées par des mentalités traditionnelles.

https://servirensemble.com/2020/02/28/la-bible-nouvelle-francais-courant-moins-sexiste/?fbclid=IwAR0qxO4fhNfvhGHHM52SGhvfxrgS50FyjhxK3KyfB5i-9a06JQsJB9wGy2M

~~~

 

Vivre ensemble ou faire ensemble

« Vivre ensemble ou faire ensemble », c’est le titre d’un récent article sur le blog de Frédéric de Coninck : « Tendances, Espérance. Un regard protestant sur l’évolution de la société ». Frédéric de Coninck, sociologue et bibliste, a apporté à Témoins de nombreux éclairages et ses livres ont été fréquemment présentés sur ce site. C’est le cas pour un livre récent : « Etre sel de la terre dans un monde en mutation » :

https://www.temoins.com/pour-un-temoignage-chretien-dans-un-monde-en-mutation/

Le blog de Frédéric de Coninck nous aide à interpréter les situations à partir des sciences sociales et dans la vision de l’Evangile. C’est une démarche proche de celle de Témoins. Les titres des derniers articles mis en ligne sur ce blog nous donnent une bonne idée de l’approche adoptée : « Ce que nous disent (de plutôt surprenant) les conditions de travail » ; « Une somme d’opinions ne fait pas une adhésion à un projet politique » ; « Changer de paradigme… plus facile à dire qu’à faire » ; « Vivre seul (e). Une tendance de fond »… Un éclairage original et, à chaque fois, en fin de parcours, une inspiration éthique.

« Vivre ensemble ou faire ensemble » : S’il y a aujourd’hui une prise de conscience que le vivre ensemble est défaillant et un souhait de le promouvoir à travers des lieux de rencontre, Frédéric de Coninck estime que l’on doit aller plus loin. Il part d’une expérience déjà ancienne de psychologie sociale qui « montre que la coupure et l’isolement entre deux groupes crée de l’hostilité,… que le simple contact entre ces groupes ne suffit pas. Il faut un objectif commun qui nécessite la coopération entre ces deux groupes pour surmonter cette hostilité ». Or, dans notre société, les occasions de coopération diminuent. C’est un appel au faire ensemble. C’est préconiser une théologie de l’agir. Selon l’Evangile, Dieu nous appelle à travailler dans sa vigne.

https://societeesperance.home.blog/2020/03/02/vivre-ensemble-ou-faire-ensemble/

~~~

 

Cinéma : Les films à ne pas manquer au cours d’un mois

Cinéma, culture, sport, spiritualité, société… autant de sujets de prédilection du blog de Jean-Luc Gadreau : ArtSpi’in. Jean-Luc Gadreau est pasteur, auteur, artiste et aussi attaché de presse du Jury œcuménique du Festival de Cannes. Ce blog est une vivante porte d’entrée sur la culture de notre temps. En 2014, nous avions déjà présenté ArtSpi’in sur le site de Témoins : https://www.temoins.com/artspiin-un-blog-branche-en-positif-sur-la-vie-les-arts-le-sport-la-culture-et-la-spiritualite/

Aujourd’hui, la présentation du blog s’est encore améliorée. Cinéma, culture, sport, spiritualité… Des textes attractifs, des vidéos, de superbes photos… et une réflexion de fond : https://artspiin.com

Et voici une nouvelle proposition de Jean-Luc : Chaque mois, sur Campus protestant, « un rendez-vous pour parler cinéma, des sorties qui ont marqué, des films où il y a quelque chose d’intéressant à relever, avec un regard protestant… chrétien… avec un regard peut-être différent sur ce cinéma ».

« Les films à ne pas manquer en février » : https://www.youtube.com/watch?v=xKXRLREg1XU&feature=youtu.be&fbclid=IwAR2e_1d9tq13Zu8uXAr3Kyl2oBXdoGc2QWkKRE-8WGALhb8VQ7N9cKR5yDg

 

Et si nous apprenions à reconnaitre l’œuvre de Dieu en nous et dans le monde pour rendre grâce et y participer

Vers une Eglise liquide

Résultat de recherche d'images pour "image reflet d'église dans l'eau"

S’il est vrai que, dans leur mobilité et fluidité croissante, nos sociétés peuvent être qualifiées de « liquide » dans la perspective de « la modernité liquide » du sociologue Zygmunt Bauman, alors les Eglises sont appelées à quitter leur enveloppe rigide et hiérarchique héritée des siècles passés. C’est ce qu’a vu très tôt le théologien anglais, Pete Ward, dans son livre : « Liquid church . A flexible way of being church » paru en 2003 et que Témoins, dans son rôle de veille, a immédiatement fait connaître : « Faire Eglise » : https://www.temoins.com/faire-eglise/  Ce concept est ensuite devenu familier dans le courant de l’Eglise émergente. Et nous nous sommes réjoui lorsqu’il a été repris en France, par le théologien Arnaud Join-Lambert dans un article paru en 2015 dans la revue : Etudes : « Vers une Eglise « liquide » : https://www.temoins.com/vers-une-eglise-liquide/ Arnaud Join-Lambert ouvre un nouvel horizon de pensée dans l’univers catholique

Cependant, les idées sont lentes à cheminer et à transformer les mentalités. Et, en France, les Eglises sont bien lentes à prendre en compte les acquis de la recherche.   Faire connaître ces acquis, c’est un travail innovant. Et, à cet égard, nous avons pu  découvrir récemment le travail remarquable, considérable réalisé dans son blog (30 septembre 2019) par Chris Delepierre : « L’Eglise liquide/ Vers des formesnouvelles !» :http://blog.chrisdelepierre.fr/2018/09/leglise-liquideversdesformes.html?m=1&fbclid=IwAR2blc8CsZCYSJpLDOPNq1EGgxA8IR3tVd5-xtBbpWL_JZMOgzHV-_T8it8

Ce document innovant en France a fait école et a été repris et diffusé dans un ensemble publié le 20 octobre 2019 sur le site de la « Conférence des baptisé-e-s Francophones ». Introduit par Michel Bouvard, cet ensemble sur l’Eglise liquide comprend la recherche de Chris Delepierre et plusieurs éclairages apportés par Arnaud Join-Lambert, professeur de théologie pratique à l’Université de Louvain.

https://baptises.fr/rubrique/leglise-liquide

Puisque Témoins se veut, non seulement, un vecteur de recherche, mais aussi porteur de changement, acteur pour permettre aux chrétiens, dans leur diversité, de faire Eglise dans le vécu de la   nouvelle culture, nous saluons fraternellement cet engagement de la Conférence des baptisé-e-s francophones

 

~~~

 

Les chemins des aspirations spirituelles

Depuis la fin du XXè siècle, une nouvelle culture est apparue qui  privilégie une certaine représentation du spirituel par rapport à celle du religieux : « Spiritualité et religion : des représentations en tension et en mouvement » : https://www.temoins.com/spiritualite-et-religion-des-representations-en-mouvement-et-en-tension/

Aujourd’hui , cet engagement dans une démarche spirituelle prend des formes très diverses. C’est le cas en Suisse où le phénomène est particulièrement bien étudié : « Les transformations du champ religieux en Suisse » : https://www.temoins.com/transformations-champ-religieux-suisse/ Et  cette situation y est également bien prise en compte par les églises : « Le christianisme obligé de diversifier son offre » : https://www.reformes.ch/eglises/2019/09/le-christianisme-oblige-de-diversifier-son-offre-reformes-octobre-2019-eglises

Dans : reformes.ch, un dossier est consacré aux : « spiritualités : entre wellness  et cheminements intérieurs » : https://www.reformes.ch/dossier/2019/09/spiritualites-entre-wellness-et-cheminements-interieurs-reformes-octobre-2019?fbclid=IwAR0QFZp41_Rm5gYhEmv9B-DtRpsp4PNappX4HvFcXYoez0YfWM4Y_64HpJg

© iStock

 

~~~

 

Reconnaître, décrire, encourager les innovations

Au fil des années, Témoins met en évidence le courant de l’Eglise émergente à travers une présentation et une étude des innovations, une mise en évidence des émergences. En Suisse, c’est la même approche qu’emprunte aujourd’hui le laboratoire khi. Mis en œuvre par l’Eglise réformée du canton de Vaud, « il est au service de ceux qui s’engagent pour permettre une rencontre avec l’Evangile aujourd’hui ». On trouvera sur ce site une rubrique : « Impulsions » ou on trouve une description et une analyse de pratiques chrétiennes innovantes : https://labokhi.ch/blog/impulsions/  Parmi ces contributions, on découvre un reportage sur une halte accueil à Paris : « L’Escale » qui offre écoute bienveillante et ressourcement spirituel : « 22 mètres carrés de bienveillance » https://labokhi.ch/fond/impulsions/22-metres-carres-de-bienveillance/

Sur le site de Témoins, on trouvera également une interview de Christian Tanon, responsable de cette communauté : « Une nouvelle forme de témoignage évangélique » : https://www.temoins.com/une-nouvelle-forme-de-temoignage-evangelique/

Bernard Bolay, réalisateur de ees reportages, a rendu également visite à Albert Rouet, évêque émérite de Poitiers, qui a osé faire confiance « à des équipes réduites, locales, sans les qualifications académiques généralement attendues, pour présider à la vie des communautés locales ». C’est qu’une conviction l’habite : le Christ ne nous appelle pas à être nombreux –  ni des puits de science – mais à avoir du goût et de la saveur » : https://labokhi.ch/blog/le-gout-et-la-saveur/. Sur le site de Témoins, on pourra lire le rapport de cette expérience, qui tranche avec la praqtique dominante, dans un livre d’Albert Rouet : « Une dynamique de la confiance. L’expérience des communautés locales à Poitiers » : https://www.temoins.com/une-dynamique-de-la-confiance-lexperience-des-communautes-locales-a-poitiers/

https://labokhi.ch/wp-content/uploads/2019/10/xVisuel-impulsions-FB.jpg.pagespeed.ic.TX7QCgbi2W.jpg

 

~~~

Une grande Eglise dynamique : L’Eglise Martin Luther King à Créteil

Sur Campus protestant, vidéo sur une Eglise en pleine expansion : l ‘Eglise Martin Luther King à Créteil. C’est un lieu de foi, un lieu de convivialité, un lieu de vie. Cette vitalité ne reposerait-elle pas sur les quatre valeurs énoncées par le pasteur principal : Ivan Carluer : la grâce : l’amour inconditionnel de Dieu ; la diversité : l’accueil de tous ; la transparence, ô combien nécessaire dans les grandes entreprises ; l’innovation : une imagination concrète pour répondre aux aspirations et aux besoins. Quand l’amour est central, les fruits sont là.

~~~

 

« Le Synode des évêques pour l’Amazonie : un tournant pour le pontificat ? »

https://img.aws.la-croix.com/2019/11/25/1201062622/conseil-synodal-designe-quelques-joursla-Synode-lAmazonie-Rome-6-27-octobre_0_600_396.jpg

Ce synode, manifeste une évolution de l’état d’esprit concernant certaines questions controversées dans l’Eglise catholique comme la question de l’ordination d’hommes mariés Des groupes conservateurs expriment leur opposition. Un aperçu sur l’état de la question dans une interview de Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef du journal La Croix par la journaliste Fabienne Sintes sur France Inter

https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-29-octobre-2019

~~~

 

Une nouvelle traduction de la Bible en français courant

http://www.lavie.fr/images/2019/09/30/100624_bible-francais-courant.jpgAprès trois ans de travail intense, une nouvelle traduction de la Bible en français courant vient de sortir.  « Pourquoi la Bible en français courant évolue ? ». Journaliste à La Vie, Sophie Lebrun interviewe la théologienne protestante, Valérie Duval-Poujol qui a contribué au projet.

http://www.lavie.fr/culture/essais/pourquoi-la-bible-en-francais-courant-evolue-30-09-2019-100624_680.php?utm_content=buffer2d2ec&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer&fbclid=IwAR0ztqbzj9iMMMc5gS5YrDUDIncp0sJLtyczJJj-p-RSRQCP2HXDMllk8fg

 

 

 

~~~

 

Un nouveau livre de Lytta Basset : Faire face à la perversion

https://www.reformes.ch/sites/default/files/styles/entete/public/data/images/article/iStock-978525542.jpg?itok=RqEKH_2GBien connu pour ses livres au carrefour de la psychologie et de la théologie, la théologienne Lytta Basset vient de publier un nouveau livre : « Face à la perversion » . « Comprendre les manipulations des « pervers narcissiques » à la lumière des Evangiles, tel est l’exercice auquel s’est livré la théologienne Lytta Basset . En ressort un ouvrage à la frontière entre la psychologie, la spiritualité et l’exégèse biblique ». Interview de Lytta Basset par Marie Lefebvre-Billiez sur reformes.ch

https://www.reformes.ch/societe/2019/10/lytta-basset-fait-face-la-perversion-societe-psychologie-maltraitance-spiritualite?fbclid=IwAR0KPrEzCBK-WqUmK442yvt7sIc6GYigkcl3cumGTyZbwkA6_bks4wrGs_8

 

 

~~~

 

La spiritualité vécue et pensée par Frédéric Lenoir

https://www.xn--rforms-bvae.ch/sites/default/files/styles/entete/public/data/images/article/WEB_FREDERIC-LENOIR67395REC.jpg?itok=Nr_2IxxWSociologue, historien et philosophe, Frédéric Lenoir a écrit de nombreux livres et a longtemps dirigé le Monde des religions .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Lenoir

Si son approche est spécifique, Témoins a longuement présenté et mis en valeur son livre : La guérison du monde : https://www.temoins.com/un-monde-en-mutation-la-guerison-du-monde-selon-frederic-lenoir/

Deux autres commentaires : «Le miracle Spinoza » : https://www.temoins.com/le-miracle-spinoza-de-frederic-lenoir/
Les valeurs fondamentales selon Frédéric Lenoir : https://www.temoins.com/les-valeurs-fondamentales-selon-frederic-lenoir/

« Dans son dernier livre : « La consolation de l’ange », Frédéric Lenoir discute le sens que l’on peut donner à l’existence en toutes circonstances. Un roman de transmission entre constat sociétal et hymne à la spiritualité ». Frédéric Lenoir exprime son attrait pour l’Evangile. Interview de Frédéric Lenoir par Anne Sylvie Sprenger sur reformes.ch : https://www.réformés.ch/culture/2019/11/frederic-lenoir-quand-je-lis-levangile-jai-les-larmes-aux-yeux-livre-culture?fbclid=IwAR0cARF2CXy2VuqFLsomPh7pBP-9yNXLp5FebbTT59VwMu6FGRaTM0Rp8WM

 

~~~

 

 Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix

http://www.lavie.fr/images/2019/10/11/100986_prix-nobel-paix-ethiopie-sipa-ap22387472-000001.jpg« Abiy Ahmed, Premier ministre d’Ethiopie, est lauréat du prix Nobel de la paix 2019 en particulier pour ses actions ayant conduit à la résolution du conflit entre l’Ethiopie et l’Erythrée ». https://fr.wikipedia.org/wiki/Abiy_Ahmed

Dans un contexte intereligieux, son inspiration chrétienne est reconnue Dans un article paru dans la Vie, Henrik Lindell décrit son parcours dans une mouvance pentecôtiste.

http://www.lavie.fr/actualite/monde/abiy-ahmed-le-prix-nobel-va-a-un-pentecotiste-africain-encore-une-fois-11-10-2019-100986_5.php?utm_content=bufferccc20&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer&fbclid=IwAR34IloG6aWWWc08aCXNNC_a71pWlE4kEID9B84g51QVpZuRZHS-4EY_PgI

 

~~~

 

Esther Duflo, Prix Nobel d’économie

Bryce VickmarkEconomiste réputée pour ses travaux portant sur la lutte contre la pauvreté, Esther Duflo a reçu e prix Nobel d’économie 2019

https://www.franceculture.fr/personne-esther-duflo.html

Le site : reformes.ch nous présente le cheminement de son éducation dans une famille protestante. « La toute nouvelle lauréate du prix Nobel d’économie puise dans ses racines protestantes son guût pour la recherche de la vérité, le partage et la générosité ».

https://www.reformes.ch/societe/2019/10/esther-duflo-prix-nobel-deconomie-revolutionne-la-lutte-contre-la-pauvrete-prix?fbclid=IwAR1iQFSZdW_Y4mtSdBpcdth3jybM5nWJx75Jh-I5V1HAVUWHqhZViQ03Ngc

 

~~~

 

Prendre soin des pauvres, des malades et des victimes : le récit du docteur Mukwege, prix Nobel de la paix

A l’occasion d’une journée de La Fédération Protestante de France pour mettre en évidence sa composante évangélique, le 30 novembre 2019, le docteur Mukwege, prix Nobel de la paix, a été invité à parler à l’hôtel de ville de Paris. « Depuis vingt ans, le docteur Mukwege soigne des femmes victimes de viols et mutilations sexuelles »  dans les guerres civiles qui déchirent la République démocratique du Congo. Sur Campus protestant, « découvrons les convictions d’un médecin engagé ».

 

 

 

En chemin, en accompagnant l’actualité, des pistes à suivre en ce début d’automne

Urgence de l’avancée écologique : Isabelle Delannoy

______________

https://www.temoins.com/wp-content/uploads/2018/08/image129-300x300.jpeg

Face au dérèglement climatique, ne pas nous laisser aller au catastrophisme, mais avancer plus rapidement dans la transition écologique. C’est le message d’Isabelle Delannoy dans une interview à la Radio-télévision suisse. Dans son livre : « l’économie symbiotique », Isabelle Delannoy nous a montré un processus de transformation alliant  économie circulaire, économie collaborative, micro-systèmes du vivant, non plus une économie extractive, mais une économie régénérative : https://www.temoins.com/leconomie-symbiotique-un-processus-et-une-vision/ Le chemin est ouvert, mais « il faut aller vite ». Un mouvement qui va de pair avec un regard d’espérance
https://www.rts.ch/play/radio/tout-un-monde/audio/depasser-le-catastrophisme-climatique-interview-disabelle-delannoy?id=10693990

~~~

 

Un nouvel état d’esprit en éducation : Céline Alvarez

______________

Reconnaître le potentiel du jeune enfant, c’est permettre l’expression de son élan vital et la manifestation de ses capacités. C’est l’approche de la grande éducatrice, Maria Montessori. Cette vision, appuyée aujourd’hui par les découvertes des neurosciences, peut susciter une transformation des pratiques scolaires. Une institutrice pionnière, Céline Alvarez vient d’en faire la démonstration. A la suite de son premier livre : « Les lois naturelles de l’enfant » : http://vivreetesperer.com/pour-une-education-nouvelle-vague-apres-vague/  , un second vient de paraître : « Une année pour tout changer et permettre à l’enfant de se révéler » qui montre comment un changement de pratique scolaire dans des classes de maternelle et de CP belges, a permis réussite et épanouissement des enfants. C’est un nouvel état d’esprit

Interview de Céline Alvarez sur son livre : « Une année pour tout changer » :

 

~~~

 

Une invitation à jouer avec Dieu : Godly play, avec Claire Baertschi

______________

 

Dans les deux dernières décennies, un mouvement de recherche a mis en évidence la spiritualité du jeune enfant. L’enfant est un être spirituel : https://www.temoins.com/lenfant-est-un-etre-spirituel/

Les paroles de Jésus sur le caractère éminent de l’enfant avaient été refoulées pendant des siècles. Au début du XXè siècle, une éducatrice pionnière, Maria Montessori a expérimenté une éducation nouvelle  fondée sur le respect du jeune enfant et le développement de son potentiel. Aujourd’hui, une nouvelle catéchèse s’appuie sur la pratique montessorienne. Caroline Baertschi a écrit sur ce site un article à ce sujet : « Les enfants ouvrent les portes du royaume » : https://www.temoins.com/enfants-ouvrent-portes-royaume/

Sur un site de catéchèse, elle présente une mise en pratique : « Une invitation à jouer avec Dieu : Godly play » : https://prierenfamille.ch/2019/09/06/une-invitation-a-jouer-avec-dieu-godly-play/?fbclid=IwAR2RVOoPEMM8LnQWA1Ax0f3Yb2b5lFh7NLnFe90ZXoEJ3OKHndtBugFvdfQ

 

~~~

 

Dialogue avec Thomas d’Ansembourg, psychothérapeute, auteur et conférencier

______________

https://www.thomasdansembourg.com/wp-content/uploads/2016/06/thomas-d-ansembourg-2.jpgAu fil d’un itinéraire de recherche et d’apprentissage, Thomas d’Ansembourg est entré dans le processus de la communication non violente et est devenu psychothérapeute . En mettant en évidence le principe de « l’intériorité citoyenne », il propose un lien innovant entre l’individuel et le collectif .  Auteur de plusieurs livres, il s’adresse à toute personne qui cherche à mieux se comprendre elle-même,  à mieux comprendre les autres, à être plus consciente, bienveillante et responsable… https://www.thomasdansembourg.com/biographie/

L’apport de Thomas d’Ansembourg  vient nous éclairer sur ce site :

« La paix, ça s’apprend. C’est possible » : https://www.temoins.com/la-paix-ca-sapprend-cest-possible/

« Vivant dans un monde vivant. Changer intérieurement pour un bien-être ensemble, une vie en collaboration » : https://www.temoins.com/vivant-dans-un-monde-vivant-changer-interieurement-pour-un-bien-etre-ensemble-une-vie-en-collaboration/

Qui est Thomas d’Ansembourg ? Que pense-t-il ? Que croit-t-il ? Comment vit il ? Voilà un entretien qui nous permet d’entrer en relation avec lui. https://podcast.ausha.co/azzzap/comment-s-affirmer-sans-agressivite-thomas-d-ansembourg-psychothe-rapeute-auteur-et-confe-rencier?fbclid=IwAR0AOLGKyq1eaXgryQSyJHoUy7liqTd2LW-5fzVKOayZ6EPLWfZK0kUjnXM

~~~

 

Laurent Joffrin : « Je crois aux racines chrétiennes de la France »

______________

Laurent Joffrin, directeur du journal Libération, vient de publier chez Tallandier, « le Roman de la France ». Il y exprime sa vision de l’histoire, celle d’un homme de gauche, d’un homme de presse épris de liberté. Dans une interview vidéo à RCF, il raconte la manière dont il a construit son livre autour de personnages célèbres. Et par exemple, Jeanne d’Arc et Blandine. Cette histoire est marquée par l’expression d’un désir de liberté. Lorsqu’au siècle des Lumières, l’Eglise catholique s’y oppose, une nouvelle tradition s’affirme : la tradition républicaine. Mais la France est un pays avec des populations mélangées, des traditions mélangées. Nos racines sont doubles : chrétiennes et républicaines.

 

~~~

 

L’Europe, terre de mission

______________

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51UWO6v58WL._SX323_BO1,204,203,200_.jpgMonique Hébrard, écrivaine, analyse le livre de Christoph Theobald : « L’Europe, terre de mission » sur le site de la Conférence catholique des baptisé(e)s francophones Sur le site de Témoins, nous avons présenté un précédent livre de Christoph Theobald : «Urgences pastorales du moment présent. Comprendre, partager, réformer » : https://www.temoins.com/quelle-vision-de-lhomme-quelle-vision-de-la-mission-dapres-christoph-theobald-auteur-du-livre-urgences-pastorales/ Son approche s’inscrit dans le sillage du Concile Vatican II à la rencontre des hommes, à la rencontre du monde et dans le renouveau engagé aujourd’hui par le Pape François.. Il invite l’Eglise à se décentrer, à sortir d’elle-même en vue de la mission. On retrouve cette même démarche dans le livre : « L’Europe, terre de mission ». Monique Hébrard met ce livre en perspective en nous aidant à éviter une enveloppe assez théorique. Et pourtant l’approche de Christoph Theobald est riche et ouverte : « Il se fonde sur le style de Jésus, qui accueille les personnes non pas en vue d’une foi religieuse bien précise, mais d’une pluralité de foi en la vie avec toutes les  nuances qu’elle peut avoir. Jésus accueille avec hospitalité toutes les rencontres. Il se laisse questionner par elles en toute liberté, «avec « une capacité messianique d’engendrer la foi ». il s’agit pour l’Eglise de vivre une hospitalité gratuite et inconditionnelle comme Jésus »

https://baptises.fr/livre/leurope-terre-mission-christoph-theobald

 

~~~

 

Vivre la foi dans une démarche conviviale

______________

RNS« Aux Etats-Unis, l’Eglise se vit toujours plus à table », rapporte le site : réformés.ch. « Véritable phénomène outre-atlantique, le mouvement du « church dinner », rassemble les fidèles tant autour de la nourriture, de la foi que des amitiés »

Lorsque les cadres institutionnels paraissent rigides, les célébrations formelles et répétitive, alors la foi cherche à se vivre dans une approche conviviale. C’était déjà le message de «Missio Alliance » : « Une Eglise réimaginée dans un monde recréé », communiqué dans la précédente revue de presse : https://www.missioalliance.org/churches-are-closing-these-four-models-are-thriving/?fbclid=IwAR3fkw7epQdWk2wyJxyqnZhprKBQ4LZTIZYivxeaV_xqTf-cOVlNr4e09v4

Et, sur ce site, s’expriment de nouvelles manières de croire : https://www.temoins.com/lemergence-dune-nouvelle-maniere-de-croire/

« L’histoire du ministère de Jésus se déroule à travers des repas. Ce n’est pas seulement une question de nourriture. C’est aussi une question de plaisir et de joie. Et il s’agit surtout de former une communauté »

« L’Eglise se vit toujours plus à table »

https://www.reformes.ch/eglises/2019/08/aux-etats-unis-leglise-se-vit-toujours-plus-table-etats-unis-eglises-culte-lieux-de?fbclid=IwAR1FcCZ571ZYwwmh6FvcOfJizAAHZxlnjU56nRFo5OGmGfP9z2bJaeDwOzk

~~~

La ferme de La Chaux

______________

La ferme de La Chaux, c’est une expérience qui est l’aboutissement d’un itinéraire spirituel, d’un chemin de foi chrétienne. Le témoignage d’Alexandre Sokolovitch nous parle.

Paillettes & Grelinette #5 – La Ferme de la Chaux from Mouvement Colibris on Vimeo.

C’est une communauté ouverte et accueillante
C’est un lieu où convergent écologie et spiritualité
http://vivreetesperer.com/une-approche-spirituelle-de-lecologie/?fbclid=IwAR2XzmvXIe6Rb0KCZa4knehGFGizWnAnpyTG-DzN2TqNS-uH_VEtqbjxsHQ
Cette vidéo, produite par le mouvement Colibris, nous rapporte avec bonheur cette belle expérience de vie

 

~~~

 

Protestantisme et cinéma

______________

Les arts classiques, et notamment la peinture, témoignent de l’influence chrétienne, notamment dans sa forme catholique.  Mais qu’en est-il des arts nouveaux comme la photo, le cinéma… ?

Dans cette vidéo,  publiée sur Campus protestant, le philosophe Mark Alizart avance que le protestantisme influence la modernité, notamment dans le domaine du cinéma. Et, pour cela, il se réfère notamment à la civilisation américaine.

Mark Alizart est l’auteur d’un essai original : Pop théologie, paru en 2015 : « Pop théologie suggère que la société  du spectacle, des loisirs, et de la consommation, doit sa forme à la religion et plus particulièrement à l’éthique protestante que Max Weber avait déjà repérée dans « l’esprit du capitalisme ». On se reportera à la présentation de « Pop théologie », par David Gonzalez sur ce site :

https://www.temoins.com/pop-theologie/

Sur le même registre : le rapport entre inspiration chrétienne et mass media, le livre : « entertainment theology » présenté sur le site de Témoins : « La montée de la spiritualité dans la démocratie électronique. Un enjeu pour la théologie chrétienne » :  https://www.temoins.com/jean-hassenforder-la-montee-de-la-spiritualite-dans-la-democratie-electronique/

Mark Alizart : Le cinéma ne serait-il pas un art protestant ?

 

~~~

 

Olivier Giroud aux commandes de Jésus !

______________

« Rédacteur en chef du troisième numéro du magazine Jésus, le footballeur, l’attaquant champion du monde raconte notamment sa trajectoire spirituelle ».

Le magazine Jésus rapporte la manière dont Jésus est reçu aujourd’hui par des personnalités très diverses dans des domaines souvent médiatisés. « Le magazine entend mettre en lumière l’influence culturelle et spirituelle de Jésus dans le monde actuel ». « Jésus, un magazine pour parler du Christ au grand public » : https://jesusmagazine.fr

Chaque numéro est construit par un rédacteur en chef, ce mois de septembre 2019 : Olivier Giroud : https://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Giroud

Le Parisien : Olivier Giroud aux commandes de Jésus :
http://www.leparisien.fr/sports/football/olivier-giroud-aux-commandes-de-jesus-17-09-2019-8153907.php?fbclid=IwAR0Nh8MaSKR-RIovbZzKZ3hR9JdzWbEqKqAExuwV9mZmReFy-1ht_C3FL-Y

 

~~~

 

Dans le cadre du projet de la loi Bioéthique, audition des représentants des cultes par la commission spéciale de l’Assemblée Nationale (LCP)

______________

Le 29 aout 2019, la commission spéciale dédiée au projet de loi bioéthique a auditionné les représentants des cultes : le Grand Rabbin Korsia, Monseigneur Pierre d’Ornéras, la président de la Fédération protestante de France, François  Clavairoly. Ce projet comprend notamment l’extension de la PMA ( Procréation médicalement assistée) à des couples de femmes ou à des femmes célibataires. Le mardi 24 septembre, le débat a commencé à l’Assemblée Nationale.

Il y a là un sujet sensible à la fois intellectuellement et émotionnellement. Il peut donc donner lieu à un déchainement de passions comme cela a été le cas dans un épisode précédent sur une autre question sociétale. Nous ne croyons pas que les guerres idéologiques, voire les guerres de religion, ont des effets bénéfiques. Les questions qui touchent à l’intimité des personnes devraient être  abordées dans le respect et dans l’écoute. Or, à cet égard, cette séance d’audition des représentants du culte par la commission spéciale de l’Assemblée Nationale sur le projet de loi bioéthique, nous a paru exemplaire. Les interventions des représentants des cultes nous ont paru profondes, attentives à la complexité, respectueuses des personnes.. Elles ont été entendues avec attention. Nous avons assisté à un dialogue intelligent, profond, apaisé.

Cette séance enregistrée en vidéo nous paraît ainsi particulièrement éclairante, une source de réflexion pour tous ceux qui s’interrogent sur cette question  (commentaire J H).

Bioéthique : auditions des représentants des cultes – 29/08/2019

[A REVOIR] Dans le cadre du projet de loi Bioéthique, la commission spéciale de l'Assemblée auditionne les représentants des cultes.Suivez l'intégralité des échanges sur LCP.

Publiée par LCP sur Jeudi 29 août 2019

https://www.facebook.com/LCP/videos/513584049472168/UzpfSTEwMDAwMDUzNDg2MDMzNDoyODY3NjUxNzIzMjYyNjI4/

 

~~~

 

Etre le sel de la terre dans un monde en mutation. Interview de Frédéric de Coninck

______________

Qu’est-ce que la Bible disait aux sociétés antiques et comment cet apport de sens peut-il être transposé dans le monde d’aujourd’hui ? Dans cette vidéo, publié sur Campus protestant, sociologue et bibliste Frédéric de Coninck nous parle ainsi de la mondialisation, de la violence et de la non violence, et de la famille. Au fil des années, Témoins a beaucoup reçu de l’expertise croisée du sociologue et du bibliste, un apport particulièrement original de Frédéric. Ce site en témoigne. Nous y présentons donc le tout récent livre de Frédéric de Coninck :  « Etre le sel de la terre dans in monde en mutation.

Interview de Frédéric de Coninck

 

~~~

 

La possibilité de devenir meilleur

______________

« Il faut réserver à l’humain la chance de devenir meilleur. C’est un droit sacré » : une phrase de Victor Hugo reprise par Robert Badinter à la télévision et commentée par David Gonzalez sur le site de l’éditeur : Empreinte Temps présent. C’est une parole de vie. Comme celle de Michelle Obama dans son livre : « Devenir » : « Votre histoire vous appartient et vous appartiendra toujours. A vous de vous en emparer ».

Devenir meilleur : une aspiration, un mouvement. David Gonzalez ouvre ici cet horizon. « Cette possibilité de devenir meilleur est ancrée dans l’aujourd’hui de l’Evangile et de la liberté ».

https://www.editions-empreinte.com/post/la-possibilité-de-devenir-meilleur

Revue de presse août 2019

temoins-revue-de-presse

Lectures d’été…

 Au fil de l’été, comment alimenter notre réflexion sur les grandes questions qui traversent l’actualité

 

 

Le sens de la vie
_______________

 

C’est le thème de l’épisode qui clôt la session 2018-2019 de l’émission : La Grande Librairie, une émission connue de tous puisque que, depuis une dizaine d’années, son animateur, François Busnel y reçoit des écrivains réputés… et ici, c’est le thème que nous retenons : le sens de la vie. Voici une émission qui garde toute sa pertinence dans les mois qui suivent….

https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/b3/2d/a5/10825139/1507-1/tsp20190509100404/Les-furtifs.jpgAvec Alain Damasio, auteur d’un nouveau roman : « Les furtifs », un roman thriller, mais aussi un livre qui nous amène à réfléchir sur la société et du monde d’aujourd’hui

 

 

Avec Bertrand Vergely, philosophe et théologien, auteur d’un nouveau livre au titre très explicite : « Notre vie a un sens »

Bertrand Vergely est connu et apprécié à Témoins

« L’émerveillement est le fondement de l’existence »
https://www.temoins.com/lemerveillement-est-le-fondement-de-lexistence-propos-de-bertrand-vergely/
« Prier, une philosophie. Une version unifiée »
https://www.temoins.com/prier-une-philosophie-une-vision-unifiee-par-bertrand-vergely/

 

Vertige du cosmosAvec l’astrophysicien, Trinh Xuan Thuan, auteur du livre : « Le vertige du cosmos », autour de la création du monde et des origines de la beauté. Nous avons rapporté sur ce site la recherche de sens partagée entre Trinh Xuan Thuan et Jean Staune dans le dialogue entre sciences, religions, spiritualités : https://www.temoins.com/trinh-xuan-thuan-astrophysicien/

 

 

Avec l’historien William Blanc, auteur du livre : « Superhéros. Une histoire politique ». Autour de la signification politique de grandes  figures comme Superman…

 

La Grande librairie : Le sens de la vie : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/la-grande-librairie-saison-11/991327-la-grande-librairie.html

 

 

 

Edgar Morin : le choix de la fraternité
_______________

 

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41lLBAkJuXL._SX262_BO1,204,203,200_.jpg

 L’œuvre d’Edgar Morin, sociologue et philosophe, est considérable, notamment à travers sa mise en valeur de la complexité.
Edgar Morin vient d’écrire un livre-manifeste sur la fraternité : http://vivreetesperer.com/pour-des-oasis-de-fraternite/

Entretien vidéo avec Edgar Morin autour du même thème : « Le pire est envisageable. Le meilleur est-il encore possible ? » (28 mars 2019) :
https://www.youtube.com/watch?v=RghwWsPihs0

 

 

 

Un nouveau genre d’église
_______________

 Sur le site : « Missio Alliance », un courant chrétien œuvre pour des églises plus ouvertes et inclusives aux Etats-Unis. Un article : « Churches are closing. These four models are thriving » :
Des églises ferment. Ces quatre formes nouvelles d’église s’épanouissent.
Entre 6000 et10000 églises disparaissent chaque année aux Etats-Unis ? Ce rythme s’accélérera jusqu’à ce qu’une prise de conscience s’opère. Une autre approche est possible.

De nouveaux genres d’église

1 Des églises qui se font autour d’un repas. C’est à l’image de l’agape apostolique. De nouveaux publics ; personnes isolées, populations sécularisées
2  Des réseaux de microéglises. Entraide et encouragement des animateurs de ces groupes.
3 Une écologie mélangée. Faire église au sein d’une communauté en accueillant les composantes différentes de celle-ci. Variété des expressions. Une économie mixte.
4 Centre communautaire dans le contexte universitaire. Approche relationnelle.

https://www.temoins.com/wp-content/uploads/14-2/14-2_1088FreshExp.jpg«  Au total, intervenir dans des expressions qui font sens dans leur contexte ». Convivialité, reconnaissance de la diversité, flexibilité. Des démarches qui sont également celles des « fresh expressions » anglaises : https://www.temoins.com/les-fresh-expressions-en-grande-bretagne-point-de-vue-dun-pionnier-propos-de-michael-moynagh-recueillis-par-pippa-soundy-en-reponse-aux-questions-dalain-gubert-et-de-je/

« These four models are thriving » :
https://www.missioalliance.org/churches-are-closing-these-four-models-are-thriving/?fbclid=IwAR3fkw7epQdWk2wyJxyqnZhprKBQ4LZTIZYivxeaV_xqTf-cOVlNr4e09v4

 

Une Eglise en communautés locales, selon Albert Rouet, archevêque émérite de Poitiers
_______________

 

https://www.temoins.com/wp-content/uploads/2009/2009_664MgrRouePhotot.jpg Albert Rouet, archevêque émérite de Poitiers, a expérimenté une nouvelle forme d’Église, des communautés locales animées par des laïcs. Cette innovation a été une réussite dans le diocèse de Poitiers :
https://www.temoins.com/une-dynamique-de-la-confiance-lexperience-des-communautes-locales-a-poitiers/ Mais cette innovation ne s’est pas répandue au delà, car elle s’est heurtée au conservatisme de l’institution.

Albert Rouet s’exprime à nouveau aujourd’hui. Dans son blog : « En manque d’Eglise », Michel Durand  partage un entretien avec Albert Rouet, paru dans Témoignage chrétien. Albert Rouet continue à militer « pour une Eglise plus humaine » et décrit les dérives actuelles. Et, pour le reste, il recommande la constitution de petits groupes : « Trouvez trois ou quatre amis et essayez de vivre des relations évangéliques ». Dans le même ensemble, une vidéo rapporte une interview d’Albert Rouet sur le fonctionnement des communautés locales, d’après l’expérience du diocèse de Poitiers
http://www.enmanquedeglise.com/2019/07/une-bourgeoisie-catholique-va-tenir-les-renes-de-l-eglise.elle-reve-d-une-restauration-comme-celle-que-ses-aieux-ont-reussie-au-xixe?fbclid=IwAR2XxMCNuI923g6iUVu9aZGNNh4D9PwnvdShbSCmA7q0FBigCySLFfRyXQ4

 

Pour une part entière des femmes dans l’Eglise
_______________

 

Anne SoupaUne interview de Anne Soupa

 Dans une vidéo de Campus protestant, « une théologienne catholique, Anne Soupa, réclame des changements profonds dans l’Eglise, en particulier sur la place des femmes ».
Anne Soupa, journaliste, théologienne, bibliste, a cofondé en 2008 le Comité de la jupe et en est présidente aujourd’hui afin de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes au sein de l’Eglise catholique. En 2009, elle cofonde le mouvement des réformateurs de la Conférence catholique des baptisé-e-s francophones. Avec Christine Pédotti, elle joue un rôle majeur dans le courant réformateur en milieu catholique et elle a publié de nombreux livres : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Soupa
Dans cette vidéo, face à la crise profonde dans l’Eglise catholique, elle exprime l’ampleur et la profondeur de la transformation à réaliser. Les femmes doivent avoir une place égale à celle des hommes. Très simplement, Anne Soupa exprime cette exigence avec expérience et bon sens. C’est une évidence.

https://campusprotestant.com/video/oui-des-femmes-peuvent-etre-pape/?fbclid=IwAR3XUs96rBSx8xsnqPbt0EhNWRzkN9-0ZRt9e-wF9DgxJFVFPUFKtrSAZok

Sur le thème de la part entière des femmes dans les Eglises, sur ce site :
« Un changement révolutionnaire » : https://www.temoins.com/un-changement-revolutionnaire/
« Les femmes dans l’Eglise » : https://www.temoins.com/les-femmes-dans-leglise/
« Femmes et hommes en coresponsabilité dans l’Eglise » : https://www.temoins.com/femmes-et-hommes-en-coresponsabilite-dans-leglise/

 

 

Le pape peut-il remettre la curie au pas ?
_______________

 

Un archevêque enlève sa mitre au cours d'une messe du Pape pour remettre le pallium sacré aux nouveaux archevêques métropolitains, le 29 juin 2019 dans la Basilique Saint-Pierre du Vatican.Face à la crise de l’institution catholique et en regard de la volonté de réforme manifestée par le pape François, la curie apparaît comme un bastion du conservatisme. Des modifications ont été opérées, mais la question demeure : le Pape peut-il remettre la curie au pas ?

Dans cette émission de France culture, l’intervention de plusieurs experts nous éclaire sur les évolutions, le potentiel de changement et les blocages.
Avec :
Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef à La Croix
Céline Béraud, sociologue, directrice d’études à l’EHESS
François Mabille, chercheur en sciences politiques au groupe Religions, Sociétés, Laïcités

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre-dete/du-grain-a-moudre-dete-emission-du-mardi-02-juillet-2019?fbclid=IwAR02KS9cMsnNblj57RsJGzyVngX71hWyXijP6F1sCRES8HUj5MkQKY8pyS8

 

 

La guerre des Dieux n’aura pas lieu
_______________

 

IStockSuite à la récente publication de son livre : « La guerre des Dieux n’aura pas lieu » , Anne-Sylvie Sprenger, de Protestinfo, interviewe le sociologue Jean-Paul Willaime, ancien directeur du laboratoire de recherche du CNRS : « Groupe sociétés, religions, laïcités » : « Un saisissant état des lieux entre analphabétisme religieux et tensions fondamentalistes ». Le livre de Jean–Paul Willaime est également mis en perspective sur ce site : « Itinéraire d’un sociologue des religions : Jean-Paul Willaime » : https://www.temoins.com/itineraire-dun-sociologue-des-religions-jean-paul-willaime/
Sur le site : REFORMES.CH : https://www.reformes.ch/religions/2019/06/la-guerre-des-dieux-naura-pas-lieu-sociologie-religions-fait-religieux?fbclid=IwAR3zGCrCwQgKX_wMHeFeAhwWVwjkI94x2dQH4rsttfGrsEz-SZ-5ecaoW3s

 

 

Les tendances nouvelles du cinéma chrétien américain
_______________

 

Un article de David Gonzalez sur le site d’Empreinte Temps présent

« Longtemps, les films inspirés par la religion rimaient avec films historiques en costumes, mais souvent avec petits budgets, mais c’était avant l’émergence d’une tendance venue des Etats-Unis et qui cartonne au box office : les « Faith-based-movies », les films chrétiens ou juste avec un zeste de foi »

https://www.editions-empreinte.com/post/cinéma-cinéma-tchi-tcha?fbclid=IwAR0Kw1rYU7uWVJgcGcWNaycaCRUGHRzjbbVIMCx9dKDotRPNe4jjczVXXdk

 

 

L’amour du Christ et l’espérance qui se tourne vers lui incluent l’amour de la terre et une espérance pour elle : une eschatologie écologique
_______________

 

C’est le titre d’un article de Michel Durand, prêtre du Prado, dans son blog : « En manque d’Eglise » (Un échange pour une quête de sens . Que devons-nous communiquer d’essentiel ? L’amour universel de Dieu réalisé en Christ montre le chemin devant se traduire en gestes quotidiens. Spirituel et politique sont liés).

Michel Durand nous rapporte qu’il vient de terminer un livre de Jürgen Moltmann : « La venue de Dieu. Une eschatologie chrétienne ». Il nous dit comment la réflexion de Moltmann l’a conduit dans la méditation : « J’ai ressenti après chaque lecture le besoin de prendre un temps de méditation, tout simplement pour communier avec l’unique Dieu qui se donne dans l’espérance d’une communion totale, pleine avec Lui et toute l’humanité ».

« Jürgen Moltman me semble complètement en phase avec ce que le monde vit depuis plusieurs décennies. » Sur ce site : Une théologie pour notre temps : https://www.temoins.com/une-theologie-pour-notre-temps-lautobiographie-de-juergen-moltmann

Citation de Moltmann : « Il n’y a pas de communion avec le Christ sans communion avec la terre. L’amour du Christ et l’espérance qui se tourne vers lui, incluent l’amour de la terre et l’espérance pour elle »

http://www.enmanquedeglise.com/2017/08/l-amour-du-christ-et-l-esperance-qui-se-tourne-vers-lui-incluent-l-amour-de-la-terre-et-l-esperance-pour-elle-une-eschatologie-ecolo

 

 

L’écologie extérieure est inséparable de l’écologie intérieure
_______________

 

Annick de Souzenelle Une interview de Annick de Souzenelle sur Reporterre

Ecrivaine et théologienne, Annick de Souzenelle poursuit un chemin spirituel d’essence judéo-chrétienne et elle a écrit de nombreux ouvrages de spiritualité : https://fr.wikipedia.org/wiki/Annick_de_Souzenelle

Dans cette interview, Annick de Souzenelle assure que « la crise écologique est intrinsèquement liée à une transgression des lois ontologiques. Sans travail spirituel pour retrouver et harmoniser racines terrestres et racines spirituelles de l’humain, il serait impossible de la stopper »

« Ce que nous faisons à l’extérieur a sa répercussion à l’intérieur, et vice versa, donc il est extrêmement important de cultiver ensemble le monde animal extérieur et le monde animal intérieur, et de la même manière en ce qui concerne les mondes végétaux et minéraux ».

« Depuis quelque temps, ce n’est pas seulement que l’homme ne fait pas le travail intérieur. C’est qu’il fait un travail contraire aux lois de la Création. On est dans le contraire de ces lois ontologiques, alors le monde tremble ».

« J’ai pratiquement parcouru le siècle ! Je me souviens très bien du monde de mon enfance, des années 1920. C’était un monde figé, totalement incarcéré dans un moralisme religieux bête et insupportable. Il n’était pas question d’en sortir, et ceux qui le faisaient étaient mis au ban de la société. Je me suis très vite sentie marginalisée. Puis la guerre est venue casser tout ça. Tout a changé après la guerre. Les jeunes des années 1960 ont envoyé promener la société d’avant, avec le fameux « Il est interdit d’interdire » qui résume tout, seulement ça allait trop loin. Le « sans limite » est aussi destructeur que les limites trop étroites. »

« L’humanité inconsciente est dans le réactionnel. Elle était complètement brimée d’un côté. En s’échappant de cette contention, elle a explosé. Elle ne sait pas trouver la juste attitude. On va à l’extrême, parce qu’on ignore les lois qui structurent. Nous avons l’habitude d’associer le mot « loi  » à l’idée de contrainte, mais les lois ontologiques, au contraire, libèrent ».

« L’Homme est comme un arbre. Il prend ses racines dans la terre, et ses racines dans l’air, la lumière. Il a des racines terrestres et des racines célestes »

« On ne peut pas entrer dans l’intelligence du cosmos extérieur sans entrer dans l’intelligence du cosmos intérieur. Ce n’est non plus la seule voie. Je peux aussi dire le contraire : ça peut être quelqu’un qui découvre son cosmos intérieur, et par conséquent qui va se consacrer au cosmos extérieur. On ne peut pas vivre quelque chose d’intense intérieurement sans se trouver relié au monde extérieur »

« Nombreux sont ceux qui se disent athées parce qu’ils rejettent le dieu des églises… mais ressentent cette unité avec la nature. Le grand sujet aujourd’hui est de sortir de l’esclavage au collectif très inconscient, pour entrer, chacun et chacune, dans sa personne, dans l’expérience personnelle. On est à cet endroit de chavirement total de l’humanité… Les religions elles-mêmes, telles qu’elles sont aujourd’hui, sont vouées à une profonde mutation. Ce qui va émerger de tout cela est une conscience totalement nouvelle, d’un divin qui sera intimement lié à l’humain, qui ne viendra pas d’une volonté d’ailleurs, mais d’une présence intérieure. »

« Nous sommes dans un moment unique de l’humanité, extrêmement important, le passage de l’Homme animal à l’Homme qui se souvient de ses racines divines. Il y a un grand espoir ».

Sur Reporterre, le quotidien de l’écologie :
https://reporterre.net/L-ecologie-exterieure-est-inseparable-de-l-ecologie-interieure?fbclid=IwAR0D3bPtaLDZcJCzi3CygOpxRNyZxk0jGKZk6bBnSwpT5h4-OCCwDIFg1tc

Sur ce site, voir aussi : « La montée de la conscience écologique : des voix pionnières : Jürgen Moltmann, Pape François, Edgar Morin : https://www.temoins.com/la-montee-de-la-conscience-ecologique/

Share This