Revue de presse – Juillet 2021

Panorama de presse été 2021

C’est l’été. Pour ceux qui le peuvent, un temps de vacances… Sans oublier les menaces qui pèsent… et bien conscients des maux qui entravent le témoignage chrétien : cléricalisme, sexisme, intégrisme… Mais pour tous, cet été est un temps pour gouter les bienfaits de la convivialité et les beautés de la nature dans le déploiement d’une biodiversité encore présente…

Sur un autre registre, cette revue de presse de Témoins évoque une biodiversité, une diversité créative. Ici la vie s’exprime dans des formes et des orientations différentes. C’est un chantier en construction ou en reconstruction. Des chrétiens sont présents dans le mouvement écologique, dans le champ du numérique, dans la culture, dans une œuvre de paix. Et partout, théologiens et sociologues s’interrogent, et, s’ils nous indiquent des impasses et des dérives, ils nous montrent des chemins nouveaux, ils nous ouvrent des voies nouvelles. Oui, dans ce panorama, nous pouvons reconnaître l’œuvre de l’Esprit.

J H

~~~~

 

Les protestants en France. Une minorité active

Le site : Fondapol, expression de la « Fondation pour l’innovation politique », présidé par Dominique Reynier, nous présente une étude approfondie de Jean-Paul Willaime sur les « protestants en France ».

Jean-Paul Willaime, un des principaux sociologues des religions en France est devenu un expert de la sociologie du protestantisme à travers un parcours qu’il a relaté dans un livre autobiographique : « la guerre des Dieux n’aura pas lieu », présenté sur ce site (1). Récemment, avec Philippe Portier, J P Willaime a publié un livre majeur sur « La religion dans la France contemporaine » (2).

L’étude de Jean Paul Willaime présentée par le site Fondapol (3) est une étude majeure et approfondie. Elle nous décrit le protestantisme comme une « minorité active ». Actif, il l’est effectivement tant dans son évolution que dans « sa vigilance vis à vis des enjeux sociétaux ». L’auteur nous présente le protestantisme comme « une famille recomposée » où s’affirme le dynamisme d’un courant évangélique. Ce protestantisme est aussi un creuset « multiculturel ». Et enfin, Jean-Paul Willaime met en évidence un mouvement cher à Témoins : le développement d’une « religiosité transculturelle ». « Etre chrétien est devenu une affaire de choix personnel… Une religion de convertis tend à euphémiser les différences doctrinales… ce qui prime, c’est l’expérience de la rencontre avec Dieu… ».

  1. Itinéraire d’un sociologue des religions : Jean-Paul Willaime : https://www.temoins.com/itineraire-dun-sociologue-des-religions-jean-paul-willaime/
  2. La religion dans la France contemporaine : https://www.temoins.com/la-religion-dans-la-france-contemporaine/
  3. Fondapol : les protestants en France : une minorité active : https://www.fondapol.org/etude/les-protestants-en-france-une-minorite-active/

 

~~~~

 

La collection : Fondations écologiques

Michel Maxime Egger et Philippe Koch présentent, en vidéo (1), la collection : « Fondations écologiques » dont ils sont responsables aux éditions Labor et Fides. Cette collection couvre un champ très vaste : écologie, écothéologie, écospiritualité, écopsychologie.
C’est une ressource essentielle dans le domaine francophone.
Plusieurs livres correspondants ont été présentés sur le site de Témoins (2).

  1. La vidéo présentant la collection : Fondations écologiques : https://www.youtube.com/watch?v=Nm6Ex0MhOGQ
  2. L’espérance en mouvement : https://www.temoins.com/lesperance-en-mouvement/

Sur la Terre comme au Ciel : https://www.temoins.com/la-ou-spiritualite-et-ecologie-convergent/

 

~~~~

 

Dieu, la nature et nous

Dans un hors-série paru en mai 2021, un beau volume bien illustré de 200 pages, « Réformés, magazine protestant de Suisse Romande », propose un état des lieux du dérèglement climatique, puis propose un courant de pensée encore peu connu du grand public : l’écologie chrétienne et en particulier protestante » (1).

« Dieu, la nature et nous. Repères pour une écologie protestante », est une belle ressource, qui dépasse heureusement le champ du protestantisme et qui est diffusée en France par les Éditions Olivétan (2). Interview des deux responsables de la publication : Joël Burri et Camille Andres (3).

  1. Dieu, la nature et nous : https://www.reformes.ch/medias/2021/03/dieu-la-nature-et-nous-premier-hors-serie-de-reformes-communiques-dieu-la-nature-et
  2. Diffusion par les éditions Olivétan : https://regardsprotestants.com/societe/dieu-la-nature-et-nous/
  3. Interview des deux responsable de la publication : https://www.reformes.ch/medias/2021/06/le-mensuel-reformes-se-met-au-vert-ecologie-ecospiritualite-journal-reformes-hors

 

~~~~

 

Le numérique : une opportunité pour redynamiser l’Église

Le site : « Passeurs d’avenir au cœur de la transition » (en lien avec le Mouvement chrétien des cadres et dirigeants), publie un article : « Le numérique, un opportunité pour redynamiser l’Eglise » (1).

L’article commence par mettre l’accent sur « l’urgence du renouveau dans l’Église », à partir de l’examen de données issues d’une enquête de l’IFOP qui montre « la distanciation des catholiques avec leur église ». Comment le numérique peut-il ouvrir des voies nouvelles ? L’article présente ensuite les innovations en cours dans le domaine du numérique en milieu catholique. Il montre le rôle important joué par l’association : « Eglise et innovation numérique », « un collectif d’entrepreneurs chrétiens qui se mobilise pour faire entrer l’Eglise dans l’ère du web 3.0. Portés par leur foi et par une certaine vision de l’entreprenariat, ils ont créé un label : « Church Tech ».

« Eglise et innovation numérique » (2) se propose de « créer un ecosystème de la tech chrétienne afin de soutenir et de voir éclore des projets chrétiens innovants ». Depuis plusieurs années, Church Tech organise annuellement un événement : « Pitch my church » : « Un village de l’innovation mettant en lumière tous les acteurs de projets numériques missionnaires et permettant des échanges directs entre porteurs de projets… ».

  1. Le numérique : Une opportunité pour redynamiser l’église : https://www.passeursdavenir.fr/processes/numerique-Eglise?participatory_process_slug=numerique-Eglise
  2. Eglise et innovation numérique : https://eglise.in

 

~~~~

 

Eric Célérier, un pionnier de l’internet chrétien

Engagé dans la recherche sur le courant évangélique depuis les années 2000 et animant un blog de qualité mettant en évidence les apports de la sociologie religieuses (1), Sébastien Fath nous présente l’itinéraire d’un pionnier de l’internet chrétien francophone : Eric Célérier dans un article publié par Fil-info-francophonie et rapporté par Regards Protestants (2). « Missionnaire du Web et pasteur français, Eric Célérier a fondé le grand groupe internet du Top chrétien francophone en 1999 et n’a cessé, depuis, de repousser les frontières. Depuis 2016, son ministère transnational a pris un tournant, amplifié par les effets de la pandémie (2020-2021) ». « Le christianisme du pèlerin et du converti (Hervieu Léger), articulant recherche et foi personnelle, s’est aujourd’hui enrichi d’un troisième marqueur, le connecté ».

  1. Le blog de Sébastien Fath : http://blogdesebastienfath.hautetfort.com
  2. Eric Célérier, pasteur de la francophonie : https://regardsprotestants.com/francophonie/eric-celerier-pasteur-de-la-francophonie/

 

~~~~

 

Une actualité du cinéma et des médias

Animé par Jean-Luc Gadreau, le blog : ArtSpi’in (1) nous apporte un regard ouvert et une inspiration chrétienne sur la culture, et notamment le cinéma. « Une volonté de se brancher uniquement et authentiquement sur la vie, les arts, le sport, la culture, la spiritualité. Je vous partagerai mes coups de cœur (cinéma en particulier), parfois mes colère, mes questionnements, mes curieuses idées et mes activités très plurielles… ». Nous avons déjà présenté le blog de jean-Luc Gadreau sur ce site (2).

  1. Le blog : ArtSpi’in : https://artspiin.com
  2. Sur le site de Témoins : https://www.temoins.com/artspiin-un-blog-branche-en-positif-sur-la-vie-les-arts-le-sport-la-culture-et-la-spiritualite/

 

~~~~

 

Justice et paix

Comment le message évangélique peut-il inspirer une action en faveur de la paix et de la réconciliation dans un monde où les conflits sont nombreux et souvent violents ? C’est une question qui interpelle tous les chrétiens. On sait par exemple combien le pape François y est sensible. Mais certaines églises militent depuis longtemps pour la paix et la réconciliation. On a pu les appeler des Eglises de paix. « Les églises pacifistes sont des dénominations chrétiennes, des communautés ou des groupes de chrétiens souscrivant au pacifisme chrétien ou à la pratique biblique de la non-résistance… On compte parmi ces églises : La Société religieuse des amis (Quakers), l’Eglise des frères (d’origine anabaptiste) et les Mennonites » (Wikipedia) (1). D’inspiration anabaptiste, le site du Centre de formation Justice et Paix vient de voir le jour et nous offre un accès à des conférences en ligne, des webinaires participatifs à l’échelle franco-africaine. C’est là une ressource remarquable et inspiratrice (2).

  1. Églises pacifistes (Wikipedia) : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glises_pacifistes
  2. Le Centre de formation Justice et paix : https://formation-justice-et-paix.com/233-2/

 

~~~~

 

La Bible est-elle sexiste ?

Valérie Duval-Poujol, interrogée par Marie-Noelle Yoder, nous propose une lecture renouvelée des textes bibliques (1) qui encouragent les femmes à réaliser pleinement leur vocation. Elle démontre que nul ne peut les bâillonner dans l’Eglise, la société, ou leur imposer une quelconque soumission conjugale.

On pourra lire également sur ce site (2) :

  1. Vidéo : La Bible est-elle sexiste ? : https://www.youtube.com/watch?v=tvVkWPZIR18
  2. Les femmes dans l’Eglise « Qui nous roulera la pierre ? » : https://www.temoins.com/les-femmes-dans-leglise/  Un changement révolutionnaire (Christine Pedotti . « Jésus, l’homme qui préférait les femmes ») : https://www.temoins.com/un-changement-revolutionnaire/

 

~~~~

 

L’Escale, un café pour se rassembler et approfondir sa spiritualité

L'Escale Port-Royal« L’Escale, un café pour se rassembler et approfondir sa spiritualité », c’est le titre d’un article paru dans l’hebdomadaire : La Vie (1). « Depuis 2017, croyants ou personnes en recherche peuvent venir en semaine dans ce café, véritable lieu d’écoute et de ressourcement à Paris (5e). Une équipe les y accueille ».
En 2019, sur le site de Témoins, nous avions déjà interrogé Christian Tanon, pasteur, acteur et animateur de cette initiative (2).
Il s’exprime également ici dans le reportage de Linda Caille : « Le parvis de l’Eglise (personnes éloignées de l’Eglise (ndlr), c’est ma passion ! s’enthousiasme Christian Tanon. J’ai commencé mes études de théologie à 53 ans dans le but d’ouvrir un jour un lieu comme l’Escale. Avec l’équipe des 22 accompagnants chrétiens et bénévoles, nous accompagnons des personnes qui n’oseraient pas forcément se rendre dans des paroisses… ». A un moment où le besoin de convivialité se fait plus de plus en plus pressant, ce reportage est bienvenu…

  1. La Vie : Un reportage sur l’Escale : https://www.lavie.fr/actualite/solidarite/lescale-un-cafe-pour-se-rassembler-et-approfondir-sa-spiritualite-74315.php
  2. Une nouvelle forme de témoignage évangélique : https://www.temoins.com/une-nouvelle-forme-de-temoignage-evangelique/

 

~~~~

 

John Stott, personnalité influente et généreuse dans le christianisme évangélique

De nombreuses publications évoquent aujourd’hui le centenaire de la naissance de John Stott qui fut une personnalité influente à la fois dans l’Eglise anglicane et dans le christianisme évangélique jusque dans son registre mondial. John Stott est salué à ce titre par le journal anglais : The Times, dans un article intitulé : « John Stott a écouté et il a rendu l’Eglise plus pertinente dans le monde moderne » (1). Il a ainsi reconnu et fait reconnaître dans sa sphère d’influence l’importance de la question sociale. Il a créé le « London Institute for Contemporary Christianity », dont Témoins a fait connaître en France les recherches novatrices pour une meilleure connaissance des mentalités actuelles et donc une plus grand pertinence des pratiques d’église (2). L’œuvre de John Stott, « théologien simple et généreux » est salué par David Gonzalez dans « Regards protestants » (3) : « A l’occasion du centenaire de la naissance du théologien John Stott et des dix ans de sa mort, David Gonzalez, aumônier protestant à Orly, revient sur cette figure dont l’œuvre est à découvrir ». Et par ailleurs, dans Campus protestant, David Gonzalez interview Jean Decorvet au sujet de John Stott (4) : « John Stott, figure majeure du protestantisme évangélique ».

  1. John Stott dans « The Times » : https://www.thetimes.co.uk/article/john-stott-listened-and-made-the-church-relevant-in-the-modern-world-h0bmgbdms
  2. Sur le site de Témoins : « Comment pensent les agnostiques ? Pour un dialogue entre les chrétien et les 2/3 de la population » : https://www.temoins.com/comment-pensent-les-agnostiques-pour-un-dialogue-entre-les-chretiens-et-les-2-3-de-la-population/
  3. John Stott,  selon David Gonzalez, dans Regards protestants : https://regardsprotestants.com/vie-protestante/john-stott-theologien-simple-et-genereux/
  4. Interview de Jean Decorvet à propos de John Stott dans Campus protestant : https://campusprotestant.com/video/john-stott-une-figure-majeure-du-protestantisme-evangelique/

 

~~~~

 

Oser croire à un avenir

Marie-Josèphe Glardon / ©DR« Oser croire à un avenir », ce titre du dernier essai de Marie- Josephe Glardon résume ce qui pourrait animer notre société ».
« Pasteure émérite bernoise, auteure et militante féministe, appelle à une spiritualité qui dépasse histoires, religions et confessions, qui rejoigne tous les mouvements de bonne volonté et qui unisse les générations ». Sur le site : reformes.ch :

https://www.reformes.ch/portraits/2021/04/marie-josephe-glardon-il-est-temps-de-trouver-une-esperance-commune-pour-le

 

~~~~

 

Gérard Siegwalt : La réinvention du nom de Dieu

Professeur honoraire de théologie dogmatique à la Faculté protestante de l’Université de Strasbourg, Gérard Siegwalt vient de publier un livre : « La réinvention du nom de Dieu. Ou Dieu s’en est-il allé ? ». Il est interviewé par Marion Muller-Collard dans deux vidéos sur Campus Protestant.

« Nous avons collectivement oublié le nom de Dieu. Gérard Siegwalt constate que notre civilisation aux prodigieux savoirs et moyens est marqué par l’oubli de Dieu et la dimension du mystère dans le réel » : https://www.youtube.com/watch?v=d5MNsngTYP8&t=9s
« A travers une fin, percevoir un commencement. Gérard Siegwalt voit dans les troubles et les déchirements actuels une possibilité d’un nouveau commencement, un Kaïros, un temps de salut » :
https://www.youtube.com/watch?v=LxAIbuNjfW0

~~~~

 

Rencontre avec la présidente de la Conférence des Baptisé-e-s Francophones : Paule Zellitch (1)

« La Conférence Catholique des Baptisé-e-s Francophones est un mouvement né en France en 2008 et qui plaide pour la coresponsabilité au sein de l’Eglise Catholique ». Paule Zellitch nous raconte son parcours. D’un milieu familial cosmopolite, elle devient antiquaire, éprouve et découvre la foi dans une expérience personnelle, se forme à l’Institut catholique de Paris et devient théologienne.
Dans ce très riche entretien avec Gérard Hayois, Paule Zellitch nous dit comment elle vit aujourd’hui sa foi chrétienne, elle nous fait part également de la vie et de l’action de la Conférence Catholique des Baptisés Francophones (CCBF). « Nous sommes très actifs sur le front des abus de toutes sortes et de la réforme structurelle de l’institution… Nos chantiers sont nombreux… : outils et formations pour l’accompagnement de célébrations non eucharistiques, compilations de textes littéraires et poétiques en complément de ceux tirés de la Bible, manières de dire la foi en vue d’adaptation à des publics variés, école de la prédication… C’est important qu’il y ait de plus en plus de personnes capables de se lancer et qui désirent en initier d’autres. Cela permet de maintenir ou de renouer des liens qui, sans cela, seraient définitivement rompus… ».

  1. Paule Zettlitch : Il faut rendre l’Évangile désirable : https://magazine-appel.be/Paule-ZELLITCH-IL-FAUT-RENDRE-L-E%CC%81VANGILE-DE%CC%81SIRABLE

 

~~~~

 

Entretien avec Christoph Theobald : Nous devons travailler une théologie de la vie quotidienne

La Croix publie un entretien de Christophe Henning avec le théologien jésuite : Christoph Theobald (1). Christoph Theobald est l’auteur de nombreux ouvrages. Nous avons présenté sur ce site une de ses approches dans son livre : « Urgences pastorales » : « Quelle vision de l’homme ? Quelle vision de la mission ? » (2). Nous étudions son nouveau livre : « Le courage de penser l’avenir… ». Christoph Theobald ouvre des pistes : « Une doctrine monolithique ne peut nous conduire loin. Nous devons avoir une approche théologique plurielle ». Une vaste perspective est nécessaire : « La théologie en Europe est trop souvent prisonnière de questions de détail. Selon moi, elle ne déploie pas suffisamment une vision transdisciplinaire ». Christoph Theobald relève plusieurs défis pour la théologie de demain. En particulier : « L’Eglise ne rejoint plus les gens dans leur vie quotidienne. C’est la question de la recevabilité. Face à la déchristianisation, nous devons travailler une théologie de la vie quotidienne et trouver une manière de parler à nos contemporains ».

  1. Pour une théologie de la vie quotidienne : https://www.la-croix.com/Religion/Nous-devons-travailler-theologie-vie-quotidienne-2021-05-10-1201155059
  2. Quelle vision de l’homme ? https://www.temoins.com/quelle-vision-de-lhomme-quelle-vision-de-la-mission-dapres-christoph-theobald-auteur-du-livre-urgences-pastorales/

~~~~

 

Hans Joas : « Notre époque redistribue les cartes entre croyants et incroyants »

Dans La Croix, Elodie Morot a questionné Hans Joas, éminent sociologue allemand (1), dont un des livres vient d’être traduit en français et qui vous sera présenté sur ce site : « La foi comme option. Possibilités d’avenir du christianisme ».
Hans Joas raconte comment sa foi est devenue personnelle par rapport à son milieu familial catholique à la suite du décès de son père lorsqu’il avait dix ans. « Par la suite, je crois que cela a orienté mon approche de la religion. J’ai développé un grand intérêt pour les formes les plus individualistes du christianisme, notamment le protestantisme. J’en ai tiré la conclusion qu’il ne faut pas approcher les religions à partir de leurs institutions et de leurs doctrines, mais en s’intéressant aux expériences humaines qu’elles traduisent ».
Hans Joas a été amené à critiquer la théorie de la sécularisation.
Aujourd’hui, « c’est plutôt l’Europe sécularisée qui est une exception. Dans bien des parties du monde, en Corée du Sud, en Chine, en Afrique du Sud, en Amérique Latine, la modernisation n’a pas conduit à un effacement du religieux, mais elle est associée à une intensification du religieux… Dans « La foi comme option », je m’intéresse à l’histoire politique moderne des arrangements institutionnels entre l’Etat, l’économie et les communautés religieuses et à l’attitude des Églises depuis le XVIIIè siècle. Pour moi, c’est dans ces arrangements qu’il faut chercher les raisons du déclins de la religion en Europe… ». Pour Hans Joas, « Une nouvelle page de l’histoire des religions s’ouvre et elle redistribue les cartes… ».

  1. https://www.la-croix.com/Culture/Hans-Joas-Notre-epoque-redistribue-cartes-entre-croyants-non-croyants-2021-05-25-1201157512

Revue de presse – Avril 2021

temoins.com-revue de presse avril 2021

Dans une période marquée par la pandémie et la pression du réchauffement climatique, les menaces abondent et la vie paraît morose. Alors nous pouvons entendre Shafique Keshavjee lorsqu’il écrit : « Quand dans nos vie, tout est gris, il est vital de distinguer la lumière dans la nuit » (15). Oui, nous avons besoin de lumière pour éclairer nos chemins.

Comme le proclame un chant, ‘Dans le monde entier, le Saint Esprit agit’ l’œuvre de Dieu est active dans les cœurs et dans le monde. Et si nous apprenions à reconnaître son action ? Nous pensons l’entrevoir ici dans la promotion des femmes (2,3), la diversification des expressions chrétiennes (1,7), le renouvellement des modes de communication (10,11). Le négatif peut lui-même entrainer des prises de conscience indispensables, urgentes, et des rebondissements (7,8). Dans ce mouvement, aujourd’hui comme hier, des témoignages émergent. Dieu se manifeste à travers des vies (2,3,4,5,6,), des mouvements (1,7), des œuvres (13,14,15). Cette revue de presse peut ainsi contribuer à ouvrir notre regard.

Dans ces temps troublés, comme l’écrit Jürgen Moltmann dans un livre sur notre situation actuelle face à de grande menaces, « Penser dans la puissance de l’espérance, c’est discerner la réalité et éclairer son chemin avec des torches ».

https://www.temoins.com/une-vision-desperance-dans-un-monde-en-danger/

JH

Les évangéliques en France : un courant dynamique

temoins-les évangéliques en FranceCe dossier publié par La Croix présente le milieu évangélique français dans sa grande diversité à travers des interviews significatifs. Il fait ressortir le dynamisme du courant évangélique. Ce dynamisme apparaît également dans des données d’enquêtes rassemblées par l’hebdomadaire Réforme (1er avril 2021). Aujourd’hui, 3% de la population française est protestante et, dans cet ensemble, les protestants évangéliques sont devenus légèrement majoritaires (54%). La croissance de la population évangélique va de pair avec une pratique religieuse élevée (assistance au culte dominical notamment). Le dynamisme de ces églises est remarquable dans un contexte national peu porté à la ferveur religieuse, à l’exception de la minorité musulmane. A paraître sur ce site, une présentation du livre : Philippe Portier, Jean-Paul Willaime. La religion dans la France contemporaine. Armand Colin, 2021

Lire l’article sur La Croix

~~~~

Joëlle Sütter-Razanajoary, secrétaire générale de la Fédération des Églises Baptistes

Dans une interview à Regards protestants, Joëlle Sutter-Razanajoary nous fait part de son itinéraire spirituel au fil d’étapes successives : dans sa jeunesse, une conversion dans une église pentecôtiste, puis à la suite d’un cheminement ultérieur, une entrée dans le ministère pastoral, et enfin, tout récemment, sa nouvelle responsabilité de secrétaire générale de la Fédération des Églises Évangéliques Baptistes. Cet itinéraire témoigne de la promotion féminine dans un milieu ecclésial encore rétif. Par ailleurs, Joëlle milite pour un accès égal des femmes et des hommes au pastorat et a écrit un livre en ce sens : « Qui nous roulera la pierre Les femmes dans l’Église », présenté sur ce site : https://www.temoins.com/les-femmes-dans-leglise/ Ce témoignage allie conviction et ouverture
Ecouter l’emission sur Regards Protestants

 

~~~~

Nathalie Becquart, sous-secrétaire du synode des évêques au Vatican

Le Vatican a annoncé récemment la nomination de la religieuse française Nathalie Becquart comme sous-secrétaire du Synode des évêques. Dans un univers exclusivement masculin, c’est la première fois qu’une femme occupera un tel poste. Nathalie Becquart est préparée à ce défi par une bonne formation intellectuelle et des fonctions exercées dans l’Église catholique en France. Elle est appelée aujourd’hui à participer au développement d’une approche synodale.  Et, selon cet article de la Vie, elle est bien consciente des enjeux.
Lire l’article sur La Vie

~~~~

Voyage du pape François en Irak

En effectuant son voyage en Irak, le pape François affrontait une situation difficile dans un pays appauvri et déchiré. Après une guerre civile dévastatrice, les minorités chrétiennes sont maintenant réduites en fonction d’un exil massif. Le pape François a réalisé son voyage dans une perspective d’une compréhension interreligieuse et d’un message de réconciliation. Ce voyage risqué et courageux a été une réussite saluée par Christine Pedotti dans un édito de Témoignage Chrétien et par une conversation animée par Jean-Luc Mouton dans Campus protestant. https://www.temoignagechretien.fr/lhomme-en-blanc/
Voir l’article sur Campus Protestant

~~~~

Le soutien du pape François à de jeunes militants français engagés dans un mouvement écologique et social

Le 15 mars, le pape François a reçu plusieurs militants et innovateurs français : le cinéaste et militant écologiste Cyril Dion, l’entrepreneuse Eva Sadoun et le fondateur du mouvement « coexister » ‘Samuel Grzybovski’ ; une jeune génération en mouvement pour la justice sociale et la justice environnementale. Cyril Dion est le réalisateur du film « Demain » qui ouvre des pistes pour une nouvelle société : https://www.temoins.com/le-film-demain/

Le pape François a vivement encouragé cette petite délégation : « Le monde est sourd. Il faut lui ouvrir les oreilles… Vous êtes la jeunesse…Vous comprenez le changement… Nous ne sommes plus à l’ère du compromis… Il est temps de s’engager sur une nouvelle voie ». Voilà une rencontre qui nous paraît de grande portée ; l’encyclique Laudato Si est toujours active.

A lire sur La Vie
Et aussi dans La Croix

~~~~

La voix d’une immigrée

Comment une jeune fille nigériane, après un voyage dramatique, arrive en Italie avec l’illusion de trouver un emploi, avant de finir dans la rue. La jeune fille est sauvée grâce à sa foi et une rencontre avec une communauté. Ce parcours est décrit dans un livre de Maria Bonanate : « Je suis Joy ». Dans une préface, le pape François salue cette histoire de foi et d’espérance. C’est un véritable « patrimoine de l’humanité ». « Joy offre le cadeau de son histoire à chaque femme et à chaque homme qui cultive une passion authentique pour la sauvegarde de la vie ».

Lir l’article sur Vatican News

 

~~~~

Saint-Merry-hors-les-murs

Le Centre Pastoral HallesBeaubourg ayant été fermé par une décision autoritaire de l’archevêque de Paris (voir : https://www.temoins.com/a-propos-du-centre-pastoral-saint-merry-a-paris/ ), la communauté Saint-Merry cherche les voies d’un nouveau mode d’existence. Elle vient de réaliser un nouveau site internet ‘Saint-Merry-hors-les-murs’ auquel nous renvoyons à travers cet article : « Témoignages. Chrétiens aux périphéries » : http://saintmerry-hors-les-murs.com/2021/03/23/temoignages-chretiens-aux-peripheries/ Dans ce potentiel, nous voyons un esprit et une dynamique de réseau, à l’instar ce que nous avons pu entrevoir dans le mouvement de l’Église émergente.

~~~~

Le catholicisme à l’épreuve

Les révélations successives des graves scandales qui ont marqué ces dernières années ont eu un effet dévastateur pour l’Église catholique. La sociologue Céline Béraud consacre un ouvrage à l’analyse de cette crise : « Le catholicisme à l’épreuve des scandales sexuels ». « Les scandales sexuels viennent percuter une institution déjà affaiblie ».Cette crise entraine une désaffection chez certains catholiques. « Alors que la manifestation contre le mariage pour tous avait donné à voir du pole conservateur, des catholiques que l’on n’entendait plus… remettent en question le mode de gestion vertical et descendant de l’autorité ». C’est le « retour des discours de changement ».
Lire l’article dans La Croix
(Voir aussi : « La trahison des pères » de Céline Hoyeau) 

~~~~

Hans Küng, un théologien catholique réformateur

Anne Soupa, théologienne et présidente du Comité de la jupe, nous présente la vie et l’œuvre de Hans Küng, un théologien catholique réformateur de grande envergure.
Si certaines de ses orientations ont pu donner lieu à controverses, on retiendra la manière dont il a poursuivi son œuvre réformatrice face aux régressions post-conciliaires.
Lire l’article dans Le Nouvel Obs
Voir aussi :
Lire l’article dans La Croix
Lire l’article dans The Guardian

~~~~

L’église hybride

Durant cette pandémie, les églises ont eu des attitudes différentes vis à vis de l’utilisation d’internet : refus, pis-aller, engagement actif.

Doctorant en théologie à l’Université de Birmingham, Antonin Ficatier dresse un état des lieux et nous propose une approche théologique de la présence en mettant en valeur la conception d’une église hybride qui allie les différents modes de communication, car aujourd’hui dans la réalité, « physique et virtuel sont intégrés l’un à l’autre ». La communication internet est désormais « une pratique sociale légitime ». Dès lors, l’engagement des églises dans ce champ ouvre un nouvel horizon. « Lorsqu’une Église propose un rassemblement de sa communauté en ligne, elle ouvre une nouvelle opportunité de consolider et de débuter des relations sociales… En ce sens, les technologies numériques participent et aident à tisser le lien social ».

« Le fait de se mettre en ligne aide à apporter un regard neuf sur des pratiques inconscientes d’exclusion ». « L’Église peut sortir grandie de l’expérience traumatique de la pandémie mondiale en montrant qu’elle ne se limite pas à des murs ». Nous trouvons ici une approche développée également par Témoins dans une journée consacrée à ce thème, dans des articles et une réflexion sur le nouvel usage d’internet dans la crise actuelle : « De nouvelles expressions religieuses apparaissent » : https://www.temoins.com/de-nouvelles-expressions-religieuses-apparaissent/

L’Église Hybride : Lire l’article sur Forum Protestant

~~~~

Communication internet et spiritualité chrétienne

Face à la pandémie, la toile offre des outils bienvenus pour repenser aux besoins du spirituel. Pour autant, le partage en ligne ne remplace pas l’expérience religieuse intérieure. Mariel Mazzocco, chargée de cours en spiritualité chrétienne à l’Université de Genève, pointe les enjeux de la cohabitation. Entre autres, elle met en évidence des aspects très positifs. « La démocratisation s’est accélérée s’agissant des activités déclinées autour du spirituel qui se vivaient jusque-là en présence… Ceci favorise la prise en compte de voix différentes et donc le décentrement ». « Il faut profiter du fait que les gens sont actuellement ultra-connectés pour les interroger sur leurs souhaits, leurs envies et leurs besoins… ». « S’agissant des églises, elles ont aujourd’hui l’occasion d’attirer un public plus jeune en développant de nouvelles manières de communiquer avec eux en ligne là où ils se trouvent déjà… ». « La crise est une opportunité à saisir ».
Lire l’article sur Réformes

~~~~

Les politiques et la religion : La grande inculture

Comme il apparaît dans les débats à l’Assemblée Nationale dans les débats concernant la loi « séparatismes », on peut constater combien le religieux est peu familier, étranger pour un certain nombre de députés. A ce sujet, l’enquête de Félicité de Maupéou dans « La Vie » est bienvenue. « Les prise de parole des politiques sont souvent truffées d’erreurs… ». « L’inculture religieuse des élus est d’abord celle de la société » et elle est plus marquée chez les moins de cinquante ans. Cette méconnaissance « n’empêche pas qu’une grande majorité perçoit le vide qui sous-tend le combat politique et se trouve traversée par des questions spirituelles ». « Mais une partie d’entre eux est coupée de ces aspirations ». « Finalement, la méconnaissance ou l’indifférence à l’égard du fait religieux relèverait d’une forme de déconnexion des politiques ».

Lire l’article dans La Vie

~~~~

Un livre d’art sur la Genèse

Quand la Genèse croise l’art abstrait… « La ‘Genèse de la Genèse’ est un livre d’art des plus ambitieux », nous dit David Gonzalez.

« A chaque page, un tableau en regard de versets de la Genèse. La beauté graphique de l’hébreu et la poésie de la transmission s’ajoutent à la munificence des œuvres peintes » (Tribune de Genève). « Cet ouvrage ose le choix de la nouveauté, une expérience à laquelle invite toute l’histoire du monde, c’est à dire la vie même et l’histoire qui la traverse » (Marc Alain Ouaknin).

Lire l’article sur Regards Protestant

~~~~

Rencontre avec Jacques Brel

L’influence de Jacques Brel traverse les générations et les styles et continue d’inspirer la musique actuelle, « la vraie vie ». Sur Campus Protestant, David Gonzalez interviewe à ce sujet le chanteur Gospel, Moïse Melende qui interprète fréquemment Jacques Brel. Celui-ci nous parle de l’évolution spirituelle de Jacques Brel, un artiste en quête de Dieu. La chanson : « Quand on a que l’amour » nous parle d’un amour qui « résonne chez chaque personne parce qu’il va au-delà… C’est un amour plus transcendant… C’est un amour qui se donne… C’est un amour qui va essayer de vaincre le mal… Un amour agape qui est en résonance avec ma propre foi… ».
Lire l’article sur Campus Protestant

~~~~

La couronne et les virus

Shafique Keshavjee vient de publier un roman qui vient nous rencontrer dans la crise sanitaire actuelle dans une histoire ou la question du sens est posé dans un contexte interculturel. L’auteur a lui-même un itinéraire original, puisque, d’origine indienne et né au Kenya, il a vécu en Angleterre avant de s’établir en Suisse en tant que professeur de théologie et spécialiste en histoire comparée des religions. Ce roman : « La couronne et les virus » nous plonge dans la pandémie du coronavirus au côté d’une femme médecin chinoise, Li Yin. Un dialogue s’établit avec elle en y associant d’autres personnages en provenance de différentes cultures jusqu’à évoquer la mémoire du médecin chinois lanceur d’alerte au moment de l’épidémie à Wuhan, Li Wenliang et à se reporter à une intuition d’Albert Einstein : le meilleur de la sagesse judéo-chrétienne peut guérir nos sociétés. A découvrir ici dans une interview de l’auteur, écrite et en vidéo. « Une citation ouvre votre nouveau roman. Elle reprend le propos de votre héroïne : « Quand dans nos vies tout est gris, il est vital de distinguer le lumineux dans la nuit ».
Lire l’article sur lafree.info

Revue de presse – Janvier 2021

 

Quelle place pour la croyance dans une société en crise ?

« Croyances : de l’invention de Dieu à la modernité avec Thomas Römer et Jean-Luc Marion

A l’occasion de Noël, sur France-Culture, dialogue avec Jean-Luc Marion, philosophe, phénoménologue, auteur de « D’ailleurs, la Révélation… » et Thomas Römer, professeur titulaire de la chaire : milieux bibliques au Collège de France.

Approches bibliques et philosophiques en regard de la question du sens dans la crise actuelle.

Ecouter l’émission

 

~~~~

Dialogue entre économistes à l’initiative du pape François

« Cinq ans après son encyclique révolutionnaire Laudato Si sur la green economy, le pape François a convié des économistes du monde entier à une conférence virtuelle du 19 au 21 novembre 2020 ».

« Il est indispensable de former et de soutenir de nouvelles générations d’économistes et d’entrepreneurs pour adopter un nouveau modèle de développement qui inclut et n’exclut pas, ne génère pas des inégalités » a expliqué le pape. Comment différentes personnalités et différents courants participent au débat pour une nouvelle approche économique.

Lire l’article

 

~~~~

Les femmes pasteures

Interview de Jérôme Cottin à propos de sa recherche concernant les femmes pasteures

Plus libres par rapport à la figure traditionnelle du pasteur, les femmes pasteures peuvent être plus authentiques, plus innovantes, plus créatives. C’est un apport majeur au protestantisme et, plus généralement au christianisme à un moment où les ministères féminins sont encore méconnus dans les institutions religieuses.

Regarder la vidéo

Voir sur ce site :
Femmes et hommes en coresponsabilité dans l’Eglise : https://www.temoins.com/femmes-et-hommes-en-coresponsabilite-dans-leglise/
Les femmes dans l’Eglise
https://www.temoins.com/les-femmes-dans-leglise/
La communauté des hommes et des femmes. Une vision de l’Eglise.
https://www.temoins.com/la-communaute-des-hommes-et-des-femmes-une-vision-de-leglise/
Et : Un changement révolutionnaire. Lorsque Jésus assure l’égale humanité de l’homme et de la femme (le livre de Christine Pedotti) : https://www.temoins.com/un-changement-revolutionnaire/
 

~~~~

Lorsque des catholiques empruntent des pratiques évangéliques.

Une recherche ethnographique.
Ethnologue et anthropologue, Valérie Aubourg vient d’écrire un livre : « Réveil catholique. Emprunts évangéliques au sein du monde catholique ». Dans son interview sur « Campus protestant », elle décrit son parcours et les différents aspects de sa recherche, ancrée sur le situation lyonnaise, mais couvrant un champ beaucoup plus vaste. https://campusprotestant.com/video/reveil-catholique/

Le livre s’articule autour d’une enquête ethnologique sur trois thèmes, les ‘dispositifs’ : miracles et guérisons, la prière des mères et le renouveau paroissial. Cette influence du courant évangélique peut être observé également sur un autre registre dans le livre de Pierre Jova et Henrik Lindell. Notons l’existence d’un réseau associant ethnographie et ecclesiologie, animé par Pete Ward, auteur, en 2003, d’un livre pionnier : « Liquid church » : https://www.ecclesiologyandethnography.net/about/

 

~~~~

Quand les catholiques s’inspirent des évangéliques

Henrik Lindell, avec Pierre Jova, auteur d’un livre : « Comment devenir plus catholique… en s’inspirant des évangéliques » (Editions de l’Emmanuel, 2020) est interviewé par le journal Réforme : lire l’article
Il relate son expérience et son parcours. Il énonce plusieurs pistes pour s’inspirer des évangéliques : cultiver le sens communautaire, susciter des groupes de maison, ouvrir et diversifier les ministères, innover dans le chant et la musique, rénover la prédication comme vecteur de la parole de Dieu…

Cependant, les manques relevés dans la pratique catholique ne sont-ils, pour une part, liés à une ecclésiologie caractérisée par une forte hiérarchisation et une sacralisation ? Le problème commence à être reconnu dans la dénonciation du cléricalisme jusque par le pape François. Il y a donc des tensions entre la doctrine traditionnelle et une expression démocratisée et dynamique. Il y a plusieurs décennies, on a pu observer cette tension à l’arrivée du Renouveau charismatique, deux options étant possibles : une surenchère identitaire catholique ou une évolution œcuménique.

René Poujol, par ailleurs auteur d’un livre récent : « Catholique en liberté » (Salvator, 2019), commente dans son blog le livre de Pierre Jova et d’Henrik Lindell : https://www.renepoujol.fr/faut-il-mettre-les-catholiques-de-france-sous-perfusion-evangelique/

Le désir d’une pratique plus évangélique chez certains catholiques n’implique-t-il pas parallèlement une ouverture théologique ? « Il n’est pas exclu, de fait, qu’une partie des catholiques dits « progressistes » ou d’ « d’ouverture » puissent à la lecture de ce livre, se reconnaître dans les libertés que prennent les évangéliques au regard du magistère ou de la sacralité ». Le succès de évangélique ne repose-t-il pas, pour une part, sur « une forme de souplesse doctrinale » ? « Ce livre n’en sera que plus utile s’il ouvre à une approche pluraliste du catholicisme français ».

~~~~

Vision d’un grand théologien américain : Stanley Hauerwas 

« Né en 1940 à Dallas, aux États-Unis, le méthodiste Stanley Hauerwas est l’un des grands théologiens protestants contemporains. Auteur prolifique, il a notamment consacré de nombreux travaux aux questions d’éthique. Peu de ses ouvrages ont été traduits en français, comme Des étrangers dans la cité (Cerf, 2016) et L’Amérique, Dieu et la guerre (Bayard culture, 2018). Dans cet entretien donné à Réforme à la fin de l’année passée, il dresse un bilan sans concession des défis auxquels son pays est confronté, et expose ce qu’être chrétien signifie aujourd’hui dans un monde marqué par la pandémie… »

Lire l’article

 

~~~~

La tentative d’insurrection au Capitole le 6 janvier 2021

Dans cette tentative d’insurrection, on a pu constater la participation de certains chrétiens enrôlés dans une extrême droite soutenant Donald Trump.

« Les scènes de violences hallucinantes de l’attaque du Capitole, à Washington ce 6 janvier 2021, ont fait le tour du monde, suscitant une vague d’indignation quasi-unanime. Quasi, seulement. Car pour de nombreux chrétiens conservateurs convaincus, galvanisés par Donald Trump lui-même, cette tentative d’insurrection était aussi légitime que nécessaire. Selon eux, non seulement le scrutin présidentiel aurait été trafiqué, mais le plan de Dieu pour l’Amérique entièrement mis à mal. Ils promettent l’avènement d’un  mouvement populiste chrétien qui fera entendre sa voix dans les prochaines années. Plongée au cœur de ces élucubrations théologico-complotistes avec André Gagné, professeur en études théologiques à l’Université Concordia au Québec et auteur du récent ouvrage sur Ces évangéliques derrière Trump (Ed. Labor et Fides) ».

Lire l’article

~~~~

La retrouvaille entre sciences et religions après des années de séparation

C’est le thème d’une conférence très étoffée de Jean Staune à l’École Polytechnique. Fondateur de l’Université interdisciplinaire de Paris où de nombreux prix Nobel ont été invités, Jean Staune a écrit plusieurs livres sur le rapport entre sciences et religions, et notamment un ouvrage présenté sur ce site : « Notre existence a-t-elle un sens ? » https://www.temoins.com/jean-hassenforder-notre-existence-a-t-elle-un-sens/

Sachant combien notre perception du rapport sciences-religions a une influence sur notre vision du monde, l’approche de Jean Staune est précieuse :

Regarder la vidéo

 

~~~~

Comment vivre « écologiquement » dans la vie quotidienne ?

Nous avons conscience que les gestes de notre vie quotidienne comptent dans le mouvement en faveur de l’écologie. Mais comment agir sagement ? C’est la question que se pose une jeune femme, Amandine, qui, finalement découragée, va demander conseil à un sociologue et éco-théologien Michel Maxime Egger :
regarder la vidéo

Voir aussi une interview de Michel Maxime Egger sur ce site : « Une approche contemporaine pour s’éveiller à demain et traverser les changements » : https://www.temoins.com/apres-medito-ecologie-selancer-vers-une-nouvelle-terre/

 

 

Revue de presse –Décembre 2020

Nouvelle vision pour l’église catholique : Interview par Antonio SPADARO SJ (1) et Simone Sereni du Cardinal Mario GRECH, nouveau secrétaire du synode des Évêques

1

Anne Soupa nous a fait part de cet article sur Facebook et nous rend le grand service de nous en communiquer une traduction. Comme elle nous estimons cet interview très important. Anne Soupa écrit ainsi « Voilà un texte majeur : réhabilitation des églises domestiques, décléricalisation, nouveaux ministères… Cardinal GRECH ou l’art de remettre les pendules à l’heure. » On notera également que cet article est paru dans La Civilta Catollica élément moteur dans la transformation du Vatican engagée par le Pape François.

On y lira certaines affirmations du Cardinal Mario GRECH qui apportent un changement très important dans les visions et représentations.
https://www.laciviltacattolica.com/bishop-mario-grech-an-interview-with-the-new-secretary-of-the-synod-of-bishops/
1 Voir aussi l’article sur le site Temoins.com : https://www.temoins.com/cyberespace-et-theologie/

~~~~

Quelle place pour le discours religieux dans notre société ? Les religions doivent-elles encore avoir voix au chapitre ?

Organisé par Le Monde des religions dans le cadre du Forum des religions à Strasbourg en octobre dernier avec la participation d’André Comte-Sponville, philosophe, Abdennour BIDAR, philosophe et inspecteur général de l’Éducation nationale, et Véronique Margron, dominicaine, présidente de la CORREF (Conférence des religieuses et religieux en France)

~~~~

Biographie d’un théologien catholique réformateur et œcuménique : Yves CONGARD 

Yves CongarComment des idées nouvelles se propagent à contre-courant, à travers des personnalités éclairées. L’historien Etienne FOUILLOUX a écrit une biographie d’Yves CONGAR, un des inspirateurs du concile Vatican II. Le même historien avait écrit un livre sur l’émergence de la théologie conciliaire face à une autorité dominatrice.

Sur le site internet du journal REFORME : https://www.reforme.net/les-catholiques/2020/11/18/yves-congar-le-premier-catholique-qui-a-tendu-la-main-aux-protestants/?fbclid=IwAR3x-Orzf-_PLW8WX_gt6bHFKmtH9hK9SkqueAM1wyBKI1sz5K9FqRrDoPg

Voir aussi sur le site temoins.com https://www.temoins.com/la-theologie-catholique-dans-une-eglise-en-crise-une-contribution-de-bernard-sesbouee/

~~~~

La droite religieuse américaine, histoire d’un naufrage

Les représentations théologiques sur la nature de Dieu et son rapport au monde induisent des conséquences sur le faire des chrétiens et des églises. Sociologue et théologien et, par ailleurs, très présent sur ce site, sur son blog rapporté par Regards Protestants Fréderic de Coninck met en évidence la manière dont beaucoup d’églises évangéliques (blanches) américaines se sont fourvoyées en apportant leur soutien à un président amoral.

https://regardsprotestants.com/monde/la-droite-religieuse-americaine-histoire-dun-naufrage/?utm_source=Newsletter%20Regardsprotestants&utm_campaign=0839575e8c-Newsletter%20du%2010%20novembre%202020&utm_medium=email&utm_term=0_42931e4494-0839575e8c-72607477&fbclid=IwAR0Pzjf-hr5vG3cHXMgp9i4hwxKqiAFm484KpzwMSKVtv8raY6Y1IJziHrA

~~~~

Abus sexuels : “il faut repenser toute la gouvernance de l’Église” pour Marie-Jo THIEL

Médecin, philosophe, théologienne, professeur d’éthique à la faculté de Strasbourg, dans cet entretien à RCF Marie Jo THIEL, auteur par ailleurs sur les abus sexuels sur mineurs, met en évidence les abus de pouvoir dans l’église catholique, leurs conséquences et leurs remèdes

~~~~

La nouvelle encyclique du Pape François, FRATELLI TUTTI

Beaucoup de nos contemporains attendent davantage de fraternité et de convivialité ; un récent livre d’Edgar Morin, La fraternité, Pourquoi ?[1] en témoigne. La nouvelle encyclique du Pape François, FRATELLI TUTTI, nous en expose une vision chrétienne.

https://baptises.fr/content/fraternite-defi-leglise?fbclid=IwAR1kjQI8haQBuuS01uUe4USwbDmO_gtOAbTtTBHiosm7qWRCEKyTJ-lwyn8
[1] http://vivreetesperer.com/?s=fraternit%C3%A9&et_pb_searchform_submit=et_search_proccess&et_pb_include_posts=yes&et_pb_include_pages=yes

 

 

~~~~

Après Jésus. L’invention du christianisme, nouvel ouvrage de référence

« Jésus n’a laissé aucun écrit… il n’a institué ni religion, ni credo, ni clergé, ni rites… comment ses disciples ont-ils donc fait pour exprimer et mettre en pratique leur foi en lui, comment ont-ils prié, communiqué entre eux, interagit avec les peuples qu’ils côtoyaient ? Tout cela restait à inventer. Dans un livre encyclopédique : Après Jésus. L’invention du christianisme, « ce temps des commencements encore trop peu connu, ce temps tumultueux de tous les possibles est reconstitué de façon accessible et vivante par 80 des meilleurs spécialistes de notre ère ».

Une vidéo rapporte les interventions de plusieurs co-auteurs mettant en valeur les apports de cet ouvrage.

~~~~

 Camala HARRIS, un christianisme social engagé

Comment Camala HARRIS, élue Vice-Présidente est inspirée par un christianisme social engagé enraciné dans la tradition des églises baptistes afro-américaines.

Entretien sur Reforme.net : https://www.reformes.ch/politique/2020/10/kamala-harris-la-foi-doit-sincarner-en-actes-etats-unis-presidence-elections-foi?fbclid=IwAR27aQgmjBDUWI_1n6GfU_dj5P4LohKNBngNffBmsQcbF5JdQBfLm2X70SI

Pour info, la vie de Camala HARRIS dans un documentaire d’Arte : https://www.arte.tv/fr/videos/099969-000-A/etats-unis-kamala-harris-une-ascension-californienne/?fbclid=IwAR1O4am_ylZCjeldWsQJeKF39ry-Jaj1iLEj4f-Xnkp_smQXwnZ8SMZlmb4

~~~~

Léon Tolstoï

Une expression orale du grand écrivain Léon Tolstoï nous parvient aujourd’hui ; c’est un document historique de grande valeur mais aussi un témoignage spirituel d’importance où Tolstoï nous fait part du caractère fondamental d’une relation personnelle à Dieu.

https://www.franceculture.fr/litterature/archive-exceptionnelle-leon-tolstoi-sur-dieu-en-1909

~~~~

Un chant à travers le monde : Jerusalema

Témoignage de l’inventeur de Jerusalema, un chant spirituel et entrainant qui fait actuellement le tour du monde : https://www.brut.media/fr/entertainment/master-kg-raconte-toute-l-histoire-derriere-la-chanson-du-jerusalema-dance-challenge-90ab7c8b-0ed5-4cb3-bc17-db9adea2b99a

Sur son blog, rapporté par Regard Protestants, David GONZALEZ, membre de l’équipe de Témoins et très présent sur ce site, commente le succès de ce chant https://regardsprotestants.com/bien-vivre/impossible-de-passer-a-cote-de-jerusalema/?fbclid=IwAR1vub9h5vTMmzBVHRS_lDvU9sLg6p3k9sYeIkhH7qtv8rxMd8sj_g9Glk8

Jerusalema Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=fCZVL_8D048

 

Revue de presse – Octobre 2020

La revue de presse de ce mois-ci renforce l’engagement intellectuel qui est le nôtre. « Après les terribles assassinats de Nice, et alors que nous sommes encore dans le deuil de Samuel Paty, nous voulons exprimer aux familles des victimes notre solidarité, notre compassion et notre fraternité. […]. Nous pouvons faire nôtres les constats de Haïm Korsia (29/10/2020) : « Après l’assassinat du père Hamel, c’est une autre église qui est frappée et, au-delà, c’est le principe de liberté religieuse si bien protégé en France grâce à la laïcité qui est combattu.
Nous le défendrons.
Nous portons ce deuil avec toute la Nation et nous ne cèderons pas face à cette haine qui ne touchera jamais à ce qu’il y a de plus sacré en France : la fraternité.
C’est l’espérance qui a toujours fondé notre vision de la société, que ce soit grâce à nos textes religieux ou que ce soit par l’appel de la République »

Le panorama des réactions institutionnelles au sein des grandes religions contient une exclusivité*, un appel à la fraternité et des débuts de réponses à un questionnement bien plus large** : Les religions ont-elles encore quelque choses à nous dire ? Les religions sont-elles sources de contraintes ou au contraire nous invitent-elles à explorer notre relation à l’Autre ? Quelle place pour le discours religieux dans notre société ? Les femmes sont-elles l’avenir de Dieu ? Comment mes convictions sont-elles à la source de mes engagements ? Pour Olivier Abel dans Le monde, « Trop longtemps disqualifiée, la théologie doit faire un retour pour contrer les fondamentalismes et repenser notre monde […] Notre mémoire l’exige pour faire un meilleur usage du passé. Notre imagination en a besoin, pour faire un meilleur usage de l’avenir. Notre présent la convoque pour sortir d’impasses mortifères. » DG

**https://www.unistra.fr/index.php?id=forum-religions&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

Communiqués FPF et CRCF : attentat Notre-Dame de Nice

Le protestantisme français, en communion fraternelle avec tous les chrétiens et plus particulièrement avec les catholiques frappés aujourd’hui, tient à exprimer son indignation et son horreur devant l’attaque qui vient de se produire faisant trois victimes dans l’église Notre-Dame de Nice.

Nous exprimons aux familles et aux proches des victimes notre message de solidarité et de compassion dans un moment aussi terrible. Nul ne peut justifier un tel acte en quoi que ce soit. Le fanatisme religieux est un fléau que nous sommes tous appelés à combattre et nous appelons les autorités à la plus grande fermeté à l’égard de tels actes terroristes.

Tout en restant lucide sur la gravité de la situation que notre société est en train de vivre nous voulons nous tenir ensemble autour du message de l’Évangile, un message de confiance et d’espérance.
Je veux vous donner un avenir à espérer.
Jérémie 29. 11

 

~~~~~~~

 

Attentat Samuel Paty

 Aude Millet : communiqué de la FPF (17/10/2020)
Suite à l’attentat perpétré contre Samuel Paty, Professeur d’histoire géographie : l’enseignement de la liberté ne saurait être mis en cause par quiconque.
Face à l’assassinat odieux et barbare dont a été victime Samuel Paty le 16 octobre, la Fédération protestante de France (FPF) tient à exprimer son indignation et son horreur. La défense de la liberté d’expression est l’honneur de la République. L’Education nationale en est l’un des vecteurs les plus significatifs.
Le bien précieux gagné puis transmis qu’est la liberté d’expression, de conscience et de la presse n’a rien d’abstrait bien au contraire : il s’agit du cœur battant de la République
Le protestantisme se bat depuis toujours pour cette liberté imprenable et réaffirme sa conviction que l’Evangile aussi en est l’un des fondements.
L’assassinat perpétré à l’encontre de Samuel Paty pour avoir transmis à ses élèves les fondements de la liberté et donc de la République est odieux.
La FPF exprime sa compassion à l’égard de la famille, des proches et des élèves de la victime.
L’enseignement de la liberté ne saurait être mis en cause par quiconque.
La défense de la liberté et de la République contre l’agression de l’extrémisme radical politique qui se réclame de l’Islam doit être le combat de chacun et de tous.

Le Christianisme aujourd’hui (23/10/2020)  : L’édito de la rédaction. Est-ce un acte barbare de plus dans une société qui s’émiette? Samuel Paty, professeur d’histoire- géographie de 47 ans a été décapité en pleine rue à deux pas de son collège de Conflans-Sainte-Honorine près de Paris.
https://www.christianismeaujourdhui.info/2020/10/23/un-acte-barbare-de-plus/

Conférence des évêques de France : Assassinat de Monsieur Samuel Paty, l’enseignant de Conflans-Sainte-Honorine : réactions de l’Église catholique
Le vendredi 16 octobre, un professeur d’histoire et de géographie a été sauvagement assassiné à proximité du collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines. La Conférence des évêques de France exprime sa profonde tristesse face à l’assassinat de M. Samuel Paty. Les catholiques prient pour lui et sa famille. La fraternité est une urgence.
https://eglise.catholique.fr/guide-eglise-catholique-france/enseignement-catholique/assassinat-de-monsieur-samuel-paty-lenseignant-de-conflans-saint-honorine-reactions-de-leglise-catholique/

Saphir News ( 22/10/2020). Assassinat de Samuel Paty : le texte du CFCM aux imams de France pour leurs prêches du vendredi. Rédigé par Conseil français du culte musulman (CFCM) | Exclusif. Après l’assassinat de Samuel Paty, le Conseil français du culte musulman (CFCM) appelle les mosquées de France à consacrer leurs sermons du vendredi 23 octobre à la lutte contre l’extrémisme religieux dévoyant l’islam et ses valeurs. Un texte est proposé aux imams avec des éléments et des références dont ils sont appelés à s’inspirer pour leurs prêches. Le voici : https://www.saphirnews.com/Assassinat-de-Samuel-Paty-le-texte-du-CFCM-aux-imams-de-France-pour-leurs-preches-du-vendredi_a27515.html

 

~~~~~~~

 

Le Grand Rabbin Haïm Korsia*: «La thèse du loup solitaire offre un prisme trop commode pour nous exonérer de nos responsabilités»

« Nous devons redonner confiance aux forces de l’ordre de la République pour livrer contre ce terrorisme une lutte sans merci, sans faiblesse ni relâchement, sans errements ni péchés contre la raison par déni d’une réalité tragique qui a déjà trop tué. Mais sans oublier

pour autant de nous adresser aux âmes, aux consciences et à l’humanisme de nos sociétés qui doivent produire de l’espérance, retrouver un rêve commun et, plus simplement, réapprendre à entendre plusieurs voix s’exprimer, certes distinctes, de racines diverses, mais fixées sur un même idéal d’humanité. Ce n’est pas abolir les différences auxquelles nous tenons et qui forgent nos identités, mais c’est retrouver nos valeurs communes. »
https://www.lefigaro.fr/vox/societe/la-these-du-loup-solitaire-offre-un-prisme-trop-commode-pour-nous-exonerer-de-nos-responsabilites-20201021

 

~~~~~~~

 

Campus protestant : Réinventer les aurores – Plaidoyer pour la République (02/10/2020)

Coproduction : Campus protestant / Librairie protestante. Intervenant : Haïm Korsia. Réalisation : David Gonzalez.  Grand rabbin de France depuis 2014, Haïm Korsia est la grande figure du judaïsme français. Il a notamment publié chez Fayard un livre très engagé pour un responsable religieux, Réinventer les aurores, Plaidoyer pour la République.

https://campusprotestant.com/video/reinventer-les-aurores-plaidoyer-pour-la-republique/

 

~~~~~~~

 

Olivier Abel et Stéphane Lavignotte : Plaidoyer pour un peu plus de théologie (14/10/2020)

« La théologie [est] le lieu principal de la critique de la religion, d’un incessant travail de déconstruction et de reconstruction. C’est par ce travail d’interprétation que les traditions religieuses se sont reconnues dans la pluralité constitutive des sociétés modernes. […] La théologie n’appartient pas aux religions et aux « prêtres », c’est une tradition immense et diverse dont chacun peut s’emparer. Notre mémoire l’exige pour faire un meilleur usage du passé. Notre imagination en a besoin, pour faire un meilleur usage de l’avenir. Notre présent la convoque pour sortir d’impasses mortifères. » Olivier Abel, Stéphane Lavignotte

https://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/14/plaidoyer-pour-un-peu-plus-de-theologie_4506024_3232.html?fbclid=IwAR0w5CRJFiV9Y49CFsAe1LhkCSdlIQCP3kb_WMS1HFRiKqe2jLrUEQiA22w

 

~~~~~~~

 

Refonte du site de « Philosophie Magazine »

Nicolas Tenaillons (22/10/2020) : Le pape François est-il un (bon) lecteur de Ricœur ?

La dernière Encyclique du pape, baptisée « Fratelli tutti » (« Tous frères »), est parue le 4 octobre, jour de la Saint-François. Elle fait grand bruit tant elle critique le système libéral mondialisé. Le cœur philosophique de son propos se situe au paragraphe 102, dans lequel le pape cite la célèbre parabole du « bon Samaritain », dans l’Évangile de Luc. Le souverain pontife s’appuie sur l’interprétation qu’en donne le philosophe protestant Paul Ricœur pour dénoncer notre aveuglement à l’égard des plus faibles. Le « prochain » qui souffre ne compte aujourd’hui que s’il est identifié comme l’un des nôtres. Pour qu’il attire notre regard, il faut que nous le reconnaissions, dit le pape, comme un « partenaire » potentiellement utile. Sinon, nous ne le voyons pas et nous passons notre chemin. Mais la lecture du pape François est-elle fidèle à ce que Ricœur enseignait dans son livre Histoire et Vérité (1955) ? Peut-on prendre soin d’autrui en ignorant tout de lui ? Dans les situations concrètes, notre altruisme peut-il s’affranchir de tout préjugé culturel ? Ce n’est pas si simple.

https://www.philomag.com/articles/le-pape-francois-est-il-un-bon-lecteur-de-ricoeur

 

~~~~~~~

 

« Le Monde des religions » se lit désormais sur Le Monde.fr

Magazine bimestriel jusqu’en juin 2020, Le Monde des Religions est devenu une rubrique disponible sur le site Internet du Monde : https://www.lemonde.fr/le-monde-des-religions/

 

 

Revue de presse – Septembre 2020

La culture chrétienne des français recule, même chez les pratiquants.

« Un sondage réalisé en France pour Le Monde note une baisse de la culture chrétienne en France notamment chez les moins de 35 ans et qui n’épargne pas les pratiquants. Mais l’enquête révèle en filigrane le maintien d’un intérêt pour la prière ou encore la quête de sens spirituel ».

Lire l’article sur www.reforme.net

 

~~~~~~~

 

Le 3 septembre 2020, un groupe de français a rencontré le pape François

autour de l’encyclique : « Laudato Si’ » et des questions écologiques.
Un reportage dans « la Vie ».

Lire l’article sur /www.lavie.fr

Voir aussi : La montée de la conscience écologique. Des voix pionnières : Jean Bastaire, Jürgen Moltmann, pape François, Edgar Morin : https://www.temoins.com/la-montee-de-la-conscience-ecologique/

 

~~~~~~~

 

L’Eglise Liquide

Sur le site de la conférence des baptisé(e)s catholiques francophones : https://baptises.fr
présentation d’une interview vidéo de Arnaud Joint-Lambert, professeur de théologie pratique à l’Université catholique de Louvain sur l’Eglise liquide :


Dans sa recherche sur l’Eglise émergente, Témoins a fait souvent référence à l’Eglise liquide

Et récemment à travers la présentation d’un article de Arnaud Joint- Lambert : « Vers une Eglise liquide » : https://www.temoins.com/vers-une-eglise-liquide/

 

 

~~~~~~~

 

Une recherche de foi, vécue communautairement

La communauté chrétienne Saint Albert le Grand à Montréal

« A mi-chemin entre la communauté de base et la paroisse traditionnelle, la Communauté chrétienne Saint Albert le Grand propose un modèle original… Le conseil de la pastorale est constitué du prêtre répondant, de membres élus par l’assemblée générale et de représentants des comités les plus importants…L’expérience est tolérée par l’autorité diocésaine tout en restant marginale, un peu comme un laboratoire issu de l’Institut de Pastorale des Dominicains… ».

Lire l’article sur www.st-albert.org

En France, en milieu catholique, on peut observer une communauté comparable : le Centre pastoral Halles Beaubourg : la communauté Saint Merry : https://www.temoins.com/le-centre-pastoral-halles-beaubourg-une-eglise-catholique-innovante-au-cur-de-paris/

~~~~~~~

 

L’expérience et le témoignage de Carolina Costa, pasteure et comédienne à Genève

Carolina Costa est une pasteure innovante à Genève. Elle est coproductrice d’une série suisse : « Ma femme est pasteure ». Elle anime le « Lab », « un espace jeunes ouvert, moderne et inclusif pour partager la quête de sens et de spiritualité et pour faire l’expérience et témoigner d’un amour inconditionnel et universel offert à chacun (e), selon la voie christique » . Un témoignage en phase avec la recherche spirituelle de nombreux jeunes

On pourra aussi écouter une interview de Carolina Costa et Frédéric Lenoir sur la Radio-Télévision Suisse :

https://www.youtube.com/watch?v=G7gSDQvkmKI

 

~~~~~~~

 

La lutte contre l’esclavage

La prise de conscience des méfaits de l’esclavage a grandi en France dans ces dernières décennies et donc la mise en valeur de ceux qui ont jadis lutté contre ce fléau. Parmi ccux-là, figurent un certain nombre de chrétiens évangéliques à l’œuvre dès la fin du XVIII é siècle, et tout particulièrement Wilberforce.

William Wilberforce. Une vie contre l’esclavage
Lire l’article sur www.contrepoints.org/

Ce mouvement s’inscrit dans un courant social où de grandes figures chrétiennes comme  JohnWesley ont joué un rôle majeur et précoce.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Abolition_de_l%27esclavage_au_Royaume-Uni

 

~~~~~~~

 

Kamala Harris, l’avenir de la religion américaine

Le candidat à la présidentielle américaine, Joe Biden, a choisi Kamala Harris comme colistière. La sénatrice noire américaine incarne la diversité culturelle autant que religieuse.

« À une époque où le pluralisme religieux se développe, la jeune génération du pays, dont beaucoup sont des enfants et des petits-enfants d’immigrés, reconnaîtra en Kamala Harris une forme d’appartenance multiconfessionnelle et spirituelle peu familière à la majorité chrétienne essentiellement blanche de ces dernières décennies…..Joe Biden et Kamala Harris s’identifient comme chrétiens: lui catholique, elle baptiste noire…Kamala Harris, qui est membre de la Third Baptist Church of San Francisco, apporte une version ethniquement et racialement diverse du christianisme. Elle apprécie également les contributions de nombreux non-chrétiens, qui se trouvent être des membres de sa famille….

Le message social et politique de Kalama Harris :

« Lorsqu’elle s’est présentée aux élections présidentielles l’année dernière, elle a souvent utilisé la parabole du bon Samaritain du Nouveau Testament.

Dans la parabole du bon Samaritain, Jésus raconte l’histoire d’un étranger qui aide un homme battu et laissé sur le bord de la route. Kamala Harris a confié que ce texte biblique l’avait aidée à clarifier qui est son «voisin»: «Voisin, ce n’est pas avoir le même code postal», a-t-elle déclaré lors d’un forum de la Campagne des pauvres l’année dernière. «Ce que nous apprenons dans cette parabole, c’est que le prochain est quelqu’un devant qui vous passez dans la rue. Voisin, c’est comprendre et vivre au service des autres – que nous sommes tous frères et sœurs les uns des autres».

Dans plusieurs discours, Kamala Harris a invoqué la théologie de la libération, cette branche sociale du christianisme se soucie particulièrement des plus pauvres et met l’accent sur la libération politique des peuples opprimés. «La justice est sur le bulletin de vote», a déclaré Kamala Harris lors d’un événement organisé par le Parti démocratique de l’Iowa l’année dernière.  Et de poursuivre: «La justice économique est en jeu. La justice en matière de soins de santé est sur les bulletins de vote. La justice dans le domaine de l’éducation est en jeu. La justice en matière de procréation est sur les rangs. La justice pour les enfants est sur les bulletins de vote. Voici le résultat, Iowa. Je crois que lorsque nous aurons surmonté ces injustices, nous débloquerons la promesse de l’Amérique et le potentiel du peuple américain.»

Lire l’article dans www.reformes.ch

 

~~~~~~~

 

Le  Laboratoire de la transition intérieure : l’aventure continue

Animé par Michel Maxime Egger, le Laboratoire de transition intérieure poursuit sa route : Un nouvelle étape…

« Dans proposer, il y a oser. C’est ce que : « Pain pour le prochain » et « Action de carême » ont fait en créant le Laboratoire de transition intérieure. Un lieu ouvert à l’interface entre les milieux d’église et la société civile, entre la spiritualité et la citoyenneté. Une aventure multiple, animée par le désir brulant de participer à la genèse d’un monde nouveau, plus juste, harmonieux et solidaire ».

Lire l’article dans www.painpourleprochain.ch

Voir aussi les autres messages de Michel Maxime Egger sur ce site :
https://www.temoins.com/apres-le-coronavirus-besoin-dun-nouvel-imaginaire/
https://www.temoins.com/apres-medito-ecologie-selancer-vers-une-nouvelle-terre/

 

~~~~~~~

 

Nouvelles églises. Panorama en Ile de France

« Vivantes et débordantes, les nouvelles église africaines, chinoises, arabes sont en train de changer le paysage du protestantisme en France… Reportage en région parisienne ».

Avec joie, comme dans un cantique, nous pouvons dire : dans le monde entier, le Saint Esprit agit…

Après Médito Ecologie. S’élancer vers une nouvelle terre.

 

Une approche contemporaine pour s’éveiller à demain et traverser les changements

Interview de Michel Maxime Egger dans une vidéo qui introduit un cycle de méditation organisé par la « Communauté mondiale pour la méditation chrétienne ».

La crise actuelle requiert un changement collectif et individuel. Michel Maxime Egger est bien placé pour répondre à ces questions, Car il est un sociologue et théologien (chrétien orthodoxe) qui anime aujourd’hui le « Laboratoire de transition intérieure » de l’association suisse : « Pain pour le prochain » et, depuis 2004, le réseau : « Trilogies » pour mettre en dialogue : « traditions spirituelles, quête de sens, écologie et grands enjeux socio-économiques » : https://trilogies.org/auteurs/michel-maxime-egger

Interview : meditatio Ecologie :

 

~~~~~~~

Nous sommes tous animés du sacré

« Nous sommes tous animés par le sacré » : Une interview du grand sociologue allemand, Hans Joas, auteur du livre : « les pouvoirs du sacré. Une alternative au récit du désenchantement » (traduit par Jean-Marc Tétaz) : https://www.seuil.com/ouvrage/les-pouvoirs-du-sacre-hans-joas/9782021404548

« Dans Les pouvoirs du sacré. Une alternative au récit du désenchantement, le grand sociologue allemand Hans Joas relativise largement l’idée d’un processus de sécularisation universel, à mesure que les sociétés se modernisent. Interview » :

Lire l’article sur /www.reformes.ch

 

 

 

 

~~~~~~~

L’histoire encore ouverte des catholiques de France

Dans La Croix, Gauthier Vaillant présente un récent livre de Denis Pelletier : « Les catholiques de France de 1789 à nos jours » : « Comment l’histoire du catholicisme a influencé jusqu’à aujourd’hui le rapport de la société à l’Église, elle-même toujours en recomposition ». Ce récit montre à la fois les courants dominants et la diversité d’un monde complexe. Denis Pelletier, historien spécialisé dans l’histoire du catholicisme a écrit plusieurs livres concernant des courants novateurs : « La crise catholique. Religion, société et politique en France. 1966-1978 : https://www.temoins.com/la-crise-catholique-religion-societe-politique-en-france/ et « A la gauche du Christ », histoire des chrétiens de gauche.

« les catholiques en France de 1789 à nos jours » :
Lire l’article sur.la-croix.com

Voir aussi :

~~~~~~~

Jean-Paul II La raison d’Église

Dans Témoignage Chrétien, Christine Pedotti présente son nouveau livre : « Jean-Paul II. L’ombre du saint ». Christine Pedotti, à l’origine de la « Conférence des baptisé(e)s francophones » est une leader de l’aile novatrice et féministe du catholicisme français. https://fr.wikipedia.org/wiki/Christine_Pedotti
Sur le site de Témoins, son livre : « Jésus. L’homme qui préférait les femmes » : https://www.temoins.com/un-changement-revolutionnaire/
Ce livre sur Jean-Paul II procède à un examen critique de son pontificat à rebours de l’élan du Concile Vatican II : « Karol Wojtyla a voulu restaurer une Eglise de la puissance, et, pour ce faire, a procédé à un réarmement doctrinal fait d’unité et de centralité… Il a érigé une « raison d’Eglise », copie tragique de « la raison d’Etat »
Lire l’article sur temoignagechretien.fr

~~~~~~~

L’Église de chrétienté à une époque de post-chrétienté

 

Réalisé par Jon Matas, un ami de Pierre LeBel, dans la mouvance de « Jeunesse en mission » au Québec, ce film : « The christendom church in a post-christendom era » décrit le changement opéré.
Regarder la vidéo sur youtube.com

Témoins a présenté plusieurs livres concernant la post-chrétienté :
Stuart Murray. Post-christendom. Church and mission in strange new world 2004 : https://www.temoins.com/faire-eglise-en-post-chretiente/
Stuart Murray. Quand l’Eglise n’est plus au centre du village 2018 : https://www.temoins.com/quand-leglise-nest-plus-au-centre-du-village/

 

 

~~~~~~~

 

Angela Merkel : “Abattez les murs d’ignorance et de l’étroitesse d’esprit”

 

« Le Temps » rapporte une adresse de la chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, Angela Merkel, aux étudiants d’Harvard en cours de graduation. C’est un témoignage et une expression de tout ce à quoi elle croit, des valeurs et des croyances où se rencontrent une inspiration chrétienne personnelle et une expérience politique démocratique : « Considérer le monde avec le regard de l’autre »… « Avoir de la sincérité envers les autres et envers soi-même »… «  Si nous sortons à l’air libre et osons des recommencements, tout devient possible ».

Lire l’article sur letemps.ch

 

~~~~~~~

 

François Cheng : François d’Assise a changé ma vie

 

 

François Cheng est un écrivain très connu, poète, romancier, membre de l’académie française qui aborde fréquemment dans son œuvre des thèmes spirituels : https://fr.wikipedia.org/wiki/François_Cheng

François Cheng raconte dans le Figaro Littéraire comment, à 32 ans, il a découvert François d’Assise et l’œuvre du Christ. Cette rencontre a changé sa vie… « A travers François j’ai mieux connu le Christ et épousé sa Voie. Je suis porté par la conception du Tao, mais il me semble que la Voie du Christ m’a mené plus loin, dans mon rapport aux êtres et dans l’expérience mystique qu’est pour moi la poésie. La pauvreté intérieure, qui dénude et rend accueillant, permet d’être poète. Cette pauvreté se cultive par la méditation. On peut prier presque tout le temps, dans les salles d’attente, partout. Prier est une façon de s’ouvrir aux êtres et à l’Être, de déchiffrer et de relier ».

Lire l’article sur lefigaroFran.fr

Lire tout l’article

 

 

Après le Coronavirus : besoin d’un nouvel imaginaire

temoins-Maxime-EGGER

Maxime EGGER, Eco-théologien suisse de culture orthodoxe, est une personnalité majeure dans l’approche chrétienne de l’écologie ;

une approche très ouverte aux convergences qui s’opèrent en ce domaine (http://vivreetesperer.com/lesperance-en-mouvement/). Dans l’article paru dans ‘Le Temps’, Maxime EGGER nous invite à prendre conscience de la mutation en cours et à avancer dans une vision nouvelle de l’avenir : « réenchanter l’à-venir ».

Lire l’article paru dans Le Temps

 

~~~~~~~

Les églises fermées, un signe de Dieu ?

temoins-eglises-fermees

L’Église doit sortir de son confinement spirituel, estime Tomás Halík, le grand intellectuel tchèque. Professeur de sociologie à l’université de Prague, l’auteur a été ordonné prêtre clandestinement durant le régime communiste. Dans ce texte publié par La Vie Tomas Halik nous invite à une nouvelle vision de l’église : « en tant que prêtre et théologien, je réfléchis aux églises vides ou fermées comme un signe et un défi de Dieu ».

Lire l’article paru dans La Vie

 

~~~~~~~

Vivre le ministère pastoral féminin aujourd’hui

temoins-Joëlle-Sutter-Razanajohary.pg_02

La position subordonnée des femmes dans la majorité des églises est un problème majeur pour l’avenir de celles-ci et pour le témoignage chrétien. De fait dans une nouvelle approche théologique, les femmes et les hommes sont appelés à vivre en co-responsabilité dans l’église (https://www.temoins.com/femmes-et-hommes-en-coresponsabilite-dans-leglise/). Joëlle Sutter Razanajohary, elle-même auteur d’un livre sur la question : « Qui nous roulera la pierre ? » (https://www.temoins.com/les-femmes-dans-leglise/) vient d’écrire un article important : Vivre le ministère pastoral féminin aujourd’hui (2) Faire face à ce qui coince encore pour construire sereinement l’Église de demain. Ces analyses centrées sur le milieu évangélique, nous paraissent avoir une portée plus générale.

Lire l’article dans Servir Ensemble

~~~~~~~

 

Quel impact aura la Covid-19 sur l’avenir des religions ?

temoins-eglise-apres-covid-19_02Alors que le monde commence doucement à se déconfiner, les débats concernent majoritairement les questions économiques et environnementales. Quid de l’avenir des religions, qui ont dû complètement modifier leurs pratiques ?

 

 

 

 

~~~~~~~

 

Le généticien américain Francis Collins reçoit le prix Templeton

temoins-Francis-Collins_02

Depuis 50 ans le prix Templeton est attribué à des personnalités œuvrant pour le rapprochement de la science et de la religion et plus généralement à des personnalités proposant une vision innovante sur la place de la référence religieuse dans la vie d’aujourd’hui (Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Templeton). Ce prix a été attribué cette année à un grand scientifique américain : Francis Collins. Francis Collins a dirigé le projet pionnier de carte du génome humain dans les années 90 et 2000.

Lire l’article

 

~~~~~~~

7 films primés par le Jury œcuménique à Cannes

artspiin-7-films-primes-jury-oeucumenique-1

Jean Luc Gadreau, pasteur, artiste, analyste de la culture d’aujourd’hui et critique de cinéma, anime un blog ‘ArtSpi’in’ que nous avons déjà évoqué positivement sur le site Témoins.com pour toutes les ressources qu’il apporte : https://www.temoins.com/artspiin-un-blog-branche-en-positif-sur-la-vie-les-arts-le-sport-la-culture-et-la-spiritualite/. Membre du jury œcuménique du festival de Cannes, et en l’absence de la manifestation de cette année, il évoque dans une vidéo les 7 films qui ont été primés par le jury au cours des dernières années.

Lire l’article dans Regards Protestants

Share This