EDITO

Edito – Novembre 2021

 

Dans chaque revue de presse, nous pouvons suivre l’actualité de la vie chrétienne en France et dans le monde telle qu’elle s’exprime dans des personnes, des mouvements ou des églises. Et, à notre habitude, nous y voyons des évolutions en cours. Parfois, comme en cette saison d’automne 2021, nous rencontrons un orage dévastateur. Mais le dévoilement du méfait, tel qu’il advient dans le rapport Sauvé est salutaire. Et plus généralement, il y a des aveuglements à dissiper.

Cependant, au-delà, il importe de ne pas perdre de vue le mouvement d’ensemble : les prises de conscience, les émergences, les innovations, les expériences de vie, les témoignages… Apprenons à reconnaître l’œuvre de l’Esprit…

L’équipe de Témoins

Vous souhaitez recevoir la prochaine newsletter de Témoins
Abonnez-vous à la Newsletter de temoins !
Inscrivez-vous ci-dessous !

NOUS SOUTENIR ?

———————————-

Vous pouvez , si vous le souhaitez, contribuer au développement de notre site sous forme de dons, en cliquant sur ce bouton, MERCI !

 

 

Catégories

Archives

D’un nouveau paysage français à un nouveau contexte culturel et religieux

De Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely

Dans quelle société vivons-nous ? Quels en sont les grands mouvements ? Nous avons besoin de comprendre notre société pour nous y situer. A cet égard, les livres du sociologue Jean Viard (1) sont une précieuse ressource. Aujourd’hui, un ouvrage nous présente un ensemble de données et d’informations sur « l’économie, les paysages, les nouveaux modes de vie » dans la ‘France d’aujourd’hui’. Les auteurs : Jérôme Fourquet, auteur de « L’Archipel français » et directeur du département opinion à l’IFOP, et Jean-Laurent Cassely, journaliste et essayiste, nous montrent la France telle qu’elle est devenue aujourd’hui à la suite d’une récente et rapide métamorphose : « La France sous nos yeux » (2). « L’écart entre la réalité du pays et la représentation dont nous avons hérité (à la sortie des « trente glorieuses ») est abyssal. Depuis le milieu des années 80, notre société s’est métamorphosée en profondeur entrant pleinement dans l’univers des services, de la mobilité, de la consommation, de l’image et des loisirs. C’est de la vie quotidienne de cette France nouvelle et ignorée d’elle-même que ce livre entend rendre compte à hauteur d’hommes et de territoires » (page de couverture).

lire plus

Les A.C.T. Un combat pour la vie

Je ne connaissais pas les A.C.T. (Appartements de Coordination Thérapeutique) et pourtant, ils méritent d’être connus comme en atteste ce documentaire ! Le film privilégie les témoignages : pas de voix off, pas d’images d’archive, essentiellement des femmes et des hommes – membres de l’équipe, responsables de l’association Initiatives ou résidents – qui parlent de leur expérience. Un bouquet de témoignages, filmé de façon sobre mais professionnelle, qui illustre de manière évidente la pertinence de tels établissements.

Le film présente d’abord le concept et le fonctionnement des A.C.T. qui permettent l’accueil de personnes en situation de précarité et atteintes de maladies chroniques, avec une équipe pluridisciplinaire, pour un accompagnement médico-psycho-social, sans oublier le personnel du service technique, qui fait partie intégrante du projet, en lien avec l’équipe pluridisciplinaire. Comme le dit l’un d’entre eux : « on ne fait pas que de la technique » ! Tout cela est joliment illustré, vers la fin du film, par un kaléidoscope où différents professionnels et responsables de l’association se présentent et apparaissent simultanément à l’écran.

lire plus

Lire ou relire les articles de la catégorie Culture et Société

.

Revue de presse – Novembre 2021

 

Dans chaque revue de presse, nous pouvons suivre l’actualité de la vie chrétienne en France et dans le monde telle qu’elle s’exprime dans des personnes, des mouvements ou des églises. Et, à notre habitude, nous y voyons des évolutions en cours. Parfois, comme en cette saison d’automne 2021, nous rencontrons un orage dévastateur. Mais le dévoilement du méfait, tel qu’il advient dans le rapport Sauvé est salutaire. Et plus généralement, il y a des aveuglements à dissiper.

Cependant, au-delà, il importe de ne pas perdre de vue le mouvement d’ensemble : les prises de conscience, les émergences, les innovations, les expériences de vie, les témoignages… Apprenons à reconnaître l’œuvre de l’Esprit…

 

~~~~

 

Le XXIe siècle du christianisme

Professeur des universités à Sciences Po, Dominique Reynié dirige la Fondation pour l’innovation politique. Il a réuni un ensemble d’experts pour publier un livre : « Le XXIe siècle du christianisme » (Cerf, 2021).

« Après deux millénaires, qu’en est-il de l’Eglise et des Eglises face au retour planétaire du religieux ? Quelles mutations internes le christianisme connaît-il lui-même à l’âge de la globalisation ? La séparation entre le spirituel et le temporel a-t-elle un avenir ?… Catholicisme, protestantisme, orthodoxie, dialogue œcuménique et interreligieux, mais aussi géopolitique, politique, droit, économie, éthique : théologiens, philosophes, historiens, sociologues décryptent ici pourquoi et comment notre héritage dessine notre avenir » (page de couverture).

Réformés.ch interviewe le maitre d’œuvre de cet « ouvrage collectif indispensable » : Dominique Reynié : « L’avenir chrétien et politique de générations désenchantées ». « Quels enjeux pour un christianisme en pleine évolution, dont les bases ont cimenté une démocratie désormais en péril ? ».

https://www.reformes.ch/societe/2021/07/lavenir-chretien-et-politique-de-generations-desenchantees-christianisme-democratie

 

~~~~

 

Les violences sexuelles dans l’Église catholique

« Les violences sexuelles dans l’Eglise catholique. France 1950-2020 », c’est le titre du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise catholique (CIASE), rendu public le 5 octobre 2021, présidé par un haut fonctionnaire, Marc Sauvé. Un résumé en est accessible sur internet : https://www.ciase.fr/rapport-final/

Ce rapport, « fruit de deux ans et demi d’auditions, de recherches, de collecte de données », fait apparaître des exactions massives : 216000 mineurs victimes d’agressions sexuelles de la part de clercs, prêtres et diacres, ou religieux entre 1950 et 2020, le nombre des clercs et religieux mis en cause pouvant se situer dans une fourchette allant de 2900 à 3200 sur 115000 recensés sur la période. Une misère terrible se manifeste là. Le constat est accablant.

Ce rapport a donc suscité un grand nombre de réactions, de très nombreux articles, en particulier dans la presse catholique. Nous avons choisi de mentionner ici le commentaire de René Poujol sur son blog : Cath lib : « Rapport Sauvé, entre Une saison en enfer et Voyage au bout de la nuit » : https://www.renepoujol.fr/rapport-sauve-entre-une-saison-en-enfer-et-voyage-au-bout-de-la-nuit/?fbclid=IwAR0kiR4JsmsIc0x6VYKIHULTmE4nPEvIMbyhd3HaGRbla52N29dZ9Y0145I

Sur son blog, René Poujol se définit comme « journaliste, citoyen » et « catho en liberté ». Effectivement, René Poujol a eu une carrière de journaliste à l’hebdomadaire catholique : Le Pèlerin dont il a été directeur de 1999 à 2009. En 2019, il publie un livre : « Catholique en liberté » où il analyse la crise de l’Eglise dans ses dérives « centralisatrices, cléricales et dogmatiques ». Nous apprécions l’engagement de son article où nous percevons un juste ton.

Il n’est pas utile de répéter ici ce qu’on trouvera ailleurs. Voici seulement quelque brèves observation à partir de l’approche de Témoins au cours des deux dernières décennies : mettre en évidence, dans le monde des Eglises, les dysfonctionnements et, en regard, les changements innovants, à partir de l’expérience et des sciences sociales et dans une perspective interconfessionnelle et internationale.

Notons donc d’abord ici la qualité de ce rapport dans sa prise en compte du vécu et son usage des sciences sociales. Si les avertissements des sociologues n’ont pratiquement pas été entendus en leur temps, il se peut que cette fois, une conjonction de forces produisent des effets bénéfiques.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Actualité

L’œuvre de Jürgen Moltmann : Une ressource et une inspiration pour la pensée théologique africaine

« L’espérance et le Dieu crucifié. La réception de l’œuvre de Jürgen Moltmann dans la théologie francophone », par Rodolphe Gozegba- de-Bombèmbè

En décembre 2021, vient de paraître aux Editions l’Harmattan, un livre intitulé : « L’espérance et le Dieu crucifié. La réception de l’œuvre de Jürgen Moltmann dans la théologie francophone » (1). C’est la publication de la thèse soutenue il y a un an, le 10 décembre 2020, à l’Institut Protestant de théologie, par Rodolphe Gozegba-de-Bombèmbè (2).

A plusieurs reprises et notamment sur ce site, Rodolphe Gozegba s’est exprimé sur son parcours, comment, dans les troubles traversés par son pays, la Centre-Afrique, il a trouvé une espérance, porteuse de soutien et de réconfort, dans la découverte de l’œuvre de Moltmann et comment il est donc venu en France pour étudier son œuvre (3).

lire plus

Saint-Merry hors-les-murs

De commencements en recommencements.

Il y avait, au centre de Paris, une église accueillante et innovante. Le centre pastoral Saint-Merry y a été dissous par une décision arbitraire et autoritaire de l’archevêque de Paris, le 1er mars 2021. Dans sa légitimité morale et spirituelle, la communauté de Saint-Merry a résisté et se manifeste aujourd’hui en terme de Saint-Merry hors-les-murs. Guy Aurenche, une personnalité représentative (1), publie aujourd’hui, à ce sujet, un livre intitulé : « Et vous m’avez accueilli. Contributions à une Eglise vivante » (2). Ce livre est un ouvrage collectif qui rend compte de l’expérience du Centre Pastoral Saint-Merry en présentant ses différents aspects éclairés par des commentaires de théologiens et d’acteurs. Chaque chapitre est ouvert par des citations extraites de centaines de témoignages reçus en soutien de Saint-Merry.

lire plus

Lorsque l’étude des organisations vient éclairer le déclin du catholicisme paroissial en France

La revue Etudes, d’inspiration jésuite, vient de publier un article de Benoit Pigé : « Repenser la gouvernance des paroisses ». (1). L’auteur aborde cette question à partir de sa compétence dans le domaine de la gestion des organisations. C’est un point de vue complémentaire par rapport à l’approche sociologique particulièrement éloquente en ce domaine. Il y a déjà vingt ans, dans un livre magistral : « Le pèlerin et le converti , la sociologue Danièle Hervieu-Léger annonçait la fin de la « civilisation paroissiale » et en analysait les ressorts. L’individualisation croissante venait battre en brèche une organisation impériale. C’était l’affirmation de « l’autonomie croyante » (2). Aujourd’hui, la crise de l’institution catholique est avérée et se traduit par le recul marquant de l’affiliation (3). Dans cette conjoncture, Benoit Pigé interpelle l’institution catholique à travers un article inspirée de l’étude des organisations.

lire plus

Voir la terre autrement

Pistes pour une spiritualité écologique

Dès les premières pages de son plus récent ouvrage, le prêtre et théologien André Beauchamp — mieux connu au Québec pour sa longue lutte pour la sauvegarde de l’environnement[1][2] — précise que celle-ci se situe dans la relation qu’entretiennent les êtres humains avec la Terre.

« La crise actuelle est une crise humaine, provoquée par l’être humain. C’est pourquoi on nomme notre époque “anthropocène”. » (p. 9) Ce néologisme, paru en l’an 2000, annonce « une nouvelle ère géologique marquée par l’homme »[3]. Cette crise planétaire concerne principalement les humains, car, comme le fait comprendre l’auteur, malgré les graves conséquences de nos actions au sein de la biosphère, telle la disparition de centaines d’espèces de végétaux et d’animaux, la nature peut assurer son évolution différemment comme elle l’a déjà faite à d’autres moments de son histoire. « La menace concerne une espèce qui nous est chère, la nôtre. » (p. 8) C’est la survie de l’humanité dont il est question.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Recherche et innovation

 

.

La vie de chacun connaît des moments difficiles

Nous en traversons un collectivement qui se prolonge, particulièrement en Occident, avec ces campagnes sanitaires et une succession de variants qui touchent maintenant jeunes et vieux.

Moments difficiles aussi avec la crise économique majeure qui se profile, et atteint déjà les personnes fragilisées, celles qui se trouvent depuis peu sans ressource : arrêt d’activité des commerçants en cessation de paiement, avec des prêts en cours, salariés licenciés,… Incertitude sur l’avenir professionnel, pour beaucoup.

N’est-ce pas le moment de nous tourner vers Dieu et d’attendre son salut ? Je suis frappée dans ce contexte par le texte d’Esaïe, dont je relis les chapitres 5 et suivants (dans la version Paroles de vie).

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Témoignages

 

.

La spiritualité de l’être

En postchrétienté, plus que jamais avons-nous à apprendre les uns des autres venant de traditions et de confessions différentes. Comme le proclame l’apôtre Paul, « il y a un seul corps et un seul Esprit[1] » et ce corps n’est jamais en lui-même divisé malgré les apparences. En tant que chrétiens, nous appartenons les uns aux autres et, de plus, nous partageons un même et riche héritage. En fait, tout ce qui est né de l’Esprit depuis le jour de la Pentecôte, quel que soit le temps, le contexte ou la tradition confessionnelle, nous a été légué et nous appartient. Nous pouvons puiser à volonté et allègrement, que ce soit chez les pères de l’Église, les mystiques du Moyen Âge — hommes et femmes, car ces dernières étaient nombreuses — et, aujourd’hui, des auteurs de « toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue[2] » afin de nourrir notre soif existentielle et spirituelle.

 

Introduction à la theosis

Bertrand Vergely est un philosophe et théologien orthodoxe français que je découvre depuis peu, mais qui déjà m’enchante et m’interpelle par ses livres (plus de vingt titres) sur l’émerveillement, la prière, et encore. Dans son livre de 2021, Dieu veut des dieux[3], il aborde un thème parmi les plus essentiels de la tradition orthodoxe, la theosis, la déification des êtres humains. La vie divine, par l’inhabitation de l’Esprit de Dieu, est la plénitude même de la vie, de la nôtre à chacun, et donc notre socle identitaire à tous. « Ce n’est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi[4] », s’exclame Paul ! Fondamentalement, la theosis est une spiritualité de l’être, de l’être en communion, en éclosion ici et maintenant afin de devenir l’homme nouveau[5]. Dans ce présent texte dont l’unique but est d’ouvrir une fenêtre sur un auteur et une tradition peu connue des chrétiens d’Occident, je me limite à l’idée du dépouillement de Dieu tel que proposé par Vergely dans les premiers chapitres de son ouvrage.

lire plus

La danse divine (The divine dance) par Richard Rohr

Une vision relationnelle de Dieu en réponse aux aspirations de notre temps

Les interrogations vis-à-vis de Dieu, tel qu’il est présenté dans la société occidentale en héritage de la chrétienté tournent souvent en désaffection. Mais dans cette représentation de Dieu, s’exprime l’écart entre une religion impériale et le premier accueil de l’Évangile. Face à cet écart, le livre de Richard Rohr, récemment paru aux États-Unis : « The divine dance » (1) apporte plus qu’une analyse : une proposition qui apparait comme une réponse vitale : une redécouverte du plein effet de la vie divine en terme de communion trinitaire. Cet ouvrage est écrit par Richard Rohr, un prêtre franciscain américain, animateur d’un Centre pour l’action et la contemplation (Center of action and contemplation), et, comme les commentaires sur son livre l’indiquent, en phase avec un réseau de personnalités chrétienne engagées dans le renouveau et l’innovation.

Ainsi, un des pionniers de l’Église émergente aux États-Unis, Brian McLaren, écrit à ce sujet : « Dans « La Danse divine », Richard Rohr et Mike Morrel explorent la vision trinitaire comme un chemin qui nous permet de dépasser une vision de Dieu qui pose problème. Ce livre magnifiquement écrit peut faire plus que changer des représentations perturbantes. Il peut changer entièrement notre manière de penser au sujet de Dieu ». Une écrivaine, Kristen Howerton, met en évidence l’originalité de cet ouvrage : « la Danse divine » est, pour notre génération, une redécouverte radicale de la Trinité en nous offrant une compréhension étendue du flux divin du Dieu trinitaire, et comment cela nous apporte un cadre de compréhension générale pour nos relations, notre sexualité, notre estime de soi et notre spiritualité. C’est une lecture éclairante pour tous les chrétiens qui ont lutté pour comprendre la Trinité par-delà une doctrine impersonnelle… ».

lire plus

Christ est au fond de moi plus profond que moi


Christ est au fond de moi plus profond que moi

Je suis habité de Dieu. Il n’est pas qu’une présence extérieure à moi en laquelle je crois. Il est la Vie créatrice qui précède toutes vies et qui vit en moi. Je le crois, je le conçois, je le perçois. Il est l’Être dont l’être est partagé et répandu par l’Esprit sur toute chair et tout œuvre de la Création terrestre et cosmique.

Ma foi est-elle mystique ? Oui, en ce sens que je crois au mystère du Christ dont la vie m’émerveille et me porte. Mais ma foi/ma vie est aussi d’ordre moral et engagé dans ce monde.

L’incarnation est le lien entre la spiritualité transcendante du Christ par laquelle je suis en communion — parfois en union — avec le Dieu vivant et vibrant en moi, et mon engagement d’homme impliqué à ma manière et dans mon contexte — donc à l’intérieur des limites qui s’imposent à moi — à la gouvernance culturelle, sociale et politique du monde. Par gouvernance, j’entends que chaque parole et geste de chaque être humain contribue à et influence d’une façon ou d’une autre notre existence commune dans ce monde.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Vie et spiritualité

Temoins – Qui sommes-nous ?

Un positionnement original

Témoins est connu aujourd’hui pour sa culture chrétienne interconfessionnelle, un christianisme de conviction et d’ouverture, son engagement en faveur d’un renouvellement des pratiques d’église. Témoins est une organisation modeste quant à ses ressources et ses effectifs immédiats ; mais, par son positionnement, sa culture et ses réseaux, il joue un rôle substantiel d’incitation et de stimulation pour un témoignage chrétien à la mesure de la mutation culturelle d’aujourd’hui.

lire plus

NOUS SOUTENIR ?

———————————-

Vous pouvez , si vous le souhaitez, contribuer au développement de notre site sous forme de dons, en cliquant sur ce bouton, MERCI !

 

 

Catégories

Archives

Vous souhaitez recevoir la prochaine newsletter de Témoins
Abonnez-vous à la Newsletter de temoins !
Inscrivez-vous ci-dessous !

L’œuvre de Jürgen Moltmann : Une ressource et une inspiration pour la pensée théologique africaine

« L’espérance et le Dieu crucifié. La réception de l’œuvre de Jürgen Moltmann dans la théologie francophone », par Rodolphe Gozegba- de-Bombèmbè

En décembre 2021, vient de paraître aux Editions l’Harmattan, un livre intitulé : « L’espérance et le Dieu crucifié. La réception de l’œuvre de Jürgen Moltmann dans la théologie francophone » (1). C’est la publication de la thèse soutenue il y a un an, le 10 décembre 2020, à l’Institut Protestant de théologie, par Rodolphe Gozegba-de-Bombèmbè (2).

A plusieurs reprises et notamment sur ce site, Rodolphe Gozegba s’est exprimé sur son parcours, comment, dans les troubles traversés par son pays, la Centre-Afrique, il a trouvé une espérance, porteuse de soutien et de réconfort, dans la découverte de l’œuvre de Moltmann et comment il est donc venu en France pour étudier son œuvre (3).

lire plus

Saint-Merry hors-les-murs

De commencements en recommencements.

Il y avait, au centre de Paris, une église accueillante et innovante. Le centre pastoral Saint-Merry y a été dissous par une décision arbitraire et autoritaire de l’archevêque de Paris, le 1er mars 2021. Dans sa légitimité morale et spirituelle, la communauté de Saint-Merry a résisté et se manifeste aujourd’hui en terme de Saint-Merry hors-les-murs. Guy Aurenche, une personnalité représentative (1), publie aujourd’hui, à ce sujet, un livre intitulé : « Et vous m’avez accueilli. Contributions à une Eglise vivante » (2). Ce livre est un ouvrage collectif qui rend compte de l’expérience du Centre Pastoral Saint-Merry en présentant ses différents aspects éclairés par des commentaires de théologiens et d’acteurs. Chaque chapitre est ouvert par des citations extraites de centaines de témoignages reçus en soutien de Saint-Merry.

lire plus

Lorsque l’étude des organisations vient éclairer le déclin du catholicisme paroissial en France

La revue Etudes, d’inspiration jésuite, vient de publier un article de Benoit Pigé : « Repenser la gouvernance des paroisses ». (1). L’auteur aborde cette question à partir de sa compétence dans le domaine de la gestion des organisations. C’est un point de vue complémentaire par rapport à l’approche sociologique particulièrement éloquente en ce domaine. Il y a déjà vingt ans, dans un livre magistral : « Le pèlerin et le converti , la sociologue Danièle Hervieu-Léger annonçait la fin de la « civilisation paroissiale » et en analysait les ressorts. L’individualisation croissante venait battre en brèche une organisation impériale. C’était l’affirmation de « l’autonomie croyante » (2). Aujourd’hui, la crise de l’institution catholique est avérée et se traduit par le recul marquant de l’affiliation (3). Dans cette conjoncture, Benoit Pigé interpelle l’institution catholique à travers un article inspirée de l’étude des organisations.

lire plus

Voir la terre autrement

Pistes pour une spiritualité écologique

Dès les premières pages de son plus récent ouvrage, le prêtre et théologien André Beauchamp — mieux connu au Québec pour sa longue lutte pour la sauvegarde de l’environnement[1][2] — précise que celle-ci se situe dans la relation qu’entretiennent les êtres humains avec la Terre.

« La crise actuelle est une crise humaine, provoquée par l’être humain. C’est pourquoi on nomme notre époque “anthropocène”. » (p. 9) Ce néologisme, paru en l’an 2000, annonce « une nouvelle ère géologique marquée par l’homme »[3]. Cette crise planétaire concerne principalement les humains, car, comme le fait comprendre l’auteur, malgré les graves conséquences de nos actions au sein de la biosphère, telle la disparition de centaines d’espèces de végétaux et d’animaux, la nature peut assurer son évolution différemment comme elle l’a déjà faite à d’autres moments de son histoire. « La menace concerne une espèce qui nous est chère, la nôtre. » (p. 8) C’est la survie de l’humanité dont il est question.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Recherche et innovation

 

.

D’un nouveau paysage français à un nouveau contexte culturel et religieux

De Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely

Dans quelle société vivons-nous ? Quels en sont les grands mouvements ? Nous avons besoin de comprendre notre société pour nous y situer. A cet égard, les livres du sociologue Jean Viard (1) sont une précieuse ressource. Aujourd’hui, un ouvrage nous présente un ensemble de données et d’informations sur « l’économie, les paysages, les nouveaux modes de vie » dans la ‘France d’aujourd’hui’. Les auteurs : Jérôme Fourquet, auteur de « L’Archipel français » et directeur du département opinion à l’IFOP, et Jean-Laurent Cassely, journaliste et essayiste, nous montrent la France telle qu’elle est devenue aujourd’hui à la suite d’une récente et rapide métamorphose : « La France sous nos yeux » (2). « L’écart entre la réalité du pays et la représentation dont nous avons hérité (à la sortie des « trente glorieuses ») est abyssal. Depuis le milieu des années 80, notre société s’est métamorphosée en profondeur entrant pleinement dans l’univers des services, de la mobilité, de la consommation, de l’image et des loisirs. C’est de la vie quotidienne de cette France nouvelle et ignorée d’elle-même que ce livre entend rendre compte à hauteur d’hommes et de territoires » (page de couverture).

lire plus

Les A.C.T. Un combat pour la vie

Je ne connaissais pas les A.C.T. (Appartements de Coordination Thérapeutique) et pourtant, ils méritent d’être connus comme en atteste ce documentaire ! Le film privilégie les témoignages : pas de voix off, pas d’images d’archive, essentiellement des femmes et des hommes – membres de l’équipe, responsables de l’association Initiatives ou résidents – qui parlent de leur expérience. Un bouquet de témoignages, filmé de façon sobre mais professionnelle, qui illustre de manière évidente la pertinence de tels établissements.

Le film présente d’abord le concept et le fonctionnement des A.C.T. qui permettent l’accueil de personnes en situation de précarité et atteintes de maladies chroniques, avec une équipe pluridisciplinaire, pour un accompagnement médico-psycho-social, sans oublier le personnel du service technique, qui fait partie intégrante du projet, en lien avec l’équipe pluridisciplinaire. Comme le dit l’un d’entre eux : « on ne fait pas que de la technique » ! Tout cela est joliment illustré, vers la fin du film, par un kaléidoscope où différents professionnels et responsables de l’association se présentent et apparaissent simultanément à l’écran.

lire plus

Lire ou relire les articles de la catégorie Culture et Société

.

Revue de presse – Novembre 2021

 

Dans chaque revue de presse, nous pouvons suivre l’actualité de la vie chrétienne en France et dans le monde telle qu’elle s’exprime dans des personnes, des mouvements ou des églises. Et, à notre habitude, nous y voyons des évolutions en cours. Parfois, comme en cette saison d’automne 2021, nous rencontrons un orage dévastateur. Mais le dévoilement du méfait, tel qu’il advient dans le rapport Sauvé est salutaire. Et plus généralement, il y a des aveuglements à dissiper.

Cependant, au-delà, il importe de ne pas perdre de vue le mouvement d’ensemble : les prises de conscience, les émergences, les innovations, les expériences de vie, les témoignages… Apprenons à reconnaître l’œuvre de l’Esprit…

 

~~~~

 

Le XXIe siècle du christianisme

Professeur des universités à Sciences Po, Dominique Reynié dirige la Fondation pour l’innovation politique. Il a réuni un ensemble d’experts pour publier un livre : « Le XXIe siècle du christianisme » (Cerf, 2021).

« Après deux millénaires, qu’en est-il de l’Eglise et des Eglises face au retour planétaire du religieux ? Quelles mutations internes le christianisme connaît-il lui-même à l’âge de la globalisation ? La séparation entre le spirituel et le temporel a-t-elle un avenir ?… Catholicisme, protestantisme, orthodoxie, dialogue œcuménique et interreligieux, mais aussi géopolitique, politique, droit, économie, éthique : théologiens, philosophes, historiens, sociologues décryptent ici pourquoi et comment notre héritage dessine notre avenir » (page de couverture).

Réformés.ch interviewe le maitre d’œuvre de cet « ouvrage collectif indispensable » : Dominique Reynié : « L’avenir chrétien et politique de générations désenchantées ». « Quels enjeux pour un christianisme en pleine évolution, dont les bases ont cimenté une démocratie désormais en péril ? ».

https://www.reformes.ch/societe/2021/07/lavenir-chretien-et-politique-de-generations-desenchantees-christianisme-democratie

 

~~~~

 

Les violences sexuelles dans l’Église catholique

« Les violences sexuelles dans l’Eglise catholique. France 1950-2020 », c’est le titre du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise catholique (CIASE), rendu public le 5 octobre 2021, présidé par un haut fonctionnaire, Marc Sauvé. Un résumé en est accessible sur internet : https://www.ciase.fr/rapport-final/

Ce rapport, « fruit de deux ans et demi d’auditions, de recherches, de collecte de données », fait apparaître des exactions massives : 216000 mineurs victimes d’agressions sexuelles de la part de clercs, prêtres et diacres, ou religieux entre 1950 et 2020, le nombre des clercs et religieux mis en cause pouvant se situer dans une fourchette allant de 2900 à 3200 sur 115000 recensés sur la période. Une misère terrible se manifeste là. Le constat est accablant.

Ce rapport a donc suscité un grand nombre de réactions, de très nombreux articles, en particulier dans la presse catholique. Nous avons choisi de mentionner ici le commentaire de René Poujol sur son blog : Cath lib : « Rapport Sauvé, entre Une saison en enfer et Voyage au bout de la nuit » : https://www.renepoujol.fr/rapport-sauve-entre-une-saison-en-enfer-et-voyage-au-bout-de-la-nuit/?fbclid=IwAR0kiR4JsmsIc0x6VYKIHULTmE4nPEvIMbyhd3HaGRbla52N29dZ9Y0145I

Sur son blog, René Poujol se définit comme « journaliste, citoyen » et « catho en liberté ». Effectivement, René Poujol a eu une carrière de journaliste à l’hebdomadaire catholique : Le Pèlerin dont il a été directeur de 1999 à 2009. En 2019, il publie un livre : « Catholique en liberté » où il analyse la crise de l’Eglise dans ses dérives « centralisatrices, cléricales et dogmatiques ». Nous apprécions l’engagement de son article où nous percevons un juste ton.

Il n’est pas utile de répéter ici ce qu’on trouvera ailleurs. Voici seulement quelque brèves observation à partir de l’approche de Témoins au cours des deux dernières décennies : mettre en évidence, dans le monde des Eglises, les dysfonctionnements et, en regard, les changements innovants, à partir de l’expérience et des sciences sociales et dans une perspective interconfessionnelle et internationale.

Notons donc d’abord ici la qualité de ce rapport dans sa prise en compte du vécu et son usage des sciences sociales. Si les avertissements des sociologues n’ont pratiquement pas été entendus en leur temps, il se peut que cette fois, une conjonction de forces produisent des effets bénéfiques.

A propos du Centre pastoral Saint Merry à Paris

Témoigner d’une bonne nouvelle, d’une présence, d’une espérance, voilà qui peut intéresser les amis de Témoins. « Notre monde serait triste de la disparition d’une « source » de paix, de joie et d‘engagement, qui ne sont pas si nombreuses en ces temps tourmentés ».

Crée en 1975 par le cardinal Marty, archevêque de Paris, le Centre pastoral avait pour mission d’inventer de nouvelles propositions pour dire la foi chrétienne au cœur d’un quartier en pleine rénovation, à la rencontre d’une modernité triomphante, de l’art et de la culture contemporaine. Pendant 45 ans il a concilié la célébration, la solidarité, l’accueil inconditionnel – tout spécialement des personnes « en marge » de l’église catholique-, le dialogue avec l’art moderne, et l’expérimentation de formes participatives dans l’animation d’une communauté et la prise de décisions.

Revue de presse – Octobre 2020

La revue de presse de ce mois-ci renforce l’engagement intellectuel qui est le nôtre. « Après les terribles assassinats de Nice, et alors que nous sommes encore dans le deuil de Samuel Paty, nous voulons exprimer aux familles des victimes notre solidarité, notre compassion et notre fraternité. […]. Nous pouvons faire nôtres les constats de Haïm Korsia (29/10/2020) : « Après l’assassinat du père Hamel, c’est une autre église qui est frappée et, au-delà, c’est le principe de liberté religieuse si bien protégé en France grâce à la laïcité qui est combattu.
Nous le défendrons.
Nous portons ce deuil avec toute la Nation et nous ne cèderons pas face à cette haine qui ne touchera jamais à ce qu’il y a de plus sacré en France : la fraternité.
C’est l’espérance qui a toujours fondé notre vision de la société, que ce soit grâce à nos textes religieux ou que ce soit par l’appel de la République »

Le panorama des réactions institutionnelles au sein des grandes religions contient une exclusivité*, un appel à la fraternité et des débuts de réponses à un questionnement bien plus large** : Les religions ont-elles encore quelque choses à nous dire ? Les religions sont-elles sources de contraintes ou au contraire nous invitent-elles à explorer notre relation à l’Autre ? Quelle place pour le discours religieux dans notre société ? Les femmes sont-elles l’avenir de Dieu ? Comment mes convictions sont-elles à la source de mes engagements ? Pour Olivier Abel dans Le monde, « Trop longtemps disqualifiée, la théologie doit faire un retour pour contrer les fondamentalismes et repenser notre monde […] Notre mémoire l’exige pour faire un meilleur usage du passé. Notre imagination en a besoin, pour faire un meilleur usage de l’avenir. Notre présent la convoque pour sortir d’impasses mortifères. » DG

**https://www.unistra.fr/index.php?id=forum-religions&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage

Communiqués FPF et CRCF : attentat Notre-Dame de Nice


Le protestantisme français, en communion fraternelle avec tous les chrétiens et plus particulièrement avec les catholiques frappés aujourd’hui, tient à exprimer son indignation et son horreur devant l’attaque qui vient de se produire faisant trois victimes dans l’église Notre-Dame de Nice.

Nous exprimons aux familles et aux proches des victimes notre message de solidarité et de compassion dans un moment aussi terrible. Nul ne peut justifier un tel acte en quoi que ce soit. Le fanatisme religieux est un fléau que nous sommes tous appelés à combattre et nous appelons les autorités à la plus grande fermeté à l’égard de tels actes terroristes.

Tout en restant lucide sur la gravité de la situation que notre société est en train de vivre nous voulons nous tenir ensemble autour du message de l’Évangile, un message de confiance et d’espérance.
Je veux vous donner un avenir à espérer.
Jérémie 29. 11

 

~~~~~~~

 

Attentat Samuel Paty

Aude Millet : communiqué de la FPF (17/10/2020)
Suite à l’attentat perpétré contre Samuel Paty, Professeur d’histoire géographie : l’enseignement de la liberté ne saurait être mis en cause par quiconque.
Face à l’assassinat odieux et barbare dont a été victime Samuel Paty le 16 octobre, la Fédération protestante de France (FPF) tient à exprimer son indignation et son horreur. La défense de la liberté d’expression est l’honneur de la République. L’Education nationale en est l’un des vecteurs les plus significatifs.
Le bien précieux gagné puis transmis qu’est la liberté d’expression, de conscience et de la presse n’a rien d’abstrait bien au contraire : il s’agit du cœur battant de la République
Le protestantisme se bat depuis toujours pour cette liberté imprenable et réaffirme sa conviction que l’Evangile aussi en est l’un des fondements.
L’assassinat perpétré à l’encontre de Samuel Paty pour avoir transmis à ses élèves les fondements de la liberté et donc de la République est odieux.
La FPF exprime sa compassion à l’égard de la famille, des proches et des élèves de la victime.
L’enseignement de la liberté ne saurait être mis en cause par quiconque.
La défense de la liberté et de la République contre l’agression de l’extrémisme radical politique qui se réclame de l’Islam doit être le combat de chacun et de tous.

Le Christianisme aujourd’hui (23/10/2020) : L’édito de la rédaction. Est-ce un acte barbare de plus dans une société qui s’émiette? Samuel Paty, professeur d’histoire- géographie de 47 ans a été décapité en pleine rue à deux pas de son collège de Conflans-Sainte-Honorine près de Paris.
https://www.christianismeaujourdhui.info/2020/10/23/un-acte-barbare-de-plus/

Conférence des évêques de France : Assassinat de Monsieur Samuel Paty, l’enseignant de Conflans-Sainte-Honorine : réactions de l’Église catholique
Le vendredi 16 octobre, un professeur d’histoire et de géographie a été sauvagement assassiné à proximité du collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines. La Conférence des évêques de France exprime sa profonde tristesse face à l’assassinat de M. Samuel Paty. Les catholiques prient pour lui et sa famille. La fraternité est une urgence.
https://eglise.catholique.fr/guide-eglise-catholique-france/enseignement-catholique/assassinat-de-monsieur-samuel-paty-lenseignant-de-conflans-saint-honorine-reactions-de-leglise-catholique/

Saphir News ( 22/10/2020). Assassinat de Samuel Paty : le texte du CFCM aux imams de France pour leurs prêches du vendredi. Rédigé par Conseil français du culte musulman (CFCM) | Exclusif. Après l’assassinat de Samuel Paty, le Conseil français du culte musulman (CFCM) appelle les mosquées de France à consacrer leurs sermons du vendredi 23 octobre à la lutte contre l’extrémisme religieux dévoyant l’islam et ses valeurs. Un texte est proposé aux imams avec des éléments et des références dont ils sont appelés à s’inspirer pour leurs prêches. Le voici : https://www.saphirnews.com/Assassinat-de-Samuel-Paty-le-texte-du-CFCM-aux-imams-de-France-pour-leurs-preches-du-vendredi_a27515.html

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Actualité

Humanisme numérique

https://www.temoins.com/wp-content/uploads/2018/02/image110-610x357.jpegDepuis plusieurs années, Pierre-Jean explore les technologie de la communication. Nous lui avons demandé comment il envisage la relation entre culture numérique et spiritualité.

Pierre-Jean nous montre l’expansion d’internet, les conséquences révolutionnaires de la culture numérique, la recherche d’un « humanisme numérique » (Milad Doueihi).

https://www.temoins.com/culture-numerique-spiritualite/

lire plus

La vie de chacun connaît des moments difficiles

Nous en traversons un collectivement qui se prolonge, particulièrement en Occident, avec ces campagnes sanitaires et une succession de variants qui touchent maintenant jeunes et vieux.

Moments difficiles aussi avec la crise économique majeure qui se profile, et atteint déjà les personnes fragilisées, celles qui se trouvent depuis peu sans ressource : arrêt d’activité des commerçants en cessation de paiement, avec des prêts en cours, salariés licenciés,… Incertitude sur l’avenir professionnel, pour beaucoup.

N’est-ce pas le moment de nous tourner vers Dieu et d’attendre son salut ? Je suis frappée dans ce contexte par le texte d’Esaïe, dont je relis les chapitres 5 et suivants (dans la version Paroles de vie).

lire plus

Christ est au fond de moi plus profond que moi


Christ est au fond de moi plus profond que moi

Je suis habité de Dieu. Il n’est pas qu’une présence extérieure à moi en laquelle je crois. Il est la Vie créatrice qui précède toutes vies et qui vit en moi. Je le crois, je le conçois, je le perçois. Il est l’Être dont l’être est partagé et répandu par l’Esprit sur toute chair et tout œuvre de la Création terrestre et cosmique.

Ma foi est-elle mystique ? Oui, en ce sens que je crois au mystère du Christ dont la vie m’émerveille et me porte. Mais ma foi/ma vie est aussi d’ordre moral et engagé dans ce monde.

L’incarnation est le lien entre la spiritualité transcendante du Christ par laquelle je suis en communion — parfois en union — avec le Dieu vivant et vibrant en moi, et mon engagement d’homme impliqué à ma manière et dans mon contexte — donc à l’intérieur des limites qui s’imposent à moi — à la gouvernance culturelle, sociale et politique du monde. Par gouvernance, j’entends que chaque parole et geste de chaque être humain contribue à et influence d’une façon ou d’une autre notre existence commune dans ce monde.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Témoignages

 

.

La spiritualité de l’être

En postchrétienté, plus que jamais avons-nous à apprendre les uns des autres venant de traditions et de confessions différentes. Comme le proclame l’apôtre Paul, « il y a un seul corps et un seul Esprit[1] » et ce corps n’est jamais en lui-même divisé malgré les apparences. En tant que chrétiens, nous appartenons les uns aux autres et, de plus, nous partageons un même et riche héritage. En fait, tout ce qui est né de l’Esprit depuis le jour de la Pentecôte, quel que soit le temps, le contexte ou la tradition confessionnelle, nous a été légué et nous appartient. Nous pouvons puiser à volonté et allègrement, que ce soit chez les pères de l’Église, les mystiques du Moyen Âge — hommes et femmes, car ces dernières étaient nombreuses — et, aujourd’hui, des auteurs de « toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue[2] » afin de nourrir notre soif existentielle et spirituelle.

 

Introduction à la theosis

Bertrand Vergely est un philosophe et théologien orthodoxe français que je découvre depuis peu, mais qui déjà m’enchante et m’interpelle par ses livres (plus de vingt titres) sur l’émerveillement, la prière, et encore. Dans son livre de 2021, Dieu veut des dieux[3], il aborde un thème parmi les plus essentiels de la tradition orthodoxe, la theosis, la déification des êtres humains. La vie divine, par l’inhabitation de l’Esprit de Dieu, est la plénitude même de la vie, de la nôtre à chacun, et donc notre socle identitaire à tous. « Ce n’est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi[4] », s’exclame Paul ! Fondamentalement, la theosis est une spiritualité de l’être, de l’être en communion, en éclosion ici et maintenant afin de devenir l’homme nouveau[5]. Dans ce présent texte dont l’unique but est d’ouvrir une fenêtre sur un auteur et une tradition peu connue des chrétiens d’Occident, je me limite à l’idée du dépouillement de Dieu tel que proposé par Vergely dans les premiers chapitres de son ouvrage.

lire plus

La danse divine (The divine dance) par Richard Rohr

Une vision relationnelle de Dieu en réponse aux aspirations de notre temps

Les interrogations vis-à-vis de Dieu, tel qu’il est présenté dans la société occidentale en héritage de la chrétienté tournent souvent en désaffection. Mais dans cette représentation de Dieu, s’exprime l’écart entre une religion impériale et le premier accueil de l’Évangile. Face à cet écart, le livre de Richard Rohr, récemment paru aux États-Unis : « The divine dance » (1) apporte plus qu’une analyse : une proposition qui apparait comme une réponse vitale : une redécouverte du plein effet de la vie divine en terme de communion trinitaire. Cet ouvrage est écrit par Richard Rohr, un prêtre franciscain américain, animateur d’un Centre pour l’action et la contemplation (Center of action and contemplation), et, comme les commentaires sur son livre l’indiquent, en phase avec un réseau de personnalités chrétienne engagées dans le renouveau et l’innovation.

Ainsi, un des pionniers de l’Église émergente aux États-Unis, Brian McLaren, écrit à ce sujet : « Dans « La Danse divine », Richard Rohr et Mike Morrel explorent la vision trinitaire comme un chemin qui nous permet de dépasser une vision de Dieu qui pose problème. Ce livre magnifiquement écrit peut faire plus que changer des représentations perturbantes. Il peut changer entièrement notre manière de penser au sujet de Dieu ». Une écrivaine, Kristen Howerton, met en évidence l’originalité de cet ouvrage : « la Danse divine » est, pour notre génération, une redécouverte radicale de la Trinité en nous offrant une compréhension étendue du flux divin du Dieu trinitaire, et comment cela nous apporte un cadre de compréhension générale pour nos relations, notre sexualité, notre estime de soi et notre spiritualité. C’est une lecture éclairante pour tous les chrétiens qui ont lutté pour comprendre la Trinité par-delà une doctrine impersonnelle… ».

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Vie et spiritualité

Les mémoires d’Obama: une terre promise au paradis

Avant lui, elle a publié sa bio, s’est lancée dans le podcast, et son programme de cuisine à destination des enfants, débarque maintenant sur Netflix. Michelle Obama n’arrête pas ! Et Barack non plus ! Les abonnés à Spotify et à son compte Instagram l’ont découvert les premiers. Lui aussi vient d’enregistrer son podcast, et avec une légende de la musique : Bruce Springsteen ! Pour Pâques, « Une terre promise », L’aventure et la mission de Barack Obama, nous est racontée avec espérance par Jean Hassenforder, illustré par le sens de la com’ de ce couple qui aimait les livres et nous offre en prime une sélection d’authentiques photos de famille. Pour suivre les sujets de société qui continuent de secouer l’Amérique, comme les injustices raciales mais aussi le mariage, la paternité, la vie, quoi ! Direction notre rubrique « En ce moment » !

Lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie En ce moment

NOUS SOUTENIR ?

———————————-

Vous pouvez , si vous le souhaitez, contribuer au développement de notre site sous forme de dons, en cliquant sur ce bouton, MERCI !

 

 

Catégories

Archives

Vous souhaitez recevoir la prochaine newsletter de Témoins
Abonnez-vous à la Newsletter de temoins !
Inscrivez-vous ci-dessous !

Temoins – Qui sommes-nous ?

Un positionnement original

Témoins est connu aujourd’hui pour sa culture chrétienne interconfessionnelle, un christianisme de conviction et d’ouverture, son engagement en faveur d’un renouvellement des pratiques d’église. Témoins est une organisation modeste quant à ses ressources et ses effectifs immédiats ; mais, par son positionnement, sa culture et ses réseaux, il joue un rôle substantiel d’incitation et de stimulation pour un témoignage chrétien à la mesure de la mutation culturelle d’aujourd’hui.

lire plus
Share This