EDITO

Edito – Novembre 2021

 

Dans chaque revue de presse, nous pouvons suivre l’actualité de la vie chrétienne en France et dans le monde telle qu’elle s’exprime dans des personnes, des mouvements ou des églises. Et, à notre habitude, nous y voyons des évolutions en cours. Parfois, comme en cette saison d’automne 2021, nous rencontrons un orage dévastateur. Mais le dévoilement du méfait, tel qu’il advient dans le rapport Sauvé est salutaire. Et plus généralement, il y a des aveuglements à dissiper.

Cependant, au-delà, il importe de ne pas perdre de vue le mouvement d’ensemble : les prises de conscience, les émergences, les innovations, les expériences de vie, les témoignages… Apprenons à reconnaître l’œuvre de l’Esprit…

L’équipe de Témoins

Une nouvelle société en gestation

Selon Jean Viard

Pendant des mois, la France a vécu sous le choc. Elle a amorti une vague de peur. Elle s’est recroquevillée pour faire face à la pandémie. Aujourd’hui, la crise sanitaire est toujours là. Mais l’emprise paraît se relâcher. Du moins peut-on l’envisager. Dans l’impact des confinements successifs et des restrictions imposées, on peut se demander si toute évolution sociale a été suspendue, si la société s’est gelée en même temps que de nombreuses activités. Et si, malgré tout, ce grand choc avait été le moteur d’un changement de mentalité, et même un accélérateur de transformations profondes ?

Cette question peut paraître prématurée, mais elle est essentielle. Si on se remet en mouvement, il faut bien envisager et même imaginer un horizon.

lire plus

Une action pour l’autonomie alimentaire dans une ville africaine : Bangui


Rodolphe Gozegba est venu en France pour écrire et soutenir une thèse de doctorat en théologie sur : « L’Espérance et le Dieu crucifié : la réception de l’œuvre de Jürgen Moltmann dans la théologie francophone » (1). Cette recherche sur la pensée de Moltmann inspire une œuvre à long terme, une action sociale et écologique en Afrique !2). Ainsi, Rodolphe Gozegba est rentré dans son pays : la Centre Afrique, immédiatement après la soutenance de sa thèse le 10 décembre 2020 . Et, avec l’association A9, il s’est engagé dans une action pour l’autonomie alimentaire de Bangui. Il écrit :

Face à l’insécurité alimentaire, le jardin potager familial est une solution. Je souhaite que chaque famille puisse avoir son propre jardin qui lui permettrait de se nourrir mieux, de se créer éventuellement quelques revenus, tout en contribuant activement à l’acquisition de l’autonomie alimentaire du pays.

lire plus

Lire ou relire les articles de la catégorie Culture et Société

.

Revue de presse – Novembre 2021

 

Dans chaque revue de presse, nous pouvons suivre l’actualité de la vie chrétienne en France et dans le monde telle qu’elle s’exprime dans des personnes, des mouvements ou des églises. Et, à notre habitude, nous y voyons des évolutions en cours. Parfois, comme en cette saison d’automne 2021, nous rencontrons un orage dévastateur. Mais le dévoilement du méfait, tel qu’il advient dans le rapport Sauvé est salutaire. Et plus généralement, il y a des aveuglements à dissiper.

Cependant, au-delà, il importe de ne pas perdre de vue le mouvement d’ensemble : les prises de conscience, les émergences, les innovations, les expériences de vie, les témoignages… Apprenons à reconnaître l’œuvre de l’Esprit…

 

~~~~

 

Le XXIe siècle du christianisme

Professeur des universités à Sciences Po, Dominique Reynié dirige la Fondation pour l’innovation politique. Il a réuni un ensemble d’experts pour publier un livre : « Le XXIe siècle du christianisme » (Cerf, 2021).

« Après deux millénaires, qu’en est-il de l’Eglise et des Eglises face au retour planétaire du religieux ? Quelles mutations internes le christianisme connaît-il lui-même à l’âge de la globalisation ? La séparation entre le spirituel et le temporel a-t-elle un avenir ?… Catholicisme, protestantisme, orthodoxie, dialogue œcuménique et interreligieux, mais aussi géopolitique, politique, droit, économie, éthique : théologiens, philosophes, historiens, sociologues décryptent ici pourquoi et comment notre héritage dessine notre avenir » (page de couverture).

Réformés.ch interviewe le maitre d’œuvre de cet « ouvrage collectif indispensable » : Dominique Reynié : « L’avenir chrétien et politique de générations désenchantées ». « Quels enjeux pour un christianisme en pleine évolution, dont les bases ont cimenté une démocratie désormais en péril ? ».

https://www.reformes.ch/societe/2021/07/lavenir-chretien-et-politique-de-generations-desenchantees-christianisme-democratie

 

~~~~

 

Les violences sexuelles dans l’Église catholique

« Les violences sexuelles dans l’Eglise catholique. France 1950-2020 », c’est le titre du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise catholique (CIASE), rendu public le 5 octobre 2021, présidé par un haut fonctionnaire, Marc Sauvé. Un résumé en est accessible sur internet : https://www.ciase.fr/rapport-final/

Ce rapport, « fruit de deux ans et demi d’auditions, de recherches, de collecte de données », fait apparaître des exactions massives : 216000 mineurs victimes d’agressions sexuelles de la part de clercs, prêtres et diacres, ou religieux entre 1950 et 2020, le nombre des clercs et religieux mis en cause pouvant se situer dans une fourchette allant de 2900 à 3200 sur 115000 recensés sur la période. Une misère terrible se manifeste là. Le constat est accablant.

Ce rapport a donc suscité un grand nombre de réactions, de très nombreux articles, en particulier dans la presse catholique. Nous avons choisi de mentionner ici le commentaire de René Poujol sur son blog : Cath lib : « Rapport Sauvé, entre Une saison en enfer et Voyage au bout de la nuit » : https://www.renepoujol.fr/rapport-sauve-entre-une-saison-en-enfer-et-voyage-au-bout-de-la-nuit/?fbclid=IwAR0kiR4JsmsIc0x6VYKIHULTmE4nPEvIMbyhd3HaGRbla52N29dZ9Y0145I

Sur son blog, René Poujol se définit comme « journaliste, citoyen » et « catho en liberté ». Effectivement, René Poujol a eu une carrière de journaliste à l’hebdomadaire catholique : Le Pèlerin dont il a été directeur de 1999 à 2009. En 2019, il publie un livre : « Catholique en liberté » où il analyse la crise de l’Eglise dans ses dérives « centralisatrices, cléricales et dogmatiques ». Nous apprécions l’engagement de son article où nous percevons un juste ton.

Il n’est pas utile de répéter ici ce qu’on trouvera ailleurs. Voici seulement quelque brèves observation à partir de l’approche de Témoins au cours des deux dernières décennies : mettre en évidence, dans le monde des Eglises, les dysfonctionnements et, en regard, les changements innovants, à partir de l’expérience et des sciences sociales et dans une perspective interconfessionnelle et internationale.

Notons donc d’abord ici la qualité de ce rapport dans sa prise en compte du vécu et son usage des sciences sociales. Si les avertissements des sociologues n’ont pratiquement pas été entendus en leur temps, il se peut que cette fois, une conjonction de forces produisent des effets bénéfiques.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Actualité

Postchrétienté au Québec


Une opportunité pour la mission de Dieu ![1]

L’École de théologie évangélique du Québec (ÉTEQ) a tenu, du 16 au 18 septembre, à Montréal, un important colloque sur la postchrétienté qui réunit des chercheur. e. s et professeur. e. s venant de quatre pays européens (France, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni), des États-Unis et du Canada, dont la majorité du Québec. Ces derniers représentaient cinq facultés et institutions de théologie : l’ÉTEQ, la Faculté de théologie et sciences religieuses de l’Université Laval (FTSR), l’Institut de théologie pour la francophonie (ITF), l’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal (IÉR) ainsi que l’Institut d’étude et de recherche théologique en interculturalité, migration et mission (IERTIIMM)[2]. Cette large représentation de théologiens et d’instituts signifie bien l’intérêt que portent les Églises de l’Occident à la question de la postchrétienté. Il faut admettre que cette dernière représente aujourd’hui le contexte socioculturel et politique de toutes les confessions chrétiennes et, de ce fait, ne peut plus être contournée. Comment pouvons-nous comprendre la mission chrétienne et la transmission de la foi au cœur d’une société qui lui a signalé clairement son désintérêt et, encore plus, sa désapprobation ?

lire plus

Quel avenir pour le christianisme ?

La foi comme option

Selon Hans Joas

Quel est l’avenir du christianisme ? C’est une question qui peut germer dans une Europe sécularisée ? Le sociologue allemand Hans Joas est bien placé pour y répondre. Car, de longue date, il a étudié la thèse de la sécularisation. Et, dans un livre récent, traduit sous le titre : « La foi comme option. Possibilités d’avenir du christianisme » (1), il déploie une recherche internationale, en s’inspirant de deux grands chercheurs, Charles Taylor et Ernst Troeltsch. Hans Joas rejette la thèse de la sécularisation, mais il appelle la foi chrétienne à s’exprimer d’une manière moins impérieuse. Face à une « option séculière » qui est apparue au XVIIIè siècle, et s’est répandue depuis, « les croyants doivent justifier leur foi respective » (p 10). La foi chrétienne ne peut plus s’inscrire dans une religion dominante. Elle devient une « option ». Hans Joas décrit le paysage religieux qui prévaut dans le monde actuel. Dans ce contexte, le christianisme emprunte et explore de nouveaux chemins.

lire plus

Le christianisme : une religion à l’échelle mondiale


Comment les chrétiens dans leur diversité vivent-ils leur foi à l’échelle du monde ? Nous avons besoin de connaître les dynamiques du christianisme aujourd’hui, la manière dont il assure une vie pleine et répond aux aspirations et aux questionnements des gens dans les contextes les plus variés. Notre participation à la communion chrétienne sera d’autant plus entière que nous pourrons situer les différentes formes de pratique et dépasser des représentations du christianisme aujourd’hui dépourvues de pertinence.

Au cours de ces derniers siècles, de ces dernières décennies, le monde est entré dans une grande mutation. Le christianisme est en pleine transformation. Il n’est pas « la » religion mondiale, mais il est l’une des grandes religions qui se déploient dans le monde. Et son dynamisme se manifeste dans la diversité.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Recherche et innovation

 

.

Humanisme numérique

https://www.temoins.com/wp-content/uploads/2018/02/image110-610x357.jpegDepuis plusieurs années, Pierre-Jean explore les technologie de la communication. Nous lui avons demandé comment il envisage la relation entre culture numérique et spiritualité.

Pierre-Jean nous montre l’expansion d’internet, les conséquences révolutionnaires de la culture numérique, la recherche d’un « humanisme numérique » (Milad Doueihi).

https://www.temoins.com/culture-numerique-spiritualite/

lire plus

Il se fait tout proche

“Oui mes enfants, cette paix surpasse toute intelligence. Et c’est une paix que personne ne saurait vous ravir. Aucun homme n’a le pouvoir d’y toucher. Mais vous pouvez, vous, ouvrir la porte au monde et le laisser entrer avec ses soucis et ses distractions. Oui, vous pouvez ouvrir votre porte à la crainte et au découragement. Vous pouvez l’ouvrir au voleur qui se jette sur votre paix pour l’emporter.
Prenez donc une bonne fois la ferme résolution de ne permettre à rien ni personne de troubler votre paix : le repos que trouve votre cœur en Moi.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Témoignages

 

.

Tout est grâce, tout est gain


Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un texte qui m’a beaucoup parlé.
Il est de Henri Boulad, un prêtre melkite égyptien, et théologien. Je cite un extrait de son livre “La foi et le sens”, publié en 2014.
Il s’agit d’un passage intitulé «tout est grâce, tout est gain, il n’y a rien à regretter », qui fait écho pour moi, à un autre écrit d’un pasteur américain Merlin Carothers, sur la Louange, louange en toutes occasions et pour tout, y compris pour l’échec et l’épreuve. De la prison à la louange, de Merlin Carothers. L’échec, source de progrès.
« Tout est grâce, tout est gain. Nous devrions graver ces mots dans notre cœur, et sur les murs de notre chambre. Ils expriment le fond et l’axe de toute vie spirituelle.

lire plus

Christ est au fond de moi plus profond que moi


Christ est au fond de moi plus profond que moi

Je suis habité de Dieu. Il n’est pas qu’une présence extérieure à moi en laquelle je crois. Il est la Vie créatrice qui précède toutes vies et qui vit en moi. Je le crois, je le conçois, je le perçois. Il est l’Être dont l’être est partagé et répandu par l’Esprit sur toute chair et tout œuvre de la Création terrestre et cosmique.

Ma foi est-elle mystique ? Oui, en ce sens que je crois au mystère du Christ dont la vie m’émerveille et me porte. Mais ma foi/ma vie est aussi d’ordre moral et engagé dans ce monde.

L’incarnation est le lien entre la spiritualité transcendante du Christ par laquelle je suis en communion — parfois en union — avec le Dieu vivant et vibrant en moi, et mon engagement d’homme impliqué à ma manière et dans mon contexte — donc à l’intérieur des limites qui s’imposent à moi — à la gouvernance culturelle, sociale et politique du monde. Par gouvernance, j’entends que chaque parole et geste de chaque être humain contribue à et influence d’une façon ou d’une autre notre existence commune dans ce monde.

lire plus

Lire la Bible au quotidien

Dans le cadre d’une émission mensuelle proposée par le media RCF (Radio Chrétienne Francophone) de notre ville de Nevers, il m’a été proposé de dire ma pratique de lecture de la Bible.[1]
Avec grand plaisir, en réponse aux trois questions posées à chaque invité, j’ai partagé ma relation avec cette Parole de laquelle je m’approche quasi quotidiennement depuis bientôt 50 ans.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Vie et spiritualité

Les mémoires d’Obama: une terre promise au paradis

Avant lui, elle a publié sa bio, s’est lancée dans le podcast, et son programme de cuisine à destination des enfants, débarque maintenant sur Netflix. Michelle Obama n’arrête pas ! Et Barack non plus ! Les abonnés à Spotify et à son compte Instagram l’ont découvert les premiers. Lui aussi vient d’enregistrer son podcast, et avec une légende de la musique : Bruce Springsteen ! Pour Pâques, « Une terre promise », L’aventure et la mission de Barack Obama, nous est racontée avec espérance par Jean Hassenforder, illustré par le sens de la com’ de ce couple qui aimait les livres et nous offre en prime une sélection d’authentiques photos de famille. Pour suivre les sujets de société qui continuent de secouer l’Amérique, comme les injustices raciales mais aussi le mariage, la paternité, la vie, quoi ! Direction notre rubrique « En ce moment » !

Lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie En ce moment

Catégories

Archives

NOUS SOUTENIR ?

———————————-

Vous pouvez , si vous le souhaitez, contribuer au développement de notre site sous forme de dons, en cliquant sur ce bouton, MERCI !

 

 

Vous souhaitez recevoir la prochaine newsletter de Témoins
Abonnez-vous à la Newsletter de temoins !
Inscrivez-vous ci-dessous !

Temoins – Qui sommes-nous ?

Un positionnement original

Témoins est connu aujourd’hui pour sa culture chrétienne interconfessionnelle, un christianisme de conviction et d’ouverture, son engagement en faveur d’un renouvellement des pratiques d’église. Témoins est une organisation modeste quant à ses ressources et ses effectifs immédiats ; mais, par son positionnement, sa culture et ses réseaux, il joue un rôle substantiel d’incitation et de stimulation pour un témoignage chrétien à la mesure de la mutation culturelle d’aujourd’hui.

lire plus

Postchrétienté au Québec


Une opportunité pour la mission de Dieu ![1]

L’École de théologie évangélique du Québec (ÉTEQ) a tenu, du 16 au 18 septembre, à Montréal, un important colloque sur la postchrétienté qui réunit des chercheur. e. s et professeur. e. s venant de quatre pays européens (France, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni), des États-Unis et du Canada, dont la majorité du Québec. Ces derniers représentaient cinq facultés et institutions de théologie : l’ÉTEQ, la Faculté de théologie et sciences religieuses de l’Université Laval (FTSR), l’Institut de théologie pour la francophonie (ITF), l’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal (IÉR) ainsi que l’Institut d’étude et de recherche théologique en interculturalité, migration et mission (IERTIIMM)[2]. Cette large représentation de théologiens et d’instituts signifie bien l’intérêt que portent les Églises de l’Occident à la question de la postchrétienté. Il faut admettre que cette dernière représente aujourd’hui le contexte socioculturel et politique de toutes les confessions chrétiennes et, de ce fait, ne peut plus être contournée. Comment pouvons-nous comprendre la mission chrétienne et la transmission de la foi au cœur d’une société qui lui a signalé clairement son désintérêt et, encore plus, sa désapprobation ?

lire plus

Quel avenir pour le christianisme ?

La foi comme option

Selon Hans Joas

Quel est l’avenir du christianisme ? C’est une question qui peut germer dans une Europe sécularisée ? Le sociologue allemand Hans Joas est bien placé pour y répondre. Car, de longue date, il a étudié la thèse de la sécularisation. Et, dans un livre récent, traduit sous le titre : « La foi comme option. Possibilités d’avenir du christianisme » (1), il déploie une recherche internationale, en s’inspirant de deux grands chercheurs, Charles Taylor et Ernst Troeltsch. Hans Joas rejette la thèse de la sécularisation, mais il appelle la foi chrétienne à s’exprimer d’une manière moins impérieuse. Face à une « option séculière » qui est apparue au XVIIIè siècle, et s’est répandue depuis, « les croyants doivent justifier leur foi respective » (p 10). La foi chrétienne ne peut plus s’inscrire dans une religion dominante. Elle devient une « option ». Hans Joas décrit le paysage religieux qui prévaut dans le monde actuel. Dans ce contexte, le christianisme emprunte et explore de nouveaux chemins.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Recherche et innovation

 

.

Une nouvelle société en gestation

Selon Jean Viard

Pendant des mois, la France a vécu sous le choc. Elle a amorti une vague de peur. Elle s’est recroquevillée pour faire face à la pandémie. Aujourd’hui, la crise sanitaire est toujours là. Mais l’emprise paraît se relâcher. Du moins peut-on l’envisager. Dans l’impact des confinements successifs et des restrictions imposées, on peut se demander si toute évolution sociale a été suspendue, si la société s’est gelée en même temps que de nombreuses activités. Et si, malgré tout, ce grand choc avait été le moteur d’un changement de mentalité, et même un accélérateur de transformations profondes ?

Cette question peut paraître prématurée, mais elle est essentielle. Si on se remet en mouvement, il faut bien envisager et même imaginer un horizon.

lire plus

Une action pour l’autonomie alimentaire dans une ville africaine : Bangui


Rodolphe Gozegba est venu en France pour écrire et soutenir une thèse de doctorat en théologie sur : « L’Espérance et le Dieu crucifié : la réception de l’œuvre de Jürgen Moltmann dans la théologie francophone » (1). Cette recherche sur la pensée de Moltmann inspire une œuvre à long terme, une action sociale et écologique en Afrique !2). Ainsi, Rodolphe Gozegba est rentré dans son pays : la Centre Afrique, immédiatement après la soutenance de sa thèse le 10 décembre 2020 . Et, avec l’association A9, il s’est engagé dans une action pour l’autonomie alimentaire de Bangui. Il écrit :

Face à l’insécurité alimentaire, le jardin potager familial est une solution. Je souhaite que chaque famille puisse avoir son propre jardin qui lui permettrait de se nourrir mieux, de se créer éventuellement quelques revenus, tout en contribuant activement à l’acquisition de l’autonomie alimentaire du pays.

lire plus

Lire ou relire les articles de la catégorie Culture et Société

.

Revue de presse – Novembre 2021

 

Dans chaque revue de presse, nous pouvons suivre l’actualité de la vie chrétienne en France et dans le monde telle qu’elle s’exprime dans des personnes, des mouvements ou des églises. Et, à notre habitude, nous y voyons des évolutions en cours. Parfois, comme en cette saison d’automne 2021, nous rencontrons un orage dévastateur. Mais le dévoilement du méfait, tel qu’il advient dans le rapport Sauvé est salutaire. Et plus généralement, il y a des aveuglements à dissiper.

Cependant, au-delà, il importe de ne pas perdre de vue le mouvement d’ensemble : les prises de conscience, les émergences, les innovations, les expériences de vie, les témoignages… Apprenons à reconnaître l’œuvre de l’Esprit…

 

~~~~

 

Le XXIe siècle du christianisme

Professeur des universités à Sciences Po, Dominique Reynié dirige la Fondation pour l’innovation politique. Il a réuni un ensemble d’experts pour publier un livre : « Le XXIe siècle du christianisme » (Cerf, 2021).

« Après deux millénaires, qu’en est-il de l’Eglise et des Eglises face au retour planétaire du religieux ? Quelles mutations internes le christianisme connaît-il lui-même à l’âge de la globalisation ? La séparation entre le spirituel et le temporel a-t-elle un avenir ?… Catholicisme, protestantisme, orthodoxie, dialogue œcuménique et interreligieux, mais aussi géopolitique, politique, droit, économie, éthique : théologiens, philosophes, historiens, sociologues décryptent ici pourquoi et comment notre héritage dessine notre avenir » (page de couverture).

Réformés.ch interviewe le maitre d’œuvre de cet « ouvrage collectif indispensable » : Dominique Reynié : « L’avenir chrétien et politique de générations désenchantées ». « Quels enjeux pour un christianisme en pleine évolution, dont les bases ont cimenté une démocratie désormais en péril ? ».

https://www.reformes.ch/societe/2021/07/lavenir-chretien-et-politique-de-generations-desenchantees-christianisme-democratie

 

~~~~

 

Les violences sexuelles dans l’Église catholique

« Les violences sexuelles dans l’Eglise catholique. France 1950-2020 », c’est le titre du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise catholique (CIASE), rendu public le 5 octobre 2021, présidé par un haut fonctionnaire, Marc Sauvé. Un résumé en est accessible sur internet : https://www.ciase.fr/rapport-final/

Ce rapport, « fruit de deux ans et demi d’auditions, de recherches, de collecte de données », fait apparaître des exactions massives : 216000 mineurs victimes d’agressions sexuelles de la part de clercs, prêtres et diacres, ou religieux entre 1950 et 2020, le nombre des clercs et religieux mis en cause pouvant se situer dans une fourchette allant de 2900 à 3200 sur 115000 recensés sur la période. Une misère terrible se manifeste là. Le constat est accablant.

Ce rapport a donc suscité un grand nombre de réactions, de très nombreux articles, en particulier dans la presse catholique. Nous avons choisi de mentionner ici le commentaire de René Poujol sur son blog : Cath lib : « Rapport Sauvé, entre Une saison en enfer et Voyage au bout de la nuit » : https://www.renepoujol.fr/rapport-sauve-entre-une-saison-en-enfer-et-voyage-au-bout-de-la-nuit/?fbclid=IwAR0kiR4JsmsIc0x6VYKIHULTmE4nPEvIMbyhd3HaGRbla52N29dZ9Y0145I

Sur son blog, René Poujol se définit comme « journaliste, citoyen » et « catho en liberté ». Effectivement, René Poujol a eu une carrière de journaliste à l’hebdomadaire catholique : Le Pèlerin dont il a été directeur de 1999 à 2009. En 2019, il publie un livre : « Catholique en liberté » où il analyse la crise de l’Eglise dans ses dérives « centralisatrices, cléricales et dogmatiques ». Nous apprécions l’engagement de son article où nous percevons un juste ton.

Il n’est pas utile de répéter ici ce qu’on trouvera ailleurs. Voici seulement quelque brèves observation à partir de l’approche de Témoins au cours des deux dernières décennies : mettre en évidence, dans le monde des Eglises, les dysfonctionnements et, en regard, les changements innovants, à partir de l’expérience et des sciences sociales et dans une perspective interconfessionnelle et internationale.

Notons donc d’abord ici la qualité de ce rapport dans sa prise en compte du vécu et son usage des sciences sociales. Si les avertissements des sociologues n’ont pratiquement pas été entendus en leur temps, il se peut que cette fois, une conjonction de forces produisent des effets bénéfiques.

Construisons ensemble l’espérance


« Aux femmes et hommes de bonne volonté et à l’Église qui est à Paris.

« Tous se mirent à parler »1 : un appel de Pentecôte de Saint-Merry Hors-les-Murs
En cette Pentecôte 2021, nous, communauté chrétienne du Centre pastoral Saint-Merry, exilés hors de nos murs, souhaitons partager un message d’espérance avec toutes les Églises locales et les innombrables personnes de toutes opinions qui nous soutiennent.
Meurtrie par quatre mois d’incompréhension mais unie pour relancer sa mission au service de l’Évangile, notre communauté célèbre la Parole chaque semaine avec une participation plus dynamique que jamais. Elle est accueillie chaleureusement par d’autres communautés ecclésiales, elle se découvre incluse dans de larges réseaux et, en son sein, des dizaines de groupes d’échange se réunissent déjà pour tracer l’avenir. Au pied du mur, presqu’à son insu, notre église locale expérimente la chance de la diaspora et, en lien avec d’autres, elle « invente des modes nouveaux pour l’Église de demain »2. Non seulement l’histoire du Centre pastoral Saint-Merry n’est pas close mais le souffle des commencements et des refondations traverse la communauté de part en part. C’est Pentecôte.

A propos du Centre pastoral Saint Merry à Paris

Témoigner d’une bonne nouvelle, d’une présence, d’une espérance, voilà qui peut intéresser les amis de Témoins. « Notre monde serait triste de la disparition d’une « source » de paix, de joie et d‘engagement, qui ne sont pas si nombreuses en ces temps tourmentés ».

Crée en 1975 par le cardinal Marty, archevêque de Paris, le Centre pastoral avait pour mission d’inventer de nouvelles propositions pour dire la foi chrétienne au cœur d’un quartier en pleine rénovation, à la rencontre d’une modernité triomphante, de l’art et de la culture contemporaine. Pendant 45 ans il a concilié la célébration, la solidarité, l’accueil inconditionnel – tout spécialement des personnes « en marge » de l’église catholique-, le dialogue avec l’art moderne, et l’expérimentation de formes participatives dans l’animation d’une communauté et la prise de décisions.

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Actualité

Humanisme numérique

https://www.temoins.com/wp-content/uploads/2018/02/image110-610x357.jpegDepuis plusieurs années, Pierre-Jean explore les technologie de la communication. Nous lui avons demandé comment il envisage la relation entre culture numérique et spiritualité.

Pierre-Jean nous montre l’expansion d’internet, les conséquences révolutionnaires de la culture numérique, la recherche d’un « humanisme numérique » (Milad Doueihi).

https://www.temoins.com/culture-numerique-spiritualite/

lire plus

Il se fait tout proche

“Oui mes enfants, cette paix surpasse toute intelligence. Et c’est une paix que personne ne saurait vous ravir. Aucun homme n’a le pouvoir d’y toucher. Mais vous pouvez, vous, ouvrir la porte au monde et le laisser entrer avec ses soucis et ses distractions. Oui, vous pouvez ouvrir votre porte à la crainte et au découragement. Vous pouvez l’ouvrir au voleur qui se jette sur votre paix pour l’emporter.
Prenez donc une bonne fois la ferme résolution de ne permettre à rien ni personne de troubler votre paix : le repos que trouve votre cœur en Moi.

lire plus

Lire la Bible au quotidien

Dans le cadre d’une émission mensuelle proposée par le media RCF (Radio Chrétienne Francophone) de notre ville de Nevers, il m’a été proposé de dire ma pratique de lecture de la Bible.[1]
Avec grand plaisir, en réponse aux trois questions posées à chaque invité, j’ai partagé ma relation avec cette Parole de laquelle je m’approche quasi quotidiennement depuis bientôt 50 ans.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Témoignages

 

.

Christ est au fond de moi plus profond que moi


Christ est au fond de moi plus profond que moi

Je suis habité de Dieu. Il n’est pas qu’une présence extérieure à moi en laquelle je crois. Il est la Vie créatrice qui précède toutes vies et qui vit en moi. Je le crois, je le conçois, je le perçois. Il est l’Être dont l’être est partagé et répandu par l’Esprit sur toute chair et tout œuvre de la Création terrestre et cosmique.

Ma foi est-elle mystique ? Oui, en ce sens que je crois au mystère du Christ dont la vie m’émerveille et me porte. Mais ma foi/ma vie est aussi d’ordre moral et engagé dans ce monde.

L’incarnation est le lien entre la spiritualité transcendante du Christ par laquelle je suis en communion — parfois en union — avec le Dieu vivant et vibrant en moi, et mon engagement d’homme impliqué à ma manière et dans mon contexte — donc à l’intérieur des limites qui s’imposent à moi — à la gouvernance culturelle, sociale et politique du monde. Par gouvernance, j’entends que chaque parole et geste de chaque être humain contribue à et influence d’une façon ou d’une autre notre existence commune dans ce monde.

lire plus

Tout est grâce, tout est gain


Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un texte qui m’a beaucoup parlé.
Il est de Henri Boulad, un prêtre melkite égyptien, et théologien. Je cite un extrait de son livre “La foi et le sens”, publié en 2014.
Il s’agit d’un passage intitulé «tout est grâce, tout est gain, il n’y a rien à regretter », qui fait écho pour moi, à un autre écrit d’un pasteur américain Merlin Carothers, sur la Louange, louange en toutes occasions et pour tout, y compris pour l’échec et l’épreuve. De la prison à la louange, de Merlin Carothers. L’échec, source de progrès.
« Tout est grâce, tout est gain. Nous devrions graver ces mots dans notre cœur, et sur les murs de notre chambre. Ils expriment le fond et l’axe de toute vie spirituelle.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Vie et spiritualité

Les mémoires d’Obama: une terre promise au paradis

Avant lui, elle a publié sa bio, s’est lancée dans le podcast, et son programme de cuisine à destination des enfants, débarque maintenant sur Netflix. Michelle Obama n’arrête pas ! Et Barack non plus ! Les abonnés à Spotify et à son compte Instagram l’ont découvert les premiers. Lui aussi vient d’enregistrer son podcast, et avec une légende de la musique : Bruce Springsteen ! Pour Pâques, « Une terre promise », L’aventure et la mission de Barack Obama, nous est racontée avec espérance par Jean Hassenforder, illustré par le sens de la com’ de ce couple qui aimait les livres et nous offre en prime une sélection d’authentiques photos de famille. Pour suivre les sujets de société qui continuent de secouer l’Amérique, comme les injustices raciales mais aussi le mariage, la paternité, la vie, quoi ! Direction notre rubrique « En ce moment » !

Lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie En ce moment

Catégories

Archives

NOUS SOUTENIR ?

———————————-

Vous pouvez , si vous le souhaitez, contribuer au développement de notre site sous forme de dons, en cliquant sur ce bouton, MERCI !

 

 

Vous souhaitez recevoir la prochaine newsletter de Témoins
Abonnez-vous à la Newsletter de temoins !
Inscrivez-vous ci-dessous !

Temoins – Qui sommes-nous ?

Un positionnement original

Témoins est connu aujourd’hui pour sa culture chrétienne interconfessionnelle, un christianisme de conviction et d’ouverture, son engagement en faveur d’un renouvellement des pratiques d’église. Témoins est une organisation modeste quant à ses ressources et ses effectifs immédiats ; mais, par son positionnement, sa culture et ses réseaux, il joue un rôle substantiel d’incitation et de stimulation pour un témoignage chrétien à la mesure de la mutation culturelle d’aujourd’hui.

lire plus
Share This