EDITO

Un été orageux

Comment ne pas envisager notre présent et notre avenir de croyants en Christ, sans être bouleversé, en communion avec Lui, par les malheurs qui atteignent aujourd’hui notre humanité. Un empire de mensonge apparaît. En Ukraine, la guerre massacre des populations et ravage des villes. La famine est à nouveau évoquée. L’épidémie n’est pas sans répliques. Et là, soudain, la vie des femmes les plus fragiles est menacée. Scandale, parfois des Églises sont associées aux forces du mal.

« D’où nous viendra le secours ? Le secours nous vient de l’Éternel » (psaume 121). Le passé ne commande pas entièrement le présent. La promesse est là. Dieu sera tout en tous (1 Cor 15.28). La grâce de Dieu remplit notre avenir et éveille notre présent. Aujourd’hui, l’Esprit est à l’œuvre, à nous d’en reconnaître les marques ! Et c’est à chaque fois ce que nous essayons de faire dans les News et les revues de presse de Témoins.

Si telle Église, jusque il y a peu dominante et dominatrice, cherche à sortir de ce contre témoignage, sa situation se dégrade est en passe de s’abimer. La sociologue, Danièle Hervieu-Léger, si écoutée sur ce site, envisage le risque d’implosion. Et elle esquisse une nouvelle configuration : une Eglise en terme de diaspora, déjà en germe dans l’éclosion de tant de groupes de partage et de prière, comme de petites communautés. N’est-ce pas là aussi une pratique de vie chrétienne expérimentée par Jean Lavoué ? En même temps, l’Esprit nous ramène à une vision de la foi, telle qu’elle est apparue dans toute sa fraicheur et telle qu’elle répond aujourd’hui à notre aspiration de fraternité et de vérité expérientielle et à une prise de conscience d’un nouveau monde en gestation dans une dimension écologique. C’est bien là la recherche de Jean Lavoué et celle que vient rapporter Pierre LeBel dans son article sur la théologie autochtone au Canada, une émergence d’un nouveau paradigme. C’est une nouvelle respiration. Par ailleurs, s’esquisse sur notre site une reprise de méditations plurielles. Et toujours une expression de vécu : Diane de Souza nous rapporte l’expérience d’une présence humaine à l’approche de la mort : Etre là tout simplement…

L’article de Guy Aurenche sur le nouvel usage d’une communication internet par la communauté de Saint Merry, toujours innovante, témoigne d’une innovation qui se révèle très pertinente. Danièle Hervieu-Léger a montré dans son livre les possibles effets libératoires de cette communication. Cherchons le meilleur plutôt que le pire dans les medias. A cet égard, David Gonzalez évoque le retentissement du message si porteur de la série : The Chosen, un nouveau regard qui touche et rencontre tant d’aspirations.

David Gonzalez éclaire également pour nous des événement de la vie culturelle. La série Miss Marvel nous apparaît comme un phénomène à l’échelle d’un nouveau monde dans une dimension internationale et interreligieuse.

lire plus
Vous souhaitez recevoir la prochaine newsletter de Témoins
Abonnez-vous à la Newsletter de temoins !
Inscrivez-vous ci-dessous !

NOUS SOUTENIR ?

———————————-

Vous pouvez , si vous le souhaitez, contribuer au développement de notre site sous forme de dons, en cliquant sur ce bouton, MERCI !

 

 

Catégories

Archives

Rubriques

__________________

Vers l’implosion ?

Entretiens sur le présent et l’avenir du catholicisme

Le catholicisme a été omniprésent dans la culture française, et si il commence aujourd’hui à « s’exculturer » pour reprendre un terme de la sociologue Danièle Hervieu-Léger, il est encore très présent dans nos parcours spirituels. Pour l’immense majorité d’entre nous, nous avons croisé le catholicisme à des moments différents de notre vie et dans différentes conjonctures. En regard de cette réalité très complexe, nos perceptions sont inévitablement variables et nos réactions s’inscrivent dans une gamme extrêmement diversifiée de la participation affirmée, l’adhésion active, la soumission à la distanciation, au rejet et à l’hostilité.

lire plus

La théologie autochtone au Canada

Que peut signifier la théologie chrétienne aujourd’hui pour les peuples autochtones (Premières Nations, Métis et Inuits) et, en particulier, ceux qui habitent les villes du Canada ? C’est la question à laquelle aura cherché à répondre le 19e symposium annuel de la North American Institute for Indigenous Theological Studies – a Learning Community (NAIITS), tenu du 2 au 4 juin 2022 à l’Université Acadia : Indigenous in the City[1] (Autochtones dans la ville). Il est compris que les villes nord-américaines ont été fondées et construites « sans l’apport des peuples autochtones ». Elles demeurent pour eux des lieux hostiles à leur épanouissement personnel ainsi que leur développement communautaire. Elles ont trop souvent été des lieux d’exclusion où ils subissent la pauvreté, la violence, le racisme et le chômage, des lieux où « leur indigénéité est perdue ». Comment les villes peuvent-elles être transformées aujourd’hui selon la perspective de la cité céleste ? Serait-il possible de s’y engager différemment afin de promouvoir la vie et les valeurs autochtones en s’appuyant sur des fondements de justice et d’équité et ouvrant ainsi vers un nouvel horizon de réconciliation et de paix ?

lire plus

« Faire communauté » : Le numérique dans tout cela ?

Les propos qui suivent sont ceux d’un sceptique, un béotien au regard de l’outil informatique. Tout sauf un habitué de la toile. J’ai fait cette découverte à l’occasion de la « crise » du centre pastoral (catholique) saint Merry à Paris. Je suis aujourd’hui convaincu que le numérique doit avoir toute sa place dans la vie, la spiritualité et l’engagement d’une communauté. Non pour remplacer la rencontre physique bien sûr, mais pour enrichir nos modes de communication, de communion, aujourd’hui. Et en respectant tout à fait ceux qui ne « s’y retrouvent pas ».

Cela commença plutôt mal : c’est par un email sec, impersonnel et autoritaire envoyé par l’archevêque… (le numérique permet aussi d’éviter la rencontre personnelle pourtant indispensable)… que la communauté de saint Merry apprit sa dissolution brutale, sa disparition, sans le moindre contact préalable, son interdiction de célébrer la messe dans cette église. Elle y était présente depuis plus de 45 ans, suite à la mission qui lui avait été confiée par l’archevêque de l’époque (1975) pour « ouvrir des chemins nouveaux pour l’Église de Paris ».

Sans local, comment se retrouver ? Il fallait utiliser un autre médium pour la rencontre. Un site très riche existait déjà qui fit l’objet d’une tentative d’appropriation par l’autorité épiscopale, qui semblait y voir un outil efficace ! Depuis mars 2021, chaque dimanche, un partage de la parole de Dieu a lieu par zoom, rassemblant plus de 100 personnes de toute la France, ainsi que des débats, des assemblées générales, des travaux de multiples groupes d’action ou de réflexion. Le numérique occupa une place centrale dans la survie de la communauté.

lire plus

Religion, utopie, mémoire

A partir de 1999, ayant formé une petite équipe de recherche à Témoins, nous nous sommes réunis pour analyser la démarche de notre association comme mouvement de foi et espace de réflexion. Constatant le déphasage des institutions, nous nous donnions pour but de le mettre en évidence et, en regard, de repérer et de présenter les initiatives innovantes. De lecture en lecture, notre perspective était internationale et interconfessionnelle. C’est peu dire que parmi les livres que nous lisions, l’un d’entre eux a émergé : « Le pèlerin et le converti (1) ». Dans cette « religion en mouvement », nous pouvions nous reconnaître et mieux envisager les voies de changement. Cependant, quand on relit ce livre aujourd’hui, il a gardé toute sa pertinence dans le dévoilement des ressorts des comportements. L’auteur, Danièle Hervieu-Léger, a ensuite accepté de répondre à une interview pour Témoins à propos de « l’autonomie croyante » (2). Cet article a été une source d’inspiration et de référence. Dans la poursuite du site, nous avons continué à fréquenter la pensée sociologique de Danièle Hervieu-Léger (3).

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Recherche et innovation

 

.

Revue de Presse printemps 2022

OMBRES ET LUMIÈRE

Si il y a bien aujourd’hui un drame humain qui nous confond, c’est celui du peuple ukrainien, victime de l’agression de l’état russe.

Or, comme en beaucoup d’autres situations, nous y sommes interpellés par le rôle des églises. Si l’église ukrainienne est solidaire de son peuple, le patriarcat de Moscou soutient une agression dévastatrice (interview de Jean-François Colosimo).

C’est là que nous entendons la voix du théologien Cyril Hovorum : « La guerre en cours montre que les idées, y compris théologiques, peuvent littéralement tuer.

Des arbres qui marchent

Des arbres qui marchent

En dialogue face à la menace d’effondrement écologique et pour un monde meilleur Face à la menace d’effondrement écologique, comment, en dialogue les uns avec les autres, recevons nous cette interpellation ? Quelles prises de conscience ? Quelles pistes d’action ? Un...

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Actualité

Centrafrique : L’agriculture urbaine pour lutter contre la faim

Dans la capitale de Bangui, l’association A9 aide les familles à cultiver des potagers urbains pour favoriser leur autonomie alimentaire.
Découvrons ce projet d’agriculture urbaine en images et à travers le témoignage de Rodolphe Gozegba de Bombembe, fondateur de l’association.

Rodolphe Gozegba De Bombembe

Un mouvement pour l’autonomie alimentaire à Bangui

1 Pourquoi l’autonomie alimentaire dans les villes africaines devient-elle une nécessité vitale ?

Votre question est très intéressante, mais mes compétences ne m’autorisent pas à parler des villes africaines en général. Je préfère porter le débat sur mon pays que je connais bien : la République centrafricaine. Il est effectivement temps que la RCA se préoccupe de son autonomie alimentaire. Elle est actuellement trop dépendante des importations depuis les pays voisins et cette réalité lui a d’ailleurs déjà causé de grandes souffrances, notamment à l’occasion de la coupure par des groupes rebelles des routes d’approvisionnement venant du Tchad ou du Cameroun. La capitale Bangui également directement concerné par ce problème a ainsi frôlé la famine début 2021 et même en 2022.

lire plus

Crises locales ou effondrement global ?

À l’occasion d’un webinaire sur la collapsologie – ce courant de pensée préoccupé de l’effondrement possible de notre civilisation – Frédéric de Coninck présente son nouvel ouvrage publié aux éditions Mennonites : Crises locales ou effondrement global ? Chrétiens dans un monde lézardé[1].

Ce sont les éditions Mennonites qui m’ont suggéré d’écrire ce dossier sur la question de l’effondrement. Cela m’a intéressé car ce qui me frappe dans ces questions autour de l’environnement, c’est ce contraste assez fort entre les faits, assez longuement recoupés, vérifiés par de nombreuses équipes de recherche éventuellement concurrentes (donc un énorme travail scientifique) et la faible croyance que cela entraîne dans l’opinion. Il est vrai que cette faible croyance est un phénomène connu en sciences sociales: il est plus difficile de croire une chose qui entraîne potentiellement trop de remise en question. Si on prenait au sérieux tout ce qui a été recoupé et vérifié, cela nous remettrait beaucoup en question : on hésite donc à y croire.

lire plus

« On est toujours barbare avec les faibles ! »

Olivier Abel, d’après Simone Weil*

Arrêtons l’humiliation! titrait Olivier Abel dans la revue Projet (n° 354, pp. 77 à 82), dès 2016. « L’humiliation, c’est un sujet épineux qui pique dans tous les sens », développe-t-il aujourd’hui (Midi Libre, 17.04.2022) dans son dernier ouvrage, paru aux éditions Les Liens qui Libèrent**.

« Trop de femmes, d’hommes, d’enfants, se sentent régulièrement humiliés. Souvent ignoré, ce sentiment peut entraîner des dégâts considérables, se propager à toutes les sphères de la vie et amener l’humilié à devenir à son tour humiliant. » (Cf. Mt 28,21-22). Partant de ce constat, résumé par le Monde (25.02.2022), le philosophe montre qu’apprendre à ne plus humilier doit devenir une priorité des institutions: « Olivier Abel est convaincant lorsqu’il affirme que l’humiliation est une question politique et sociale, et non pas seulement psychologique et morale ».

En régime démocratique : « Nous devons devenir plus sensibles aux humiliations élémentaires » (La Croix, 21.02.2002), déployer une société décente, concrétiser des « institutions décentes »:

lire plus

Miss Marvel, super-héroïne de notre temps

Du nouveau dans le petit monde des super-héros avec la mini-série Miss Marvel diffusée depuis le 8 juin sur Disney+. La première héroïne musulmane de l’éditeur de comics fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ton inédit, plongée pleine d’humour au cœur de la communauté pakistano-américaine, le MCU met en scène l’éducation spirituelle d’une nouvelle super-héroïne attachante.

Les fans de l’Univers Cinématographique Marvel, de culture graphique et pop art n’auront pas à attendre le Best of du générique de fin des épisodes colorés, bolywoodiens, lumineux: dessins, emojis, memes d’Internet et autres gimmicks visuels envahissent l’écran avec légèreté. Richesse thématique et visuelle, musicale, humour et rêves éveillés rythment ce rendez-vous. « Kamala Khan alias Miss Marvel est une adolescente américaine de confession musulmane, qui vit à Jersey City. Grande amatrice de jeux vidéo et insatiable rédactrice de fan-fiction, elle adore les super-héros, qui enflamment son imagination (surtout Captain Marvel).

lire plus

Lire ou relire les articles de la catégorie Culture et Société

.

Parcours de foi

A revoir, durant l’été, une expression de Témoins à travers les vidéos de deux grandes manifestations :

Chrétiens dans un nouveau monde. Quelle foi pour le XXe siècle ?

Parcours de foi aux marges des cadres institutionnels. 26 novembre 2016

lire plus

« Le poème à venir »

Interview de Jean Lavoué, écrivain et poète

En réponse à notre quête spirituelle, un livre vient de paraitre : « Le poème à venir. Pour une spiritualité des lisières » (1). Si, au premier abord, le titre peut paraître insolite, il convient au départ d’entendre la voix qui s’y exprime, le parcours de l’auteur. Celui-ci, Jean Lavoué, est un écrivain, éditeur et poète breton. On peut en lire ici et là la biographie. Mais la meilleure entrée nous paraît une interview de Magali Michel parue dans La Vie : « De l’absence jaillit la présence » (2).

Très tôt porté à l’écriture, Jean Lavoué s’engage dans une expression poétique. C’est un atout pour faire face aux embuches de la vie et approfondir un chemin de libération spirituelle où il sera aidé par un prêtre atypique, Jean Sulivan. Son parcours professionnel s’exerce dans l’éducation surveillée et dans la sauvegarde de l’enfance.

lire plus

Séries The Chosen

Une leçon de care, un petit miracle grand public

« Tu dois voir The Chosen. C’est incroyable, hyper moderne et fidèle à l’évangile ! » Deux semaines plus tard je pleurais à chaque épisode. « Le jeu des acteurs, la narration… c’est crédible et c’est excellement fait », dit l’un. « C’est une série qui m’a fait voir le Christ comme jamais », dit l’autre. Jésus charmant, intelligent, profond? Et vous, avez-vous vu « The Chosen »?

C’est l’Évangile selon « This is us (https://youtu.be/FRmqKqjAVlM Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/This_Is_Us), « notre vie », c’est-à-dire une leçon de care*, une prise en compte de nos sanglots et des voix étouffées au cœur de la société:
Un pêcheur charismatique – Pierre – qui croule sous les dettes. Une femme hantée par ses démons, Marie, une autre par ses ex – la Samaritaine. Le jeune collecteur d’impôts Matthieu – au symptôme d’Aspergen – mis au ban de la société. Le chef religieux Nicodème qui remet en question les traditions de sa foi, mais pas son mode de vie si facilement».
C’est Jésus à travers les yeux de ceux qui l’ont connu.
Le réalisme de This Is Us est là, dans ce rapport individuel à la réalité sociale. Avec son puissant effet de consolation.
Conclusion du créateur: « La série montre un Jésus humain qui n’a jamais été vu auparavant : chaleureux, humouristique, invitant. Et si irrésistiblement divin qu’on comprend pourquoi les gens abandonnent tout pour le suivre ».

lire plus

Méditation plurielle

Je m’en vais au Père

Jean 14 : 1 à 4, et fin 12
« Je m’en vais au Père. Que votre cœur ne se trouble pas. Croyez en moi… Dans la maison de mon Père je vais vous préparer une place… Lorsque je m’en serai allé et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi… »

Jésus prépare ses disciples à son départ, Il en parle souvent. Le Berger va préparer une place pour ses brebis. Pour cela, Il doit partir et les quitter. Mais Il promet de revenir pour les chercher ; Il ne les abandonnera pas.
Non seulement Il doit partir vers le Père, dans ce royaume des cieux qu’Il a si souvent évoqué, et d’où Il est venu, en naissant dans une étable, mais Il fait la promesse de les prendre avec Lui pour qu’ils ne soient plus séparés. Quelle douceur et prévenance extrêmes.

lire plus

Être là, tout simplement, avec ce que l’on est

Que vais-je vous raconter en cette fin de mois de juin ?

Des moments essentiels de la vie quand on se prépare à la quitter. Très beaux cependant. Dans la joie de retrouvailles.

Il se trouve qu’en quelques semaines, j’ai accompagné ou assisté au départ de trois amis ou proches, très différents. Tous dans la lumière de Dieu, avec leurs paquets de souffrances plus ou moins lourdes, dans une ambiance apaisée ou pas.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Vie et spiritualité

Temoins – Qui sommes-nous ?

Un positionnement original

Témoins est connu aujourd’hui pour sa culture chrétienne interconfessionnelle, un christianisme de conviction et d’ouverture, son engagement en faveur d’un renouvellement des pratiques d’église. Témoins est une organisation modeste quant à ses ressources et ses effectifs immédiats ; mais, par son positionnement, sa culture et ses réseaux, il joue un rôle substantiel d’incitation et de stimulation pour un témoignage chrétien à la mesure de la mutation culturelle d’aujourd’hui.

lire plus

NOUS SOUTENIR ?

———————————-

Vous pouvez , si vous le souhaitez, contribuer au développement de notre site sous forme de dons, en cliquant sur ce bouton, MERCI !

 

 

Catégories

Archives

Vous souhaitez recevoir la prochaine newsletter de Témoins
Abonnez-vous à la Newsletter de temoins !
Inscrivez-vous ci-dessous !

Il se fait tout proche

“Oui mes enfants, cette paix surpasse toute intelligence. Et c’est une paix que personne ne saurait vous ravir. Aucun homme n’a le pouvoir d’y toucher. Mais vous pouvez, vous, ouvrir la porte au monde et le laisser entrer avec ses soucis et ses distractions. Oui, vous pouvez ouvrir votre porte à la crainte et au découragement. Vous pouvez l’ouvrir au voleur qui se jette sur votre paix pour l’emporter.
Prenez donc une bonne fois la ferme résolution de ne permettre à rien ni personne de troubler votre paix : le repos que trouve votre cœur en Moi.

lire plus

Vers l’implosion ?

Entretiens sur le présent et l’avenir du catholicisme

Le catholicisme a été omniprésent dans la culture française, et si il commence aujourd’hui à « s’exculturer » pour reprendre un terme de la sociologue Danièle Hervieu-Léger, il est encore très présent dans nos parcours spirituels. Pour l’immense majorité d’entre nous, nous avons croisé le catholicisme à des moments différents de notre vie et dans différentes conjonctures. En regard de cette réalité très complexe, nos perceptions sont inévitablement variables et nos réactions s’inscrivent dans une gamme extrêmement diversifiée de la participation affirmée, l’adhésion active, la soumission à la distanciation, au rejet et à l’hostilité.

lire plus

La théologie autochtone au Canada

Que peut signifier la théologie chrétienne aujourd’hui pour les peuples autochtones (Premières Nations, Métis et Inuits) et, en particulier, ceux qui habitent les villes du Canada ? C’est la question à laquelle aura cherché à répondre le 19e symposium annuel de la North American Institute for Indigenous Theological Studies – a Learning Community (NAIITS), tenu du 2 au 4 juin 2022 à l’Université Acadia : Indigenous in the City[1] (Autochtones dans la ville). Il est compris que les villes nord-américaines ont été fondées et construites « sans l’apport des peuples autochtones ». Elles demeurent pour eux des lieux hostiles à leur épanouissement personnel ainsi que leur développement communautaire. Elles ont trop souvent été des lieux d’exclusion où ils subissent la pauvreté, la violence, le racisme et le chômage, des lieux où « leur indigénéité est perdue ». Comment les villes peuvent-elles être transformées aujourd’hui selon la perspective de la cité céleste ? Serait-il possible de s’y engager différemment afin de promouvoir la vie et les valeurs autochtones en s’appuyant sur des fondements de justice et d’équité et ouvrant ainsi vers un nouvel horizon de réconciliation et de paix ?

lire plus

« Faire communauté » : Le numérique dans tout cela ?

Les propos qui suivent sont ceux d’un sceptique, un béotien au regard de l’outil informatique. Tout sauf un habitué de la toile. J’ai fait cette découverte à l’occasion de la « crise » du centre pastoral (catholique) saint Merry à Paris. Je suis aujourd’hui convaincu que le numérique doit avoir toute sa place dans la vie, la spiritualité et l’engagement d’une communauté. Non pour remplacer la rencontre physique bien sûr, mais pour enrichir nos modes de communication, de communion, aujourd’hui. Et en respectant tout à fait ceux qui ne « s’y retrouvent pas ».

Cela commença plutôt mal : c’est par un email sec, impersonnel et autoritaire envoyé par l’archevêque… (le numérique permet aussi d’éviter la rencontre personnelle pourtant indispensable)… que la communauté de saint Merry apprit sa dissolution brutale, sa disparition, sans le moindre contact préalable, son interdiction de célébrer la messe dans cette église. Elle y était présente depuis plus de 45 ans, suite à la mission qui lui avait été confiée par l’archevêque de l’époque (1975) pour « ouvrir des chemins nouveaux pour l’Église de Paris ».

Sans local, comment se retrouver ? Il fallait utiliser un autre médium pour la rencontre. Un site très riche existait déjà qui fit l’objet d’une tentative d’appropriation par l’autorité épiscopale, qui semblait y voir un outil efficace ! Depuis mars 2021, chaque dimanche, un partage de la parole de Dieu a lieu par zoom, rassemblant plus de 100 personnes de toute la France, ainsi que des débats, des assemblées générales, des travaux de multiples groupes d’action ou de réflexion. Le numérique occupa une place centrale dans la survie de la communauté.

lire plus

Religion, utopie, mémoire

A partir de 1999, ayant formé une petite équipe de recherche à Témoins, nous nous sommes réunis pour analyser la démarche de notre association comme mouvement de foi et espace de réflexion. Constatant le déphasage des institutions, nous nous donnions pour but de le mettre en évidence et, en regard, de repérer et de présenter les initiatives innovantes. De lecture en lecture, notre perspective était internationale et interconfessionnelle. C’est peu dire que parmi les livres que nous lisions, l’un d’entre eux a émergé : « Le pèlerin et le converti (1) ». Dans cette « religion en mouvement », nous pouvions nous reconnaître et mieux envisager les voies de changement. Cependant, quand on relit ce livre aujourd’hui, il a gardé toute sa pertinence dans le dévoilement des ressorts des comportements. L’auteur, Danièle Hervieu-Léger, a ensuite accepté de répondre à une interview pour Témoins à propos de « l’autonomie croyante » (2). Cet article a été une source d’inspiration et de référence. Dans la poursuite du site, nous avons continué à fréquenter la pensée sociologique de Danièle Hervieu-Léger (3).

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Recherche et innovation

 

.

Centrafrique : L’agriculture urbaine pour lutter contre la faim

Dans la capitale de Bangui, l’association A9 aide les familles à cultiver des potagers urbains pour favoriser leur autonomie alimentaire.
Découvrons ce projet d’agriculture urbaine en images et à travers le témoignage de Rodolphe Gozegba de Bombembe, fondateur de l’association.

Rodolphe Gozegba De Bombembe

Un mouvement pour l’autonomie alimentaire à Bangui

1 Pourquoi l’autonomie alimentaire dans les villes africaines devient-elle une nécessité vitale ?

Votre question est très intéressante, mais mes compétences ne m’autorisent pas à parler des villes africaines en général. Je préfère porter le débat sur mon pays que je connais bien : la République centrafricaine. Il est effectivement temps que la RCA se préoccupe de son autonomie alimentaire. Elle est actuellement trop dépendante des importations depuis les pays voisins et cette réalité lui a d’ailleurs déjà causé de grandes souffrances, notamment à l’occasion de la coupure par des groupes rebelles des routes d’approvisionnement venant du Tchad ou du Cameroun. La capitale Bangui également directement concerné par ce problème a ainsi frôlé la famine début 2021 et même en 2022.

lire plus

Crises locales ou effondrement global ?

À l’occasion d’un webinaire sur la collapsologie – ce courant de pensée préoccupé de l’effondrement possible de notre civilisation – Frédéric de Coninck présente son nouvel ouvrage publié aux éditions Mennonites : Crises locales ou effondrement global ? Chrétiens dans un monde lézardé[1].

Ce sont les éditions Mennonites qui m’ont suggéré d’écrire ce dossier sur la question de l’effondrement. Cela m’a intéressé car ce qui me frappe dans ces questions autour de l’environnement, c’est ce contraste assez fort entre les faits, assez longuement recoupés, vérifiés par de nombreuses équipes de recherche éventuellement concurrentes (donc un énorme travail scientifique) et la faible croyance que cela entraîne dans l’opinion. Il est vrai que cette faible croyance est un phénomène connu en sciences sociales: il est plus difficile de croire une chose qui entraîne potentiellement trop de remise en question. Si on prenait au sérieux tout ce qui a été recoupé et vérifié, cela nous remettrait beaucoup en question : on hésite donc à y croire.

lire plus

« On est toujours barbare avec les faibles ! »

Olivier Abel, d’après Simone Weil*

Arrêtons l’humiliation! titrait Olivier Abel dans la revue Projet (n° 354, pp. 77 à 82), dès 2016. « L’humiliation, c’est un sujet épineux qui pique dans tous les sens », développe-t-il aujourd’hui (Midi Libre, 17.04.2022) dans son dernier ouvrage, paru aux éditions Les Liens qui Libèrent**.

« Trop de femmes, d’hommes, d’enfants, se sentent régulièrement humiliés. Souvent ignoré, ce sentiment peut entraîner des dégâts considérables, se propager à toutes les sphères de la vie et amener l’humilié à devenir à son tour humiliant. » (Cf. Mt 28,21-22). Partant de ce constat, résumé par le Monde (25.02.2022), le philosophe montre qu’apprendre à ne plus humilier doit devenir une priorité des institutions: « Olivier Abel est convaincant lorsqu’il affirme que l’humiliation est une question politique et sociale, et non pas seulement psychologique et morale ».

En régime démocratique : « Nous devons devenir plus sensibles aux humiliations élémentaires » (La Croix, 21.02.2002), déployer une société décente, concrétiser des « institutions décentes »:

lire plus

Miss Marvel, super-héroïne de notre temps

Du nouveau dans le petit monde des super-héros avec la mini-série Miss Marvel diffusée depuis le 8 juin sur Disney+. La première héroïne musulmane de l’éditeur de comics fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ton inédit, plongée pleine d’humour au cœur de la communauté pakistano-américaine, le MCU met en scène l’éducation spirituelle d’une nouvelle super-héroïne attachante.

Les fans de l’Univers Cinématographique Marvel, de culture graphique et pop art n’auront pas à attendre le Best of du générique de fin des épisodes colorés, bolywoodiens, lumineux: dessins, emojis, memes d’Internet et autres gimmicks visuels envahissent l’écran avec légèreté. Richesse thématique et visuelle, musicale, humour et rêves éveillés rythment ce rendez-vous. « Kamala Khan alias Miss Marvel est une adolescente américaine de confession musulmane, qui vit à Jersey City. Grande amatrice de jeux vidéo et insatiable rédactrice de fan-fiction, elle adore les super-héros, qui enflamment son imagination (surtout Captain Marvel).

lire plus

Entrevue (Interview) avec Jeff Fountain, directeur du Centre Schuman d’études européennes

Monument de Robert Schuman à Bruxelles.

1 Qu’est-ce que le Centre Schuman d’études européennes ?

Le CENTRE SCHUMAN D’ÉTUDES EUROPÉENNES[1][2] est un centre d’études virtuel qui s’efforce de « rafraîchir les mémoires », « remuer les consciences » et « réveiller les imaginations » concernant l’Europe et son héritage chrétien.

Le centre offre des perspectives bibliques sur le passé, le présent et l’avenir de l’Europe, qui mettent l’accent sur la façon dont l’histoire de Jésus a été le plus grand facteur de formation de la culture européenne. Le paradoxe de l’Europe est qu’elle est le continent le plus façonné par la Bible — et par le rejet de la Bible.

Le centre porte le nom de Robert Schuman, le ministre français des Affaires étrangères qui, le 9 mai 1950, a présenté son projet de Communauté européenne du charbon et de l’acier comme premier pas vers une Europe unie. Nous considérons son discours de trois minutes comme le moment déterminant de l’histoire européenne d’après-guerre, car il a lancé le processus d’intégration européenne. Cette date est la date de naissance officielle du projet européen, commémorée comme la Journée de l’Europe, et Schuman a été appelé « Père de l’Europe ».

lire plus

Lire ou relire les articles de la catégorie Culture et Société

.

« Le poème à venir »

Interview de Jean Lavoué, écrivain et poète

En réponse à notre quête spirituelle, un livre vient de paraitre : « Le poème à venir. Pour une spiritualité des lisières » (1). Si, au premier abord, le titre peut paraître insolite, il convient au départ d’entendre la voix qui s’y exprime, le parcours de l’auteur. Celui-ci, Jean Lavoué, est un écrivain, éditeur et poète breton. On peut en lire ici et là la biographie. Mais la meilleure entrée nous paraît une interview de Magali Michel parue dans La Vie : « De l’absence jaillit la présence » (2).

Très tôt porté à l’écriture, Jean Lavoué s’engage dans une expression poétique. C’est un atout pour faire face aux embuches de la vie et approfondir un chemin de libération spirituelle où il sera aidé par un prêtre atypique, Jean Sulivan. Son parcours professionnel s’exerce dans l’éducation surveillée et dans la sauvegarde de l’enfance.

lire plus

Séries The Chosen

Une leçon de care, un petit miracle grand public

« Tu dois voir The Chosen. C’est incroyable, hyper moderne et fidèle à l’évangile ! » Deux semaines plus tard je pleurais à chaque épisode. « Le jeu des acteurs, la narration… c’est crédible et c’est excellement fait », dit l’un. « C’est une série qui m’a fait voir le Christ comme jamais », dit l’autre. Jésus charmant, intelligent, profond? Et vous, avez-vous vu « The Chosen »?

C’est l’Évangile selon « This is us (https://youtu.be/FRmqKqjAVlM Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/This_Is_Us), « notre vie », c’est-à-dire une leçon de care*, une prise en compte de nos sanglots et des voix étouffées au cœur de la société:
Un pêcheur charismatique – Pierre – qui croule sous les dettes. Une femme hantée par ses démons, Marie, une autre par ses ex – la Samaritaine. Le jeune collecteur d’impôts Matthieu – au symptôme d’Aspergen – mis au ban de la société. Le chef religieux Nicodème qui remet en question les traditions de sa foi, mais pas son mode de vie si facilement».
C’est Jésus à travers les yeux de ceux qui l’ont connu.
Le réalisme de This Is Us est là, dans ce rapport individuel à la réalité sociale. Avec son puissant effet de consolation.
Conclusion du créateur: « La série montre un Jésus humain qui n’a jamais été vu auparavant : chaleureux, humouristique, invitant. Et si irrésistiblement divin qu’on comprend pourquoi les gens abandonnent tout pour le suivre ».

lire plus

Méditation plurielle

Je m’en vais au Père

Jean 14 : 1 à 4, et fin 12
« Je m’en vais au Père. Que votre cœur ne se trouble pas. Croyez en moi… Dans la maison de mon Père je vais vous préparer une place… Lorsque je m’en serai allé et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi… »

Jésus prépare ses disciples à son départ, Il en parle souvent. Le Berger va préparer une place pour ses brebis. Pour cela, Il doit partir et les quitter. Mais Il promet de revenir pour les chercher ; Il ne les abandonnera pas.
Non seulement Il doit partir vers le Père, dans ce royaume des cieux qu’Il a si souvent évoqué, et d’où Il est venu, en naissant dans une étable, mais Il fait la promesse de les prendre avec Lui pour qu’ils ne soient plus séparés. Quelle douceur et prévenance extrêmes.

lire plus

Être là, tout simplement, avec ce que l’on est

Que vais-je vous raconter en cette fin de mois de juin ?

Des moments essentiels de la vie quand on se prépare à la quitter. Très beaux cependant. Dans la joie de retrouvailles.

Il se trouve qu’en quelques semaines, j’ai accompagné ou assisté au départ de trois amis ou proches, très différents. Tous dans la lumière de Dieu, avec leurs paquets de souffrances plus ou moins lourdes, dans une ambiance apaisée ou pas.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Vie et spiritualité

Revue de Presse printemps 2022

OMBRES ET LUMIÈRE

Si il y a bien aujourd’hui un drame humain qui nous confond, c’est celui du peuple ukrainien, victime de l’agression de l’état russe.

Or, comme en beaucoup d’autres situations, nous y sommes interpellés par le rôle des églises. Si l’église ukrainienne est solidaire de son peuple, le patriarcat de Moscou soutient une agression dévastatrice (interview de Jean-François Colosimo).

C’est là que nous entendons la voix du théologien Cyril Hovorum : « La guerre en cours montre que les idées, y compris théologiques, peuvent littéralement tuer.

Des arbres qui marchent

Des arbres qui marchent

En dialogue face à la menace d’effondrement écologique et pour un monde meilleur Face à la menace d’effondrement écologique, comment, en dialogue les uns avec les autres, recevons nous cette interpellation ? Quelles prises de conscience ? Quelles pistes d’action ? Un...

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Actualité

Parcours de foi

A revoir, durant l’été, une expression de Témoins à travers les vidéos de deux grandes manifestations :

Chrétiens dans un nouveau monde. Quelle foi pour le XXe siècle ?

Parcours de foi aux marges des cadres institutionnels. 26 novembre 2016

lire plus

Il se fait tout proche

“Oui mes enfants, cette paix surpasse toute intelligence. Et c’est une paix que personne ne saurait vous ravir. Aucun homme n’a le pouvoir d’y toucher. Mais vous pouvez, vous, ouvrir la porte au monde et le laisser entrer avec ses soucis et ses distractions. Oui, vous pouvez ouvrir votre porte à la crainte et au découragement. Vous pouvez l’ouvrir au voleur qui se jette sur votre paix pour l’emporter.
Prenez donc une bonne fois la ferme résolution de ne permettre à rien ni personne de troubler votre paix : le repos que trouve votre cœur en Moi.

lire plus

Lire ou relire les derniers articles de la catégorie Témoignages

 

.

NOUS SOUTENIR ?

———————————-

Vous pouvez , si vous le souhaitez, contribuer au développement de notre site sous forme de dons, en cliquant sur ce bouton, MERCI !

 

 

Catégories

Archives

Vous souhaitez recevoir la prochaine newsletter de Témoins
Abonnez-vous à la Newsletter de temoins !
Inscrivez-vous ci-dessous !

Temoins – Qui sommes-nous ?

Un positionnement original

Témoins est connu aujourd’hui pour sa culture chrétienne interconfessionnelle, un christianisme de conviction et d’ouverture, son engagement en faveur d’un renouvellement des pratiques d’église. Témoins est une organisation modeste quant à ses ressources et ses effectifs immédiats ; mais, par son positionnement, sa culture et ses réseaux, il joue un rôle substantiel d’incitation et de stimulation pour un témoignage chrétien à la mesure de la mutation culturelle d’aujourd’hui.

lire plus
Share This