Sélectionner une page

« Quelle est la conception de l’Eglise dans le courant émergent ? Si indéniablement l’ecclésiologie est au cœur de la conversation émergente, il est difficile de mettre en évidence une vision théologique de l’Eglise précise et aux frontières claires. Du reste, le débat sur l’ecclésiologie : la nature, le rôle, la fonction de l’Eglise, est animé depuis 2000 ans et le restera encore longtemps. Si aborder les enjeux théologiques de l’Eglise émergente ne peut donc se faire qu’en lien avec une réflexion sur l’Eglise, je voudrais le faire en mettant en évidence plusieurs thèmes émergents qui me semblent être porteurs de tensions. Il ne s’agira donc pas d’être affirmatif mais plus de poser des questions, susciter des débats, justement parce que le courant de l’Eglise émergente se conçoit plus comme une conversation que comme une destination. Ainsi, ce n’est pas un problème que cohabitent des opinions différentes… Toujours est-il que l’Eglise émergente met en question une ecclésiologie que l’on pourrait qualifier de plus classique. Ce n’est pas qu’il y ait des oppositions absolues et des incompatibilités radicales, mais on peut simplement mettre en évidence des points de frottements qui sont finalement des occasions de s’interroger sur les pratiques des Eglises, sur les conceptions dont elles sont porteuses, et plus largement sur l’ecclésiologie. Notre intention ici n’est pas de résoudre ces tensions, qui ne sont pas forcément appelées à l’être d’ailleurs, mais juste de se laisser interpeler. GMMM

Share This