Sélectionner une page
Une réalité supérieure : le pardon

Dieu se préoccupe des situations d’injustices qui règnent dans le monde. Il nous appelle à mettre en œuvre la justice dans notre vie et autour de nous. « Mais, au-delà de la justice, il y a le pardon. Le pardon, soyons clair, n’est pas contradictoire avec la justice. Il en est plutôt l’aboutissement » (p. 112). En commentant le récit de la pécheresse qui vient pleurer aux pieds de Jésus (Luc 7. 36-50), Frédéric de Coninck montre de quelle façon nous sommes appelés à dépasser la justice des pharisiens. « Au bout de la justice, il y a le pardon, il y a l’amour, la reconnaissance et la grâce. Nous pouvons même le dire : dans ce monde sans pitié, la vraie justice, c’est de pardonner » (p. 123). Ainsi décline-t-il très concrètement un ensemble de gestes et d’attitudes porteurs de vie.

Share This