Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Dans une série d’articles sur l’évangélisation, l’hebdomadaire : « Réforme » (1), publie un article intitulé : « D’autres façons d’être Eglise » (2). Cet article a pour auteur Andy Buckler, pasteur, secrétaire de la Coordination nationale Evangélisation et Formation de l’Eglise protestante unie (3).

Dès l’année 2006 Andy Buckler avait coordonné un dossier de la revue “Perspectives missionnaires » concernant « les nouvelles formes d’Eglise » (4). Le groupe de recherche de Témoins y était présent à travers un article : Une perspective comparative sur l’Eglise émergente. La Grande-Bretagne en mouvement. La France en attente» (5). Depuis une quinzaine d’années, Témoins travaille en effet sur la question de la pertinence des pratiques d’Eglise et, en regard, sur les innovations en cours, tout particulièrement sur le courant de l’Eglise émergente (6). Cette recherche a été ponctuée par des journées d’étude auxquelles, à plusieurs reprises, Andy Buckler a participé dans l’équipe d’animation (7).

 

Son article, publié dans Réforme sur « d’autres façons d’être Eglise » rend compte de la dynamique actuelle de l’innovation en Grande-Bretagne. Sous le terme de « fresh expressions », des communautés nouvelles sont en pleine expansion. Encouragées par certaines Eglises, tout particulièrement l’Eglise anglicane, elles ouvrent un nouvel horizon (8). Andy Buckler met en évidence le chemin parcouru par l’Eglise d’Angleterre pour reconnaître ces nouvelles façons d’être Eglise. En 2004, un rapport intitulé : « Une Eglise pour la Mission (« Mission-shaped Church ») constate un foisonnement d’initiative en dehors du système paroissial. « Ce seul système ne peut plus accueillir son objectif missionnaire. Nous avons besoin d’une variété d’approches missionnaires. Il nous faudra une économie mixte d’églises paroissiales et d’églises en réseaux ». C’est cette nouvelle notion d’économie mixte qui permettra aux nouvelles formes d’église de trouver leur place au sein de l’Eglise d’Angleterre ; Une recherche récente a montré l’impact des « fresh expressions » (9). Et elles commencent à essaimer dans d’autres pays : Allemagne, Pays-Bas…

 

Et pourquoi pas en France ? Andy Buckler s’interroge : « Cette nouvelle approche pourrait-elle se développer en France ? Si les défis de l’annonce ne sont pas moindres, le poids de l’histoire et la laïcité à la française poussent nos églises à des formes de présence moins visible et de témoignage plus discret. Néanmoins, la société bouge et les Eglises se trouvent devant le défi de renouveler leur manière d’être pour mieux témoigner de l’Evangile. Du côté des Eglises protestantes « historiques », la création de l’Eglise protestante unie de France traduit son désir de combiner l’ancien et le nouveau pour être une Eglise de Témoins. Si le contexte est différent, l’esprit rappelle bien la « Mission-shaped Church » que veut être l’Eglise d’Angleterre ».

 

Effectivement, nous avons pu relater ici l’apparition d’initiatives innovantes comme des cultes participatifs (10). Si le contexte français est spécifique, notamment à travers certaines rigidités institutionnelles, une évolution est en  cours comme le remarque, à juste titre Andy Buckler, lorsqu’il évoque la démarche de l’Eglise Protestante Unie. Mais, la recherche sociologique met aussi en évidence la poursuite d’une évolution sociale et culturelle dans laquelle beaucoup de gens s’éloignent des formes traditionnelles, mais expriment de plus en plus des aspirations spirituelles. Sous des formes variées, une recherche de sens, un désir de convivialité et de partage se manifestent dans un grand nombre de petits groupes (11). Le développement d’internet va de pair avec cette évolution et ouvre des opportunités nouvelles pour la mise en oeuvre d’expressions partagées en réseau (12). En juin 2013, une thèse sur : « L’Eglise émergente. Etre et faire Eglise en post-chrétienté » a été soutenue à l’Université de Strasbourg et elle est aujourd’hui parue aux éditions LIT Verlag (13). Ce livre va être un bel outil qui va permettre à l’espace francophone d’accéder à la compréhension du processus de l’Eglise émergente. Ainsi des signes favorables sont en train de converger. Dans l’inspiration de l’Esprit, nous sommes appelés à aller de l’avant.

 

Jean Hassenforder

 

(1)              Réforme. Hebdomadaire protestant d’actualité. ** Voir le site ** 

(2)               Andy Buckler. D’autres façons d’être Eglise. Réforme, 5  juin 2014,  p 12

(3)              Coordination nationale Evangélisation et Formation. Eglise protestante Unie de France  ** Voir le site **

(4)              Andy Buckler.  Dossier : A propos de nouvelles formes d’Eglise p 5-51. In : Perspectives missionnaires, N°51, 2006/1

(5)              Hassenforder (Jean). Une perspective comparative sur l’Eglise émergente. La Grande-Bretagne en mouvement. La France en attente. Perspectives missionnaires, N°51, 2006/1, p 42-51. ** Voir sur ce site **

(6)              « Le courant de l’Eglise émergente. Dix ans de recherche ». ** Voir sur ce site **

(7)              Au cours des dernières années, Témoins a organisé plusieurs journées d’étude  (En 2007, 2008, 2010, 2011) à laquelle Andy Buckler a été associé dans l’équipe d’animation.

(8)              Sur ce site : « L’expansion actuelle des « fresh expressions » en Grande Bratagne.Un phénomène impressionnant ».  ** Voir sur ce site ** 

(9)              Sur ce site : « La montée des « fresh expressions en Grande Bretagne » ** Voir sur ce site **   

(10)         « Les cultes participatifs .Une expérience pleine de promesses pour une église historique »  ** Voir sur ce site « Une première expérience de culte alternatif dans une paroisse de l’Eglise protestante unie dans les environs de Nimes » ** Voir sur ce site **  
Cultes participatifs. Eglise protestante Unie des « terres du milieu » . Un an après, l’expérience s’amplifie » 
** Voir sur ce site **     

(11)         Un excellent éclairage sociologique : « Le paradoxe de la scène religieuse occidentale. Une conférence de Danièle Hervieu Léger, à Lyon, le 5 février 2014 » ** Voir le site **. Et ** Voir Commentaire sur le site de Témoins **

(12)         « Quelle vie en Eglise à l’ére numérique ? L’apport de la recherche anglophone : Heidi Campbell et Tim Hutchins »  ** Voir sur ce site **    

(13)         Gabriel Monet. L’Eglise émergente. Etre et faire Eglise en post-chrétienté. LIT Verlag, juin 2014, 431 p