Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Dans une ambiance qui peut parfois nous apparaître comme morose, voir une famille en train de faire un tour du monde est une source de dynamisme et d’encouragement. Et quand cette famille partage son expérience sur un blog remarquablement construit et entretenu : « Zigzag du monde» (1), elle nous fait un beau cadeau. Cette expérience partagée attire la sympathie, suscite amitié et affection pour ses acteurs petits et grands.

 

 

Qu’est-ce qui a décidé ainsi Gabriel Monet avec sa femme Stéphanie et ses trois enfants : Ophélie (5ans), Lilian (7 ans), Solène (10 ans), à partir ainsi dans  un voyage d’exploration au fils d’un grand parcours géographique (De Moscou à Pékin, de Tokyo à Hong-Kong, de Bali à la Malaisie, de Sydney à Nouméa, de Papeete à Lima, de Lima à Los Angeles et à New York).

« D’abord, parce que c’est un rêve.  Dès avant, notre mariage, nous évoquions cette possibilité d’un  jour partir à l’aventure un an pour découvrir le monde. Nous nous sommes dit que vivre cette expérience avec nos enfants pouvait être magnifique…

A l’occasion de ce tour du monde, notre désir est de mettre l’accent sur deux aspects que les mots : visages et paysages peuvent résumer : rencontrer des gens partout où nous serons et découvrir les beautés naturelles de notre planète. C’est pourquoi, dans la mesure du possible, nous sommes au maximum chez l’habitant  dans la majorité des cas,  nous privilégions la découverte de la nature…

Ce projet, c’est aussi une expérience familiale. Vivre ces temps ensemble et voyager ainsi tous les cinq est pour nous l’occasion de faire grandir les liens qui nous unissent … »

Gabriel Monet est bien connu des amis de Témoins puisque nous sommes associés avec lui dans une recherche commune sur les nouvelles formes d’église . Il a participé comme animateur et intervenant aux journées organisées par Témoins depuis quelques années : « L’innovation dans les églises. Le courant de l’Eglise émergente » (20 octobre 2007) ; « Une église en transformation » (4 octobre 2008) ; « L’Eglise émergente. Une mise en perspectives » (11 novembre 2011) (2). Et, à son retour, nous projetons l’organisation d’une nouvelle journée avec lui, le 11 novembre 2014.

Entre temps, le 28 juin 2013, Gabriel Monet a soutenu sa thèse : « Eglise émergente. Etre et faire église en post-chrétienté » devant un jury de l’école doctorale de théologie et de sciences religieuses de Strasbourg.

Professeur de théologie pratique à la faculté de théologie adventiste de Collonges sous Salève, il a bénéficié d’une année sabbatique pour pouvoir entreprendre ce voyage : « Ce tour du monde, c’est donc aussi pour nous une occasion de prendre une année sabbatique. Notre vie a été plutôt trépidante. Bref, même si nous ne sommes pas inactifs au cours de cette année, l’idée est bien de déconnecter, de nous ressourcer, de prendre le temps, de lâcher prise par rapport aux multiple engagements qui remplissent nos vies au point parfois de nous faire manquer l’essentiel ». Dans cette dimension sabbatique, l’émerveillement et la louange peuvent se déployer.  C’est un hymne à la beauté de la création.

Dès le début ce voyage, le blog : « Zigzag du monde » a rapporté et commenté les expériences et le découvertes des voyageurs, et,  sur le blog : Vivre et espérer (3), nous avons très tôt signalé les ressources considérables que ce blog apporte en récits et photos à tous ceux qui se sentent curieux de la vie dans le monde, et, en particulier à des familles désirant associer leurs enfants à cette découverte. Ce tour du monde ne se veut pas une enquête sociologique, mais tout simplement un acte de vie. Même si ce voyage a été préparé avec soin et s’il bénéficie de conditions favorables, il nous paraît témoigner d’une grande confiance sur les divers registres de l’existence. C’est aussi avec simplicité et confiance que la famille Monet s’expose sur ce blog en partageant avec  nous le vécu de ce grand voyage, recevant en retour notre sympathie et notre amitié. Oui, dans ce monde difficile, on peut aussi voir du bon et du beau, on peut discerner l’œuvre de Dieu.  Ce récit peut être lu comme un  témoignage. Merci à la famille Monet !

Jean Hassenforder

 

(1) ** Voir le blog ** : Zigzag du monde : 

(2) Compte-rendu des journées organisées par Témoins sur le thème de l’Eglise émergente.
20 octobre 2007 : ** Voir sur ce site ** ” L’innovation dans les églises et le courant de l’Eglise émergente ” :
04 octobre 2004 : 
** Voir sur ce site ** ” Une Eglise en transformation ? “
11 novembre 2011: 
** Voir sur ce site **  ” l’Eglise émergente : une mise en perspectives “.

(3) ** Voir le blog ** : Vivre et espérer : « un tour du monde en famille pendant un an » :