Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Si les équilibres mondiaux sont entrain de se modifier, si des pays émergents apparaissent aujourd’hui comme des acteurs économiques influents, à l’échelle du monde, la pauvreté n’en demeure pas moins une réalité qui porte des germes de misère, de maladie et de mort. Sur différents registres, de nombreuses organisations humanitaires sont aujourd’hui à l’œuvre. Des chrétiens y participent à titre personnel. Et, dans certains cas, les associations qui s’engagent dans cette action sont elles-mêmes chrétiennes. Nous voulons rappeler ici l’œuvre réalisée par deux associations françaises : SEL et  CCFD-Terre solidaire.

 

SEL Service d’entraide et de liaison.

Créé en 1980, le Sel  ** Voir le site ** se présente comme une association protestante de solidarité internationale.

Le Sel est engagé dans toute une gamme d’actions :

° Soutien à des projets de développement communautaire (eau, agriculture, soutien alimentaire, accès aux soins, microcrédit)

° Parrainage individuel d’enfants

° Actions de secours d’urgence.

° Actions de sensibilisation avec l’édition de dossiers et le soutien au « Défi Michée ».

°  Commerce équitable artisanat Sel

Certaines de ses actions sont particulièrement connues : ainsi les parrainages d’enfant. Nous avons présenté sur ce site le témoignage d’un ami qui rend compte de sa visite à des enfants parrainés dans un pays africain (1).

Le Sel travaille en collaboration avec des associations chrétiennes à l’œuvre dans d’autres pays. Et il participe ainsi au « Défi Michée » ** Voir le site ** qui rassemble des chrétiens à l’échelle internationale pour faire pression sur les gouvernements en vue de faire aboutir la promesse de diminuer de moitié l’extrême pauvreté  d’ici 2015. Des campagnes ponctuelles sont également menées, par exemple, en 2013, la lutte contre la corruption. Dans cette mobilisation internationale,  le « Défi Michée » proclame la parole biblique : « Ce que le Seigneur attend de toi ? Que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde et que tu marches humblement avec ton Dieu » (Michée 6.8). Très actif dans le milieu chrétien évangélique, le Sel sensibilise les assemblées et les paroisses locales à une œuvre internationale.

CCFD-Terre solidaire

 

Le CCFD-Terre solidaire est bien connu dans le paysage catholique français puisqu’il a été créé, il y a maintenant plus de cinquante ans, en 1961, au départ avec l’appellation : Comité catholique contre la faim,  puis en 1966, Comité catholique contre la faim et pour le développement. Le CCFD a non seulement grandi au fil du temps, mais il a élargi son espace d’action et d’intervention. Ainsi, en 2006, il accole à son sigle, le vocable : « Terre solidaire » dans le désir de s’inscrire davantage dans le travail mondialisé pour le développement. Effectivement, on a pu apprécier récemment sur les médias, des campagnes réussies de communication engagées par le CCFD-Terre solidaire.

Nous avons présenté sur ce site un livre de Guy Aurenche relatant son parcours de l’ACAT au CCFD-Terre solidaire (2).

Actuel président du CCFD-Terre solidaire, Guy Aurenche y décrit l’activité et la vie de ce mouvement : « Pour faire face aux crises qui produisent la malnutrition, la famine, le mal développement, le CCFD-Terre solidaire est un outil compétent. Mais c’est aussi un ensemble humain : 15000 membres français et des milliers d’hommes et de femmes regroupées à travers 450 organisations partenaires dans 70 pays. Le CCFD-Terre solidaire est un mouvement, un tissu humain, un collectif plein d’espérance. Il travaille dans six grands domaines d’intervention : la paix, la souveraineté alimentaire, l’économie sociale et solidaire, les migrations internationales ».

Ainsi, le CCFD-Terre solidaire dépasse de très loin la seule action caritative qui a présidé à ses débuts : la lutte contre la faim.

Il intervient aujourd’hui dans des luttes qui mettent en question des pouvoirs économiques et financiers impliqués dans des pratiques injustes qui portent tort aux paysans et ouvriers des pays du tiers monde. CCFD-Terre solidaire prend position également dans le domaine des politiques économiques, par exemple en dénonçant les paradis fiscaux et en prônant la finance solidaire.

C’est dire que le site internet du CCFD-Terre solidaire  nous invite à entrer dans un horizon très large et aussi dans des contextes très variés ** Voir le site ** .  Nous notons, par exemple aujourd’hui des projets comme : « Des favellas à l’Amazonie. Un même combat pour le respect des droits.  Ruanda : l’éducation à la paix, vingt ans après. Création d’un observatoire social tunisien. Au Laos, des bouddhistes éveillent à l’engagement social.  CODSSY : une grande chance de solidarité pour promouvoir l’entraide entre syriens.

Saluons cette ouverture et ce dynamisme.

Jean Hassenforder
(1) **Voir sur ce site : Michel  Ginguay : visite au Burkina Fasso **
(2) **Voir la présentation sur ce site : Guy Aurenche : de l’ACAT au CCFD-Terre solidaire **   
** Voir aussi sur ce site : « Une vision renouvelée des relations internationales. Interview de Guy Aurenche » **