Prier dans la simplicité, la liberté et la spontanéité. Une rencontre fraternelle dans le mouvement de l’Esprit. - Témoins

Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Christiane Callu participe à un groupe de prière, de louange et d’intercession. Ce groupe : le groupe du Potier, a une longue histoire. Actuellement, il se réunit une journée entière, un samedi tous les deux mois : partage d’un repas et temps de prière. « On est environ une douzaine. Le groupe est interconfessionnel. Il rassemble des personnes qui fréquentent des églises diverses, mais il est ouvert au delà ».
Quelles sont les caractéristiques de ce groupe ? : « Notre spiritualité n’est pas déconnectée de notre humanité. Le repas est propice aux échanges et nous permet de nous connaître encore plus profondément, puisque plusieurs d’entre nous fréquentent déjà ce groupe depuis plusieurs années. C’est bien de se connaître sur le plan humain parce que nous avons besoin d’une relation étroite entre les évènements de la vie et notre vie spirituelle. On est suffisamment proche pour que je puisse dire à un moment ce qui me tracasse et me pose problème. Les échanges au repas se font dans la simplicité et l’accueil sans prétention de ce qui se dit, à la fois les bonnes choses et les choses difficiles. Le fait de se connaître plus profondément, nous donne du recul et une liberté dans l’expression de ce qu’on peut dire ».

 

Après le repas, on range tout, on se met en cercle. « Un de nous joue de la guitare. On attend que l’un ou l’autre propose un premier chant à partir de son inspiration. D’autres chants suivent. Les paroles figurent dans un carnet de chants qui nous est commun. La prière se construit collectivement à partir d’un chant, d’un texte biblique, d’une prière qui surgit, quelque fois même d’un  témoignage. Chacun participe librement à cette construction qui est censée nous instruire, nous interpeller personnellement. Dans la disponibilité du cœur, chacun  écoute les intuitions qui lui parviennent dans le mouvement de l’Esprit qui nous inspire tous. On a une double attention : d’une part, on suit l’inspiration que nous donne l’Esprit, d’autre part, on écoute la prière du voisin pour pouvoir participer à la prière qui est en train de se construire collectivement ».

Une place importante est donnée à la louange. « La louange s’exprime librement à travers des chants que proposent les uns et les autres. L’un d’entre nous, celui qui joue de la guitare, coordonne le suivi des chants ».  L’intercession a lieu dans un temps à part. « C’est souvent à la fin du temps de prière. On prie pour les sujets les plus pressants. Par ailleurs, si au cours de la prière, les participants souhaitent une intercession, ils peuvent écrire le sujet sur un papier qui est déposé dans une corbeille. Ces sujets seront présentés globalement dans une prière collective ». La réunion se termine par un moment de louange.

Christiane Callu nous dit ce que cette réunion lui apporte : « J’apprécie le fait que l’on puisse être humain et spirituel à la fois alors que parfois on vit dans une séparation. J’apprécie aussi la sensibilité à ce que l’Esprit nous donne à travers les échanges et les prières. Nous nous exerçons à entendre ce que Dieu veut nous dire à travers ce que l’on reçoit directement et ce que l’on entend à travers les autres. Il ne suffit pas de dire : « Il faut écouter Dieu ». Encore faut-il savoir comment et pratiquer cette écoute pour être fortifié. Pour moi, c’est le Saint Esprit qui permet à la Parole de Dieu d’être actuelle pour moi »

Pour Christiane, « ces rencontres sont un  espace de liberté, de simplicité dans les rapports, d’acceptation des différences, d’accueil de la nouveauté selon ce que l’Esprit nous donne ».

Contribution de Christiane Callu

Share This