Présence chrétienne et vie de quartier - Témoins

Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Le témoignage de Gérard HAENHEL, Pasteur dans la banlieue de Cronenbourg, est tiré de la vidéo “Tu frappes à ma porte” (Fev. 2008) réalisée par les membres de la Communauté du Chemin Neuf dans le cadre de la Fraternité Oecuménique Internationale.

En 1981, Gérard HAENHEL jeune pasteur de l’Eglise luthérienne décide d’aller frapper à la porte d’un immeuble. Nous sommes en période des fêtes de Noël. Comment partager cette bonne nouvelle ? Dans la tête de ce jeune pasteur, il s’agit –déjà – « d’inverser la vapeur » autrement dit d’inviter l’église à sortir des murs et d’aller à la rencontre des autres, chez eux, dans leur quotidien. Quelques années plus tard, il va renouveler cette expérience mais à l’échelle d’une ville de 10000 habitants, située en périphérie de Strasbourg et inscrite au palmarès des ZUS (Zone Urbaine Sensible). Le challenge qui l’attend c’est celui du vivre ensemble dans un environnement multi racial, multi confessionnel, un environnement où la plupart des indicateurs sociaux sont dans le rouge. Ce défi, Gérard HAENHEL va le relever, mais il va aller plus loin en se risquant au témoignage de l’évangile: oser croire ensemble. Une vidéo produite par Net For God, une association de la Communauté du Chemin Neuf nous entraîne dans cette aventure. Nous découvrons un pasteur « vadrouillant » ainsi qu’il se nomme, se mettre en marche et commencer par arpenter la cité – sans tambour ni trompette – le regard bienveillant, sous l’œil intrigué des jeunes de la cité et de mères de familles. Une immersion. Mais le plus important, c’est ce qui se passe à l’intérieur. Il faut vaincre les peurs et gagner la confiance pour pouvoir entrer en relation. Lui revient alors en mémoire cette expérience vécue quelques années plutôt où il « toquait à la porte » et venait témoigner de la joie de Noël. Avec l’aide d’une association « Les Disciples » qu’il va fonder, il décide de collecter des cadeaux, de les remettre en état et d’aller à la rencontre des enfants. 250 familles et plus de 600 enfants seront visités. L’aventure ne s’arrête pas là : dans un sous sol d’un immeuble se mettent en place un soutien scolaire, une aide à l’apprentissage du code de la route, des activités artistiques…
Témoignages :
« Dieu est devenu mon ami, puis mon confident, puis mon père. Puis il est devenu mon Dieu ».
« Dieu c’est comme mon père et même plus que mon père. »

A question qu’est ce qu’évangéliser ? Gérard HAENHEL répond : « c’est s’inscrire dans le rythme, dans l’histoire de l’autre, avec la parole, avec le geste et le regard. C’est poser un regard d’espérance sur l’autre afin qu’il soit en devenir.»
Le reportage se termine sur le livre d’Esaïe au chapitre 58 : « Les tiens rebâtiront sur d’anciennes ruines, tu relèveras des fondements antiques, on t’appellera réparateur de brèches, celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable.»

Yves ARNAUD

Share This