Du nouveau dans le petit monde des super-héros avec la mini-série Miss Marvel diffusée depuis le 8 juin sur Disney+. La première héroïne musulmane de l’éditeur de comics fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ton inédit, plongée pleine d’humour au cœur de la communauté pakistano-américaine, le MCU met en scène l’éducation spirituelle d’une nouvelle super-héroïne attachante.

Les fans de l’Univers Cinématographique Marvel, de culture graphique et pop art n’auront pas à attendre le Best of du générique de fin des épisodes colorés, bolywoodiens, lumineux: dessins, emojis, memes d’Internet et autres gimmicks visuels envahissent l’écran avec légèreté. Richesse thématique et visuelle, musicale, humour et rêves éveillés rythment ce rendez-vous. « Kamala Khan alias Miss Marvel est une adolescente américaine de confession musulmane, qui vit à Jersey City. Grande amatrice de jeux vidéo et insatiable rédactrice de fan-fiction, elle adore les super-héros, qui enflamment son imagination (surtout Captain Marvel). Mais elle peine à trouver sa place à la maison comme au lycée, jusqu’à ce qu’elle se découvre des superpouvoirs, semblables à ceux de ses héros. Elle se dit alors, peut-être de manière un peu prématurée, que tout va s’arranger… » telle Peter Parker.

  • Kamala Khan: C’est pas vraiment les filles comme moi vivant à Jersey City qui sauvent le monde. C’était dans mon imagination ça aussi. […] J’ai toujours cru que je voulais ce genre de vie, mais j’ai jamais imaginé tout ça.»
  • Sa mère: Est-ce que tu sais au moins ce que tu es?

« La série traite intelligemment d’un nombre impressionnant de sujets : le poids des origines, de l’Histoire pakistanaise, de la place des femmes, et de cette nouvelle génération aux États-Unis. Une diversité bienvenue qui donne corps à une galerie de personnages profonds et attachants. Interprétée par l’actrice Iman Vellani, Kamala Khan est une étudiante ordinaire qui se débat avec des questions existentielles classiques pour une jeune fille de 16 ans… » (CNET).

Au départ, « Cette bande dessinée s’adresse à toutes ces filles un peu geek, et même toutes ces personnes qui se sont un jour senties en marge mais ici, ce sera vu à travers le prisme de son identité d’Américaine musulmane », précise la scénariste G. Willow Wilson qui a développé le personnage. La super-héroïne musulmane à l’écran est née.

Les super-héros Marvel ont souvent une religion, sans que nous le remarquions toujours: « Preuve en est, la dernière série de Disney+ sur l’univers Marvel avec “Moon Knight” dont le super-héros est clairement identifié comme de confession juive. L’une des scènes montre même un rituel religieux […] « Captain America, incarné par Chris Evans au cinéma, ne cache pas […] sa foi chrétienne protestante. Sans parler de Batman, un épiscopalien, Spider-Man, qui est protestant, Magnéto, de confession juive, ou Superman, un méthodiste. Dans les comics et dans leurs adaptations au petit et grand écran, de nombreux symboles et des éléments biographiques permettent de savoir ce genre d’informations » (La Dépêche). « Les super-héros chrétiens [catholiques] : il y en a plus que vous pensez ! » (Aleteia: Si vous regardez les séries Netflix, vous saviez peut-être que Daredevil était catholique. Mais saviez-vous que, dans les comics, le Punisher était un ancien séminariste ? Que Catwoman ou l’incroyable Hulk avaient été élevés dans la religion catholique ?)

Miss Marvel au cinéma en 2023 ?

Saphir News, le quotidien d’actualité sur le fait musulman en France précise : « L’éditrice Sana Amarat confiait au Monde en 2013 qu’avec Miss Marvel, elle avait souhaité « créer une histoire pour toutes les petites filles qui ne se retrouvent pas dans les médias, particulièrement dans la culture populaire et les programmes de divertissement. Kamala Khan n’est pas seulement musulmane et elle n’a pas vocation à représenter tous les musulmans. Elle représente juste une perspective… » En d’autres termes, le scénario utilise le contexte familial de manière modérée et même humoristique. Après les six épisodes de cette mini-série, Miss Marvel devrait réapparaitre au cinéma dans le film « The Marvels », prévu pour 2023 ».

« L’actrice Iman Vellani, qui incarne Kamala Khan alias Miss Marvel, avait souligné à Variety l’importance de la représentation pour la communauté musulmane, sans pour autant en faire une généralité. “C’est ce que je continue à me dire. Je n’ai pas vraiment besoin de faire des pieds et des mains pour défendre la représentation des musulmans et des Pakistanais. […] C’est l’histoire d’une seule fille. Nous ne pouvons pas représenter les deux milliards de musulmans et d’Asiatiques du Sud, mais c’est définitivement un bon début. »*

Kamala est un personnage tout à fait attachant, dans lequel petits et grands pourront se reconnaître.

DG

Miss Marvel. Disney+. Durée: 49 mn. Date de sortie: juin 2022. Classification: 12+ Distribution: Iman Vallani, Aramis Knight, Saagar Shaik, Rish Shah, Zenobia Shroff, Mohan Kapur.

* sources:

sur la plateforme de streaming Disney+
la première héroïne musulmane de l’éditeur de comics Marvel.
France Info,
https://www.cnetfrance.fr/news/miss-marvel-critique-que-vaut-la-nouvelle-serie-du-mcu-sur-disney-39942928.htm
https://fr.aleteia.org/2018/08/30/les-super-heros-chretiens-il-y-en-a-plus-que-vous-pensez/amp/
http://www.comicbookreligion.com
https://www.ladepeche.fr/2022/06/14/les-super-heros-ont-ils-une-religion-10365256.php
Miss Marvel (Disney+) : sortie, histoire, casting, images… tout savoir sur la série
https://croir.ulaval.ca/ladn-religieux-des-superheros/

Pour aller plus loin:

A partir de la lecture du livre féministe d’Alice Zeniter « Je suis une fille sans histoire », qui relève la place disproportionnée octroyée aux hommes dans les histoires que l’on raconte, la pasteure Emeline Daudé, s’interroge sur notre lecture de la Bible et de la place qu’occupent les femmes:
https://campusprotestant.com/video/la-bible-serait-elle-le-produit-dhommes-blancs/

 

Share This