Sélectionner une page
Tony Watkins et de Tom Price nous parlent de leurs points de vue théologiques et culturels sur le deuxième film tiré de la célèbre série télévisée X-Files, intitulé Je veux croire (1).
 
Six ans après le premier film, Chris Carter dirige à nouveau les deux héros de la série, David Duchovny et Gillian Anderson. Il est surtout question de comprendre comment la culture contemporaine nous présente le difficile équilibre entre la recherche de la vérité, au-delà d’une approche emprunte de curiosité et d’ouverture, incarnée par le protagoniste masculin, et du scepticisme scientifique de son homologue féminine. Ce premier nous invite à un point de vue plus ouvert concernant ce qui paraît être irréel et non scientifique car il croit à une explication qui reste à découvrir. 
Ce genre cinématographique s’est grandement développé ces dernières décennies, avec une culture de l’improbable qui se trouve quelque part entre le fantastique qui propose toujours un dénouement rationnel et la science-fiction qui nous emmène ailleurs, partout où l’imaginaire va pouvoir rivaliser avec les prouesses des « trucages » contemporains.
Pourtant, une question existentielle demeure, celle de la foi en un Dieu d’ordre et de perfection qui laisse l’humanité découvrir peu à peu, selon ses propres capacités d’émerveillement, la complexité de la Création.
Pour un croyant, son accès à Dieu n’a rien d’obscur et d’incompréhensible, le chrétien, a, pour nos deux interlocuteurs, la conviction à la fois rationnelle et fondamentale que la base inébranlable est la mort et la résurrection réelles de Jésus-Christ, Dieu fait homme et Fils de Dieu.
Ainsi, ils nous invitent à entrevoir une science qui ne se ferme pas à toute explication autre que mathématique pour découvrir Dieu qui est à la fois dans les choses que l’homme comprend, tout comme Il l’est dans celles qui ne trouvent aucune cohérence dans ce qui est aujourd’hui lisible à la lumière de nos connaissances encore si limitées.
Seule la vérité est la quête des X-Files, tout comme pour le Chrétien qui s’affermit à la lumière de ce qui parle à sa raison en tant que preuves qui consolident sa foi.

Gérard Gelbart

(1) Voir, sur notre site, dans la rubrique : « En bref », une courte présentation des vidéos réalisées par l’association chrétienne britannique Damaris en vue de susciter une réflexion sur les films et séries à grande diffusion : « Quel sens dans les films d’aujourd’hui ? »<Accéder à l’article>. Gérard Gelbart s’appuie ici sur l’une d’entre elles : « X- files. I want to believe and scepticism »<Voir la video>

Share This