Sélectionner une page

Quand on a un problème “psy” dans la vie, il n’est pas toujours facile de trouver une aide qualifiée. On n’ose pas toujours en parler. On ne sait pas à qui s’adresser. Le site Internet créé par Claire et Jacques Poujol, dans le cadre des éditions Empreinte Temps Présent, répond à ce besoin. Le site fonctionne maintenant depuis janvier 2001.

Gérante du site, Claire Poujol répond à nos questions.
“Le grand “plus” du site, c’est la possibilité offerte à chacun de consulter anonymement un psy chrétien”, dit-elle.
En cliquant sur “psy en direct”, on peut remplir un questionnaire concernant les problèmes dont on souffre et pour lesquels on demande de l’aide. En effet, il est possible de consulter un psy chrétien, soit par un échange de mails soit en dialoguant avec lui sur un “chat” c’est-à-dire par écrit en direct, chacun tapant sur son clavier. La séance dure alors 50 minutes.

Ces deux sortes de consultations, E-psy-chat et E-psy-mail, se passent sous le couvert de l’anonymat, à la fois pour les personnes demandeuses et pour le psy.
Claire Poujol nous dit comment elle a pu constituer une équipe d’une quinzaine de psy pour participer à cette entreprise. Ce sont tous des professionnels qui consacrent quelques heures par semaine à ce travail en dehors de leur cabinet. Ils sont tous chrétiens, de différentes dénominations, catholiques ou protestants, exprimant leur foi commune à travers leur adhésion au Symbole des Apôtres (le Credo). Ils se référent à la même charte éthique publiée sur le site.
Cette équipe de psy originaires de plusieurs pays de la francophonie est également riche en spécialisations diverses, si bien que la personne ayant rempli son questionnaire et indiqué son besoin prioritaire peut être orientée vers un psy compétent. Celui-ci va dialoguer avec elle et par la suite, si nécessaire, il l’orientera vers un psy de sa région.

Ce service est payant, le prix en est moins élevé qu’une consultation habituelle chez un psy.
Pour tous les pays, le paiement sécurisé s’effectue par carte bancaire, et les personnes résidant en France peuvent également payer par chèque.

Il y a bien d’autres rubriques dans ce site. Ainsi les pasteurs, prêtres, conseillers en relation d’aide ou responsables de groupes de prière, peuvent bénéficier de la supervision et des conseils d’un psy chrétien pour tel ou tel problème présenté par une personne qu’ils voudraient aider : problème de couple, alcoolisme, dépression, etc.

Il y a aussi le forum psy. Chacun peut y discuter sur des thèmes variés, psychologiques ou spirituels. Des non-chrétiens y participent aussi, ainsi l’Évangile a pu être présenté à des suicidaires.

Le site offre également un ensemble très important de ressources sur la relation d’aide chrétienne: dossiers sur des thèmes psy, articles, présentation de livres, bibliographie, glossaire.

Bref, les responsables souhaitent faire de ce site un lieu de formation pour les personnes qui désirent se perfectionner dans l’aide qu’ils apportent aux autres. Et bien sur il y a aussi un “chat” pour discuter avec d’autres internautes.

Voilà un site qui permet aux gens de dépasser les craintes et les préjugés, de se familiariser avec la psychologie. Et puis, à travers un dispositif adapté et anonyme, il met l’aide psychologique à la disposition de chacun.
Une expérience novatrice et pleine de promesses.

Propos recueillis auprès de
Claire Poujol par Jean Hassenforder

À travers le monde

Pour une personne qui se trouve à l’autre bout du monde comme moi, pouvoir communiquer avec un site comme celui de relation-aide.com est une grande chance. Je m’appelle Pascal Zivi, je vis au Japon depuis 23 ans. Je suis marié à une Japonaise, nous avons une fille de 13 ans. Je suis devenu chrétien au Japon il y a 18 ans. J’habite à Sapporo dans l’île de Hokkaido. Je m’occupe d’un petit centre qui est spécialisé dans la relation d’aide pour les personnes victimes des sectes et des abus spirituels. Maintenant, je suis une formation de praticien en relation d’aide en Français par correspondance. Il y a un an, une amie m’a offert le livre “Manuel de relation d’aide” de Monsieur et Madame Poujol. Après l’avoir lu j’ai pris contact par téléphone avec Madame Poujol. Elle m’a présenté le site de relation d’aide. Pour moi ce site est très important. Le fait de pouvoir dialoguer avec des spécialistes de relation d’aide chrétienne en français m’aide beaucoup dans mon travail. Des rubriques comme les articles, les dossiers, la bibliographie, sont une source de documentation très intéressante pour mon travail et mes études. Grâce au forum, je peux faire des échanges très fructueux sur des sujets très variés avec beaucoup de personnes. Mais sur ce site j’apprécie en particulier son équipe qui tout en apportant une réponse chrétienne et psychologique aux problèmes des gens, respecte les conceptions de chacun. Ce site permet a ceux qui souffrent de trouver du repos, de l’aide et de la compréhension. Ceci est en accord parfait avec l’enseignement de notre Seigneur Jésus-Christ : “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos”.

Pascal Zivi

Un secours inattendu

Je n’ai jamais aimé les psys. Leurs explications sur les comportements des gens m’ont toujours laissée sceptique. Après avoir été victime d’inceste pendant 7 ans on pourrait cependant penser que j’en aurais bien besoin. Ce n’est pas le cas, car depuis l’âge de 9 ans j’ai donné mon cœur à Dieu et je sais que le jour viendra où il me débarrassera de ces souvenirs qui me pourrissent l’existence. Je n’ai donc pas besoin de psy.
Puis j’ai été violée. Ce qui m’a le plus accablée, ce fut d’apprendre que c’est une chose qui arrive souvent aux victimes d’inceste non soignées. Je me suis donc résignée à consulter une psy du site relation-aide.com.
J’ai fait une première séance pour voir un peu ce qu’elle allait me raconter. J’ai fait une seconde séance parce que dès la première il a été clair entre nous que ma guérison était entièrement entre les mains du Seigneur qui saurait se servir de ma volonté de guérir et de sa compétence professionnelle pour arrêter ma souffrance. J’ai fait une troisième séance parce que j’ai pris le temps d’examiner ses conseils et que j’ai déduit qu’ils étaient bibliquement fondés.
J’ai continué à consulter ma thérapeute parce que pour la première fois de ma vie, il y avait quelqu’un pour comprendre que j’ai mal. Parler à ma thérapeute est facile, car il s’agit d’une consultation complètement anonyme et donc elle n’a aucun intérêt à me dire autre chose que la vérité. Ce qui n’était pas le cas de mon pasteur qui avait pour priorité de ne pas mêler son église à un scandale, ce qui n’était pas non plus le cas de ma mère qui pour rien au monde n’aurait voulu que j’attire sur moi une honte éternelle en parlant de l’inceste. De plus la consultation par Internet est vraiment pratique pour moi car en tant que juriste encore étudiante et travaillant en parallèle dans un cabinet, du temps je n’en ai vraiment pas. L’ennui est qu’il me faut attendre en moyenne 2 ou 3 jours pour recevoir la consultation de ma thérapeute, ce que je trouve un peu long.
Ce que cette thérapie a changé dans ma vie ? Désormais, j’ai le droit à la parole. À présent je comprends que grand est le mal qu’on m’a fait mais plus grand encore est le silence imposé à propos de ce mal. Ensuite je me rends compte que contrairement à ce que mon pasteur avait dit, je ne suis pas une vile pécheresse d’être en colère contre mon père, je suis seulement une femme profondément blessée et mon Dieu ne m’en veut pas pour ça. Ce n’est pas moi le monstre. Vous savez, je croulais sous le poids de cette culpabilité-là.
Aujourd’hui, je reconnais que mon Père céleste a dans son bienveillant dessein choisi d’utiliser l’un de ses enfants, doté des compétences adéquates pour m’arracher à cette souffrance.
Je sais enfin, que je dispose, à présent, de tous les outils nécessaires pour parvenir à une réelle guérison : la foi en mon Dieu, une volonté de guérir à toute épreuve, et de l’aide.

Une cliente du service Psy en direct

Intervenante sur le site

Depuis la vulgarisation de l’Internet, on a pu constater la création de multitudes de sites psychologiques dont les objectifs sont assez variés. En dépit de cela, la conception de l’e-psychologie chrétienne fait figure de pionnier en France. Après quelques mois d’expérience sur le site de Relation-d’aide (www.relation-aide.com), je me suis rendu compte que cette nouvelle technologie offre un outil formidable pour le chrétien à la recherche d’un développement personnel. Pendant la thérapie, la dimension spirituelle du client est toujours prise en compte en employant des méthodes qui sont cohérentes avec les valeurs bibliques.
Que se soit par chat ou par e-mail, un contrat bilatéral avec le client est établi pour chaque séance. La thérapie peut concerner des symptômes tels que la dépression, la frigidité, l’estime de soi défaillante, l’échec relationnel ou autres comportements spécifiques.
La méthode du contrat permet de préserver l’autodétermination du client. Elle lui permet également de voir à quel moment les termes du contrat ont été remplis. Ainsi, le client a la possibilité de voir plus clairement en lui-même, de changer ce qu’il veut changer et d’affermir ce qu’il veut affermir.
Comme le thérapeute est “virtuel” comme certains clients le disent, ceux-ci parlent aisément de leur problème dès la première séance, étant à l’abri du regard de l’autre. En plus, j’ai pu constater la volonté des clients de se débarrasser au plus vite de ce qui leur pèse au moyen de cette nouvelle forme de communication. Ainsi un travail a été fourni pour faire comprendre au client qu’une guérison rapide n’est pas souvent la meilleure solution.
J’aime beaucoup l’approche avec le “chat” car l’échange s’effectue d’une manière interactive et rapide. Comme la barrière de la pudeur tombe, la thérapie est beaucoup plus effective. C’est étonnant parfois de voir la façon dont les clients se dévoilent. La difficulté du chat réside dans la détermination du “silence”. Le fait d’être attentif à la vitesse de frappe du client peut indiquer s’il est en phase de “silence” ou non.
La thérapie par e-mail fournit au client une perspective stimulante de réflexion sur son comportement, lui permettant une meilleure compréhension de ses motivations.
L’objectif de la thérapie est de donner l’opportunité au client à avoir confiance en lui-même, à prendre ses propres décisions, et à exprimer ses sentiments. Le plus important de tout est de lui faire prendre conscience qu’il n’est pas seul et que le Seigneur chemine avec lui tous les jours.

Une psy du site

Contributions recueillies par Denis Guillaume, directeur du site.

Témoins n0 137/2001

Share This