Trois poèmes de François Fournet - Témoins

Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

901FFournet

François Fournet est un poète…et il est chrétien… cela nous donne une joie et une émotion supplémentaires à nous qui sommes croyants! Voici trois de ces poèmes.

 

A genoux

Se mettre à genoux

si simplement descendre
de sa hauteur,
descendre à l’intérieur
de sa propre apparence,
très lentement poser
les appuis de sa vie
sur le temps d’un silence,
descendre  pour donner
son être et son désir
pour écouter sous l’ambre
de sa nudité
le chant léger
d’une présence.
Alors ouvrir ses mains
tout doucement
son cœur ,
si simplement
et ressentir
ce qui existe
au plus grand d’exister :
la beauté de l’amour.

901FersJ’avais les fers aux pieds
J’avais les fers aux pieds
et pour seul horizon
des barreaux de prison.
Je n’ai pas limé les fers,
forcé la porte, brisé mes chaînes.
A ma prière Dieu a répondu,
il a brisé les chaînes,
ouvert la porte,
il est venu me libérer.
Avais-je pour lui plus de prix
que le moindre des hommes ?
Il m’a dit son désir,
au cœur du brasier fou
de son amour pour nous :
ouvrir les portes des prisons
où l’âme crie sa solitude,
briser les chaînes qui entravent
la liberté d’aimer.

Frère, si tu as des fers aux pieds
et pour seul horizon
des barreaux de prison
ouvre , ainsi qu’un frêle papillon
ta prière vers Dieu,
ouvre ta porte  et ta maison
pour accueillir ce Dieu
qui depuis toujours t’aime.

La quête de Dieu901Cloitre
Il te cherche,
Dieu,
te désire,
non pas pour te contraindre,
ou sceller d’autre chaînes
entre tes mains meurtries.

Il te cherche,
Dieu
non pas pour t’abreuver
d’un discours de morale
ou te dicter l’unique  loi
mais ouvrir ton regard,
ta parole et ton désir
à la beauté
d’une immense vérité.

Il te chante,
Dieu,
que tout  est possible,
toujours possible,
en chaque instant de ta vie,
et quelle que soit ta blessure.

Il te cherche,
Dieu,
non pour lui-même ou sa gloire
car pour lui la victoire
se résume
au triomphe de ta joie.

Il désire, il attend,
il espère
ton bonheur avant tout

car il t’aime
Dieu.

Du même auteur ** Lire aussi sur ce site **

Share This