Trois brins de poésie offerts par un ami ... - Témoins

Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page
Que suis-je sans toi 
Mais que suis-je sans toi
qu’une ombre qui frissonne
sur un chemin sans but
un silence où résonne
l’immense solitude.

Suis-je fait pour me croire
le centre de la terre,
suis-je fait  pour me voir
mourir dans un désert.

Mais pourquoi me complaire
à ne vivre qu’en moi.
Suis-je né pour me plaire
et vivre solitaire
les instincts de ma loi ?

Sans voir et sans chercher
autrement que pour boire
à satiété, où vais-je?

Au trop plein de moi-même
hurle le vide, immense,
 irraisonné.

Non, je suis fait
pour vivre une autre vérité,
suivre une autre lumière ,
m’ouvrir à l’été d’ un tout autre.

Seigneur ,tu es cet univers
où je deviens soleil ,
où je deviens moi-même :
tu es cet univers
où l’amour me désigne,
où je suis appelé.
Oui, tu es cet univers
où l’espérance dit
qu’au feu d’ un cœur de père
la vie devient lumière !

   Donne

Donne,
donne tes yeux,
donne tes mots,
donne le temps de ta vie
et reçois
les yeux qui te rencontrent,
les mots qui t’interpellent,
le temps de l’autre vie.
Tu ne peux être l’île
éloignée de ce monde,
le coquillage éteint
sur le sable du temps.
Il ya tant de vagues humaines
heurtant les récifs de la terre ,
de cris de déchirure ,
de mains qui désespèrent.
Donne,
donne ta voix,
donne tes rêves,
donne l’instant de ta présence
et reçois
la voix qui tremble,
les rêves brisés,
la présence oubliée.
Ne cherche pas à vaincre
la tiédeur de ce monde,
la faiblesse de l’homme
et ta fragilité
mais donne,
sans nulle autre pensée
que donner
sous l’heure qui résonne
une chance d’aimer.

Prier

Prier
c’est dire toi
à la source d’amour
c’est taire en soi
le bruit qui nous parcourt.
Prier
c’est être deux
au rivage d’aimer
où vibre un feu
à  vivre et partager.
Prier
c’est se donner
à celui qui espère
pouvoir nous donner
l’amour d’un père.
Prier
c’est renaître plus haut
dans la lumière
au fond de simples mots
qui nous éclairent.
Prier
c’est ouvrir la fenêtre
de la nuit qui nous blesse
et d’un envol renaître
d’une infinie tendresse.
Prier
c’est accorder son cœur
à l’amour infini,
 retrouver le bonheur
de pouvoir dire oui !

                                                                                           François Fournet

Du même auteur ** Lire aussi sur ce site **

Découvrez les autres textes de François Fournet sur son le site : www.francoisfournet.fr

Share This