Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Trois Big Bang: Matière-Energie, Vie, Esprit

Holmes Rolston III


Conférences de Carême 2011
le 5, 6 et 7 avril à 19h30


Eglise américaine de Paris
65, quai d’Orsay 75007 Paris

 

Il y a un an nous avons eu l’immense privilège à l’Eglise américaine de Paris d’accueillir Jürgen Moltmann, un des plus éminents théologiens de notre temps, dont les conférences intitulées Réflexions sur la Croix resteront gravées dans notre mémoire. En inaugurant notre série annuelle de Conférences de Carême, dans le cadre desquelles nous espérons présenter le meilleur de la pensée chrétienne actuelle aux membres de l’église ainsi qu’à un public parisien plus large, le Professeur Moltmann a sans aucun doute mis la barre très haut.

Aussi nous sommes très contents de pouvoir écouter cette année un autre penseur contemporain de grande envergure, Holmes Rolston III, Professeur Distingué Emérite de Colorado State University, qui donnera trois conférences à propos de son livre récent Three Big Bangs: Matter-Energy, Life, Mind (‘Trois Big Bang: Matière-Energie, Vie, Esprit). L’Université de Villanova lui décerne la Médaille Mendel en 2005; en 2003 il reçoit le Prix Templeton pour son ‘affirmation de la dimension spirituelle de la vie’.1 Apprécié au niveau international pour la profondeur et l’engagement critique de ses écrits sur la nature, la science et la foi, il est largement considéré comme le pionnier de ‘l’Ethique de l’Environnement’. Il a donné des conférences sur tous les continents, étant l’invité du 28e Congrès Nobel (1992) et du Congrès Mondial de Philosophie (1993/1998). En 1997-1998 il donne les prestigieux Gifford Lectures à l’Université d’Edimbourg.

Parmi les nombreuses raisons qui devraient nous encourager à porter notre meilleure attention à ce que dit Rolston, personnage à la pointe de la pensée chrétienne contemporaine, on pourrait brièvement citer ici trois exemples:

– Pasteur protestant et philosophe possédant des connaissances scientifiques approfondies, Holmes Rolston contemple le domaine de la nature et les dernières avancées de la science avec un sens spirituel d’une grande profondeur intellectuelle et poétique. Il souligne le besoin de concilier un regard biblique sur le monde avec un émerveillement face à l’histoire cosmique que la science moderne nous dévoile. Ce sentiment d’étonnement ébloui n’a rien de naïf: Rolston ne recule pas devant les aspects mystérieux et troublants d’une nature ‘cruciforme’ dont l’histoire est aussi un ‘récit de la passion’, caractérisé non seulement par l’épanouissement des créatures vivantes mais aussi par leur souffrance.

– Deuxièmement, en ce moment de crise écologique grandissante, il y a une dimension prophétique dans le défi philosophique lancé par Holmes Rolston III à une vision exclusivement anthropocentrique de notre planète. Il met l’accent sur la valeur intrinsèque de la nature non-humaine ainsi que le devoir des humains envers elle. Dans son oeuvre nous trouvons des questions pénétrantes adressées à la science – Rolston sait que, malgré les miracles apparents de la technologie moderne, ‘tout le projet scientifique des derniers quatre siècles pourrait encore s’avérer démoniaque. Nous pourrions être pris dans un pacte faustien, une débauche scientifique.’2 Rolston est hautement conscient de notre désir insatiable de maîtriser notre environnement par le savoir, un désir de la conquête qui est tout sauf pur qui a conduit l’humanité au bord du gouffre. Ses réflexions face à la science n’ont donc rien d’une spéculation théorique inutile. Elles constituent plutôt un appel éthique à l’action: ‘ce n’est pas seulement que nous avons un paradigme, nous devons nous-mêmes être le paradigme, […] le disciple qui incarne la vérité.’3

– Troisièmement, Holmes Rolston contredit les proclamations tapageuses des Nouveaux Athéistes (tels que Richard Dawkins, Daniel Dennett ou Michel Onfray) qui décrivent les processus naturels comme étant aléatoires, non-guidés et dépourvus de signification ultime. Rolston nous offre une vision alternative capable de nous inspire, selon laquelle Dieu est discrètement mais constamment actif au niveau le plus profond de l’histoire de l’univers. Nous formons une partie d’une création dynamique qui est essentiellement ouverte, une ouverture démontrée par les trois ‘Big Bangs’ qui constituent une ‘genèse radicale’: la génération de la matière/de l’énergie, la vie et l’esprit. Le récit épique de notre univers est rempli de nouveauté émergente et d’une complexité qui monte en spirale. L’histoire cosmique se caractérise par l’apparition répétée et imprévisible de nouveaux niveaux de vie. Ceux-ci dépendent des niveaux précédents – comme la biologie dépend de la physique et de la chimie – mais dans chaque cas on ne peut pas expliquer le niveau supérieur dans les termes du niveau inférieur. On ne peut pas déduire l’existence de dinosaures, éléphants ou pasteurs protestants en étudiant des quarks, protons ou trilobites. ‘L’histoire universelle, l’histoire de la Terre est un récit phénoménal’, où de moins en moins dans les étapes antérieures produit de plus en plus dans les étapes postérieures. Contrairement au récit de l’interaction de nécessité et chance aveugle dans l’ordre naturel prôné par l’athéisme scientifique, les yeux de la foi perçoivent la main du Créateur dans ce récit étonnant, la main de Celui qui fait ‘toutes choses nouvelles’ (Apocalypse 21,5).

‘A la fin nous devons poser les questions avec lesquelles le livre de la Genèse commence: en contemplant une création qui mène à des personnes qui sont à l’image de Dieu. Nous sommes mieux placés que n’importe quelle génération dans l’histoire humaine pour poser ces questions. De prendre leur mesure. Mais les réponses aux questions ultimes sont encore presque hors de notre atteinte. Si on les trouve, ces réponses se focaliseront sur les trois Big Bangs.’4

D’autres informations sur Holmes Rolston, ainsi que de larges extraits de ses publications, peuvent être consultées. ** Voir le site **

Ses conférences à l’Eglise américaine (entrée libre) seront données en anglais.
Ttraduction française simultanée dans une autre salle avec transmission vidéo
Peter Bannister

Notes
1 Parmi d’autres lauréats du Prix Templeton ** Voir le site **  citons la Mère Teresa de Calcutta, Frère Roger de Taizé ou Alexandre Soljenitsyne.
2 Holmes Rolston III, Science & Religion : A Critical Survey, 2006 edition (Philadelphie, Templeton Foundation Press, 2006), 342.
3 Ibid., 339.
4 Three Big Bangs : Matter-Energy, Life, Mind (New York, Columbia University Press, 2010), xi-xii.