Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page
« Les retombées spirituelles d’une démarche psychologique »
Nous recevons la Parole de Dieu au travers du filtre (déformant) de notre histoire, notre compréhension sera donc en rapport avec notre vécu. Si nous relisons notre histoire au niveau émotionnel comme au niveau de la compréhension, nous allons changer nos comportements et élargir notre compréhension. Nous recevrons la Parole de Dieu dans une plus grande conscience de nous même et une plus grande liberté vis à vis du passé.

« Les retombées psychologiques d’une guérison spirituelle »
Le Saint Esprit nous pousse toujours vers la lumière, la vérité, il nous donne une vraie motivation pour nous faire avancer. De plus, il est capable de nous consoler , de nous révéler les zones d’ombres et de nous guérir. Il est parti prenante dans cette démarche.
Que nous soyons engagés dans une démarche psychologique ou non, le Saint Esprit nous révèle nos dysfonctionnements. Chacun avance à son rythme et avec les aides qu’il aura choisi.
Remarque : Certains chrétiens se débattent avec des problèmes graves de violence, d’adultère etc…sans savoir que Dieu agit biens sûr par la prière mais aussi par des intermédiaires humains.

Des exemples :

C…raconte qu’étant enfant, attristée et déçue par le divorce de ses parents elle s’était réfugiée vers Jésus. Compatissante pour les blessures et surtout l’injustice dont Il était victime. Jésus était vraiment devenu son frère, son allié dans la détresse. Cette expérience de compassion fût effectivement très positive pour elle, néanmoins ce qui l’était moins fût que cette désillusion pour le genre humain se trouva renforcée par l’expérience douloureuse de Jésus. « Ils sont tellement méchants qu’ils ont même tué Jésus ! On a donc plus rien a espérer d’eux !…. » Replie sur soi et timidité furent les conséquences de cette histoire de Jésus reçu au travers d’un filtre personnel.
Par la suite une aide psychologique lui permit de sortir de cet état et de se tourner vers les autres en appréciant de plus en plus la richesse des partages.

M…raconte la guérison qu’il a reçue lorsqu’il fût délivré du tabac. Ce fût pour lui un signe que Dieu s’intéressait tout particulièrement à lui et un encouragement dans sa démarche de Foi. Avec le recul, il constate que progressivement il a le sentiment de s’être « construit » et d’être de plus en plus en possession de ses capacités.
Il avoue que les questions soulevées par son épouse, engagée dans une démarche psychologique lui ont été très profitables.

F….constate que si enfant on a pas été compris, écouté, il en résultera une méfiance, une grande difficulté à faire confiance.

O….remarque que le fait de réaliser que les gens avec qui nous échangeons nous reçoivent sur leurs terrains, l’aide beaucoup a mieux les comprendre et a situer leurs réactions.

J…témoigne du profit qu’il tira au travers de son expérience dans le milieu charismatique. Souffrant de culpabilité, il découvrit une relation à Dieu plus libre. Par la suite une démarche psychologique l’aida à situer les racines de cette culpabilité. Ces expériences lui permirent d’acquérir une nouvelle distance face à l’anxiété, la peur. Il précise que l’on peut transférer l’anxiété sur un émotionnel religieux. La démarche psychologique l’aide à aller plus loin.
Une 1ère période de sa vie chrétienne fût vécu sous la Loi qui lui procura sécurité et protection mais aussi une sorte d’emprisonnement…Très important pour lui maintenant de passer à la confiance et de réaliser que Dieu est un Dieu de relation qui aime que la vie puisse circuler.

F…Dans le travail sur soi, il est important de découvrir qui je suis en prenant du recul par rapport au conditionnement de mon histoire ou du message de mon église.

O…s’émerveille que nous ayons chacun une personnalité unique que Dieu nous aide à développer toute notre vie. On est en marche…On peut se construire et développer une attitude positive face aux épreuves et tout autre événement.

F…parle de son désir de prendre conscience plus profondément des richesses spirituelles de Dieu qui nous parle d’un ailleurs qu’on ne peut pas se représenter. Il s’agit là de notre capacité à recevoir…souvent entravée…

En conclusion : nous pouvons dire que la conséquence de l’interaction de ces deux plans, psychologique et spirituel, est de nous rendre de plus en plus aptes à porter les fruits de l’Esprit et marcher sur les pas du Christ. De plus en plus libre, aimant, joyeux, dans une plus juste relation de nous même avec les autres.

Christiane Callu