Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

“On ne change pas la société par décret”(1), c’est le titre d’un livre
du sociologue Michel Crozier, également l’auteur d’un ouvrage devenu
célèbre: “La société bloquée”(2). Hélas, ces titres redeviennent
aujourd’hui d’actualité!

“Si l’on veut faire bouger cette “société bloquée” qu’est devenue la
société française, il faut absolument secouer le carcan que fait peser
sur elle la passion de commandement, de contrôle et de logique simpliste qui anime les grands commis, les patrons, les techniciens et mandarins divers qui nous gouvernent, tous trop brillants, trop compétents et trop également dépassés par les exigences de développement économique et social… Pour que la participation sociale soit possible et efficace, il faut que les organisations passent d’un modèle rigide bureaucratique contraignant à un modèle plus souple et plus tolérant fondé sur la mobilité, la concurrence et la négociation…”. La France a beaucoup changé depuis trente ans, mais ces propos de Michel Crozier trouvent encore un écho.
Aujourd’hui, la tourmente politique et sociale qui affecte la France à l’occasion du CPE, apparait comme la conséquence d’une mentalité
d’Ancien Régime, habillée en bureaucratie et en technocratie… Disons
le, une bonne gouvernance passe par le respect des différents acteurs et la prise en compte de leurs points de vue, c’est à dire la concertation, la participation et le dialogue démocratique.
Déja, on peut lire dans le Livre des Proverbes (La Bible): “Quand on ne consulte personne, les projets échouent. Grâce à de nombreux conseils, ils se réalisent”(Prov. 15/22). Jésus nous met en garde contre les abus de pouvoir et nous appelle à un esprit de service (Matthieu 20/25-26).
Le ferment évangélique s’est répandu dans la première Eglise, puis,
redécouvert après s’être égaré dans la confusion entre le pouvoir
politique et le pouvoir religieux, il a été transposé dans les régimes
démocratiques.
Aujourd’hui, nous sommes fondés à appeler au respect des principes qui permettent une bonne gouvernance.

Jean Hassenforder
25 mars 2006

(1) Crozier (Michel). On ne change pas la société par décret. Grasset,
1975.

(2) Crozier (Michel). La société bloquée. Le Seuil, 1970 .