Mon sentiment sur "Les Sentiments" - Témoins

Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Petit point de vue cinématographique…

Voilà un film qui, de l’avis même de la réalisatrice, est une série de poncif sur l’adultère.
Mais quelle réalisation originale (le chœur !) , que de finesse d’humour et de franche rigolade parfois.
Loin d’être des marionnettes, les personnages nous donnent un sentiment de tendresse mais aussi de malaise. Ils sont merveilleusement interprétés.
La jeune héroïne, Edith, pensait que Dieu était à l’origine de la force qui la portait. En fait c’était l’effet d’une bonne santé, d’une jeunesse enthousiaste et du culte de sa propre personnalité. Car l’histoire est la parfaite démonstration “qu’on ne badine pas avec l’amour” certes et surtout que l’égoïsme et le désir de jouissance immédiate et narcissique nous entraînent à sacrifier ce à quoi – au fond – nous tenons le plus.
Edith fait son choix … ce film aiderait-il certains à faire le leur au détour d’une tentation ?

C. Bourgade

“Les sentiments” : film français (1h34). Réalisation et scénario : Noémie Lvovsky. Avec : Nathalie Baye, Isabelle Carré, Jean Pierre Bacri, Melvil Poupeau.

Share This