Sélectionner une page

Marthe en train de préparer et de servir le repas pour les disciples. Marie, assoiffée de sens, en train d’écouter l’enseignement de Jésus. La réprimande de Marthe. (Luc 10/38-42) Cet épisode est bien connu, n’est-ce pas? Mais nous le lisons bien souvent avec les mêmes lunettes. Et les mêmes commentaires résonnent dans notre mémoire: ainsi, la relation, maintes fois débattue, entre l’action et la contemplation.

Il nous faut un excellent exégète comme Tom Wright pour nous ouvrir un horizon nouveau. Et son interprétation est d’une brulante actualité. Tout le mouvement de l’Evangile est de remettre en question les rôles sociaux lorsqu’ils enferment et emprisonnent les personnes. Et, ici, la véritable interprétation concerne les rôles respectifs des hommes et des femmes.

“Dans cette culture, comme encore dans certaines parties du monde, les maisons étaient divisées en un espace pour les hommes et un autre pour les femmes. Et les rôles masculins et les rôles féminins étaient strictement définis. La salle de séjour était le lieu ou les hommes se rencontrent. La cuisine et les autres espaces échappant aux interventions extérieures appartenaient aux femmes.

Or, dans ce texte, Marie se comporte comme si elle était un homme. Pour une femme, s’installer dans cet espace, assise aux pieds d’un enseignant, c’était agir comme un homme, transgresser les règles sociales de la séparation des sexes. Bien plus, s’asseoir aux pieds d’un maitre, d’un rabbi, c’était se mettre dans la position de celui qui désire se former pour devenir maitre lui-même. Marie avait tranquillement pris sa place comme enseignante et prédicatrice du royaume de Dieu. Et Jésus a affirmé qu’elle avait le droit de faire ainsi”.

C’est dire la portée de cette petite scène. “Marie représente toutes les femmes, qui, lorsqu’elles écoutent Jésus parler du royaume, savent que Dieu les appellent à écouter attentivement pour qu’elles puissent, à leur tour, communiquer le message”. L’appel de Jésus renverse les frontières. “Comme il va sur les routes de Palestine, il laisse derrière lui des villages, des maisonnées, et des individus qui ont saisi la vision nouvelle du royaume et dont la vie ne sera plus jamais la même”. Ainsi la méditation de l’Evangile nous appelle à quitter les conformismes et à entrer dans des voies nouvelles. Que le Saint Esprit nous inspire et nous guide! (2)

J.H.

(1) Tom Wright est un exégète britannique particulièment original. Il a publié des livres marquants comme:”The Challenge of Jesus”. Nous recommandons un de ses livres traduits en français:”Jésus: retour aux sources. La vie et la vision d’un révolutionnaire. Excelsis,1998″. Tom Wright a entrepris une série de guides destinés à introduire les livres du Nouveau Testament pour le grand public.

(2) D’après: Tom Wright. Luke for everyone. SPCK, 2001
Commentaire, passage après passage, de l’évangile de Luc. (Martha and Mary p.129-132)

Share This