Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Lognes 11-13 novembre : Une Église qui donne envie de croire

Chaque année, à l’automne, le courant protestant évangélique est en mesure de se rassembler grâce à la convention organisée par le Centre évangélique d’information et d’action à Lognes dans la région parisienne. « Une Église qui donne envie de croire » est le thème de la rencontre organisée cette année les 11, 12 et 13 novembre 2007 (2).

Une dynamique de réseau.

Ce rassemblement annuel est le fruit d’une histoire. Au cours des dernières décennies, à partir d’une première initiative issue de l’Institut biblique de Nogent-sur-Marne en 1948, le mouvement s’est étendu, et après un passage au pavillon Baltard, il s’est installé dans les locaux du Centrex à Lognes. La dynamique engendrée par ces rencontres a permis de surmonter les obstacles et a donné à ces manifestations un rôle de forum et de carrefour où convergent les forces vives du courant évangélique.
En 2006, en trois jours, la rencontre de Lognes a rassemblé 2185 personnes. 185 associations ont présenté leurs activités dans des stands répartis en six salles. Cette performance témoigne de la vie et de l’activité d’un réseau. Comme l’exprime Sébastien Fath, dans son livre : « Du ghetto au réseau » (1), il y a là une dynamique de rassemblement.

Construire ensemble

Ces rassemblements s’organisent autour de trois objectifs : se ressourcer spirituellement, réfléchir ensemble sur les questions actuelles, s’informer mutuellement.
Le rendez-vous spirituel se réalise à travers la participation à des études bibliques, mais aussi dans la texture même de l’activité et des rencontres.
Chaque année, la convention aborde une question majeure à travers l’apport de personnalités compétentes, des tables rondes, des débats. Ainsi, en remontant année après année, les thèmes choisis ont été : rejoindre l’enfant (2006) ; la prière, un mystère à vivre ; les Églises dans l’espace public ; la famille ; Peuple de la Bible ; richesse et pauvreté…
L’information mutuelle se réalise remarquablement à travers l’apport des stands des associations et les échanges des participants à l’occasion de la visite de cette exposition et des relations qui se tissent d’année en année sur les différents registres de la convention, et notamment les rencontres informelles dans les halls et les couloirs.
De telles rencontres témoignent d’une attitude fraternelle dans un respect mutuel. Le visiteur, qui se rend là pour la première fois, est favorablement impressionné par la vitalité et la convivialité qui caractérisent ces rassemblements. Les rencontres organisées par le Centre évangélique comptent dans le paysage chrétien d’aujourd’hui.

Une Église qui donne envie de croire.

« Une Église qui donne envie de croire ». C’est le thème de la rencontre organisée cette année à Lognes les 11, 12 et 13 novembre 2007. Le sujet nous paraît remarquablement formulé, car il appelle à répondre à l’attente de nos contemporains. A cet égard, il va de pair avec la prochaine journée organisée par Témoins : « L’innovation dans les Églises. Le courant de l’Église émergente » (3). A l’arrière plan, il y a la conscience d’un désir croissant de personnalisation et de diversification de l’offre en fonction du changement des attitudes des comportements dans la société et la culture d’aujourd’hui. En regard des recherches entreprises par les sociologues, des transformations sont nécessaires (4). Ainsi le thème : une Église qui donne envie de croire, est particulièrement mobilisateur.
Pour le traiter, les organisateurs ont invité une personnalité américaine réputée pour sa profondeur spirituelle et son franc parler : Philip Yancey. Celui-ci est également l’auteur de plusieurs livres sur la vie chrétienne qui ont connu un grand succès aux Etats-Unis. Certains d’entre eux ont été traduits en français comme une réflexion sur la personnalité de Jésus : « Ce Jésus que je ne connaissais pas » (5).
En fait, ayant vécu dans son enfance et sa jeunesse dans une Église évangélique américaine caractérisée par un esprit conservateur légaliste particulièrement étroit : Philip Yancey a du s’interroger pour accéder à une vie spirituelle authentique et équilibrée. En nous faisant découvrir, par delà les stéréotypes et les préjugés, la vraie personnalité de Jésus, Philip Yancey va à l’essentiel et ouvre la voie à une Église « qui donne envie de croire ».
Toute la convention est centrée sur ce thème : les études bibliques sur l’Église et la table ronde : « Églises de nos rêves. Églises réelles », qui réunit des intervenants ouverts à l’innovation.

Comment l’Église pourrait-elle donner davantage envie de croire ? Pour répondre à cette question, il faut d’abord se la poser. Saluons donc le choix de cette question à la prochaine rencontre de Lognes. C’est une bonne nouvelle !

Jean Hassenforder
14 08 2007

(1)Fath (Sébastien). Du ghetto au réseau. Le protestantisme évangélique en France. 1800-2005. Labor et Fides, 2005. (Présentation sur le site de Témoins (recherche, bibliographie) par Etienne Augris)
(2)Centre évangélique 39 Grande Rue 94130 Nogent-sur-Marne Tél : 01 41 95 81 88 ; mail : centre.evangelique@wanadoo.fr. Site : www. centre-evangelique.com
(3)Cette journée est présentée sur le site de Témoins.
(4)On pourra consulter sur ce site à la rubrique : groupe de recherche, de nombreux textes sur cette question. Entre autres, une présentation d’un livre du pasteur et chercheur britannique, Stuart Murray, sous le titre : Vers une nouvelle génération d’Églises (Rubrique : groupe de recherche, perspective). Ce texte a également été publié dans le bulletin de l’Alliance évangélique, IDEA (juillet 2003, p.1-4).
(5)Yancey (Philip). Ce Jésus que je ne connaissais pas . Farel, 2001.