Sélectionner une page

Nous avons, à plusieurs reprises évoqué le développement de nouvelles expressions d’église (Fresh expressions) en Grande-Bretagne. « Les « fresh expressions » soutiennent et nourrissent de nouvelles manières d’être église et travaillent avec des chrétiens issus d’un registre très vaste de dénominations et de traditions. Le mouvement s’est traduit dans l’apparition de milliers de communautés (« congrégations ») émergentes qui se développent en marge des églises plus traditionnelles ».

 

On pourra lire, par ailleurs, sur le site de Témoins une description détaillée de l’approche adoptée par les « fresh expressions »  ** Lire l’article ** .

 

Or, des informations récentes publiées sur le site  « Fresh expressions »   ** Voir le site **   nous font part de l’essor particulièrement rapide de ces communautés nouvelles.

En effet, les statistiques de l’Eglise anglicane pour l’année 2010, publiées pour la première fois le 19 janvier 2012, donne pour la première fois une évaluation du nombre de « fresh expressions » en  indiquant qu’il y en  a aujourd’hui  au moins 1000 « fresh expressions » et nouvelles formes d’église liées à l’Eglise anglicane. Environ 30000 personnes, hors de l’orbite des paroisses, participent chaque mois à des « fresh expressions ». C’est l’équivalent statistique d’un  diocèse anglican supplémentaire. Dans presque tous les diocèses, on signale des communautés émergentes avec plus de la moitié de ces initiatives tournées vers des familles avec des enfants. On estime qu’il y a également 1000 « fresh expressions » liées à l’Eglise méthodiste, ce qui est beaucoup, car celle ci ne dispose pas des moyens de l’Eglise anglicane.

Graham Gray, évêque anglican, en charge de l’équipe de soutien aux « fresh expressions » peut ainsi écrire : « Ce développement est vraiment impressionnant lorsqu’on pense à tout ce qui a pu arriver en si peu de temps. Depuis le rapport qui a marqué un tournant et fait date sur « l’Eglise en forme de mission » (« Mission-shaped Church) produit par l’Eglise anglicane en 2004, nous avons vu le développement de 2000 « fresh expressions » dans l’Eglise anglicane et dans l’Eglise méthodiste. Le Saint Esprit a été à l’œuvre et a atteint des milliers de gens à travers ces  communautés nouvelles. C’est un immense encouragement. Cependant, c’est juste un début. Il y a encore un long cheminement devant nous ».

Ainsi, en Grande Bretagne, l’Eglise émergente est devenue un mouvement dynamique. Des pionniers comme Michaël Moynagh peuvent apprécier le chemin parcouru. ** Voir l’article sur ce site ** 

Et ce mouvement va bien sûr au delà des deux Eglises anglicanes et méthodiste qui l’ont accepté et l’encouragent.

Il y a dans le site « Fresh expressions » une rubrique où on trouve une description du vécu de nombreuses « fresh expressions » ** Voir cette rubrique ** .

Des amis avaient organisé autrefois un spectacle chrétien qui avait pour titre : « Si c’était vrai ! ». Il nous vient d’évoquer en ces termes l’originalité des « fresh expressions ».  Des groupes conviviaux où on se reçoit, où on partage, où on s’entraide. Si c’était vrai ! Des groupes chaleureux où l’amour fraternel témoigne de Jésus. Si c’était vrai ! Des groupes où on respecte l’itinéraire de chacun et où on refuse tout endoctrinement. Si c’était vrai ! Des groupes où on n’est plus prisonniers de rites, de coutumes et d’habitudes qui ne font plus sens. Si c’était vrai ! Et oui, tout cela est vrai dans les « fresh expressions ». C’est une dynamique d’amitié et d’amour qui témoigne de Jésus et non la propagation d’un message fortement marqué par une doctrine. On comprend que des personnes nombreuses y trouvent réponse.

Le site « Fresh expressions » nous présente également plus de trente vidéos sur You Tube. ** Voir ces vidéos **   

Ces courtes vidéos nous expliquent les caractéristiques de ce mouvement à travers des interventions de quelques uns des responsables et nous permettent également d’entrer dans des expériences vécues. D’emblée, ces vidéos nous font entrer non seulement intellectuellement, mais aussi affectivement et émotionnellement dans ce mouvem e nt et nous permettent d’en saisir toute la portée. Voilà une ressource stimulante à travers laquelle cette expérience se communique à nous et que nous pourrons utiliser pour partag er cette bonne nouvelle avec d’autres.

Jean Hassenforder

Share This