Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Le site chrétien interconfessionnel Paraboles.net s’adresse à « l’Eglise en dehors des murs ». Des catholiques et protestants y dialoguent sur la foi, l’Ecriture, la sexualité, la politique.

Henrik Lindell vient de publier dans Témoignage Chrétien (du 21 juin) cet article sur le site Paraboles.net. C’est une occasion de rappeler l’amitié de Témoins pour cette équipe, déjà évoquée dans une précédente étude portant sur la constitution et l’évolution de ce site (Cf Paraboles.net : Un site innovant dans le courant de l’Eglise émergente. Rubrique « groupe de recherche », innovation.)

« Il nous faut respirer à l’air libre d’un dialogue spirituel avec le monde. Il nous faut même risquer de dire des choses contestables, pourvu que des questions vitales soient soulevées. » Ces phrases du théologien protestant Dietrich Bonhoeffer forment la devise de Paraboles.net.. De tous les sites chrétiens qui se développent actuellement sur le net, parfois à une vitesse fulgurante, il est probablement celui qui mise avec le plus de succès sur « l’interconfessionnalité ». Environ 800 visites avec une dizaine de milliers de pages sont enregistrées quotidiennement, ce qui en fait sans doute le site à vocation oecuménique le plus populaire avec Témoins.com. La tendance est à la croissance, lente mais constante, depuis la création en 2002. Il a été créé par Patrick Gheysen, un webdesigner qui a longtemps évolué dans l’univers évangélique, et par le psychologue Bruno Dal Palu, qui se définit comme « baptisé catholique » mais qui « adhère à l’Eglise réformée » dont fait également partie son épouse. D’après Patrick, la clé du succès du site réside notamment dans le fait que des chrétiens de courants et d’Eglises différentes peuvent y débattre de sujets très différents. Des journalistes, des pasteurs, des ecclésiastiques et des « simples fidèles » invitent à découvrir la pensée de l’autre, dialoguent, s’engueulent parfois, sans pour autant tomber dans l’irrespect. Un autre objectif du site est « d’amener les gens à penser et aussi à panser leur foi », explique Patrick. A 50 ans, marié et père de quatre enfants, il se réfère aux besoins de tous ces chrétiens « en dehors des murs » de leurs Eglises, où ils ne se sentent plus à l’aise. Se définissant comme un « ancien hippie », converti à l’évangélisme pentecôtiste quand il était jeune, Patrick a lui-même entamé, il y a une dizaine d’années, une démarche d’ouverture vers les autres chrétiens.
Parmi les collaborateurs du site les plus en vue, il faut citer les pasteurs et écrivains Eric Denimal et Antoine Nouis, le jazzman (catholique) Christophe Delvallé, le directeur (baptiste) de la Ligue pour la lecture de la Bible Marc Deroeux. Dans leurs éditoriaux, ils sont susceptibles de parler de façon détendue de sexualité ou de politique, mais surtout de témoigner de leur foi. Le site parle beaucoup de psychologie (rubrique intitulée « Psycho ») et reprend des articles d’autres médias dans le monde évoquant par exemple des techniques parfois insolites de survie des Eglises « innovantes », alors que souffle le vent de la postmodernité. Un des penseurs phare dont s’inspire parabole.net est le théologien américain Brian McLaren, le fondateur du concept d’« Eglise émergente ». Aucun sujet n’est a priori tabou. Certains se réfèrent à la théologie libérale protestante, avec d’importants questionnements sur la vérité des Ecritures, d’autres sont plus « orthodoxes » ou « conservateurs ». Des chrétiens de gauche apprennent à discuter avec ceux de droite. Dans cette « Eglise buissonnière du web » où règne une grande liberté, il y a cependant quelques principes. « Nous demandons aux collaborateurs de séparer les convictions des certitudes », explique Patrick. Ce qui signifie en clair que le fondamentalisme intransigeant n’y a guère de place. Cette idée est comprise dans le nom du site : Paraboles. Le mot, qui signifie « comparaison » en grec, désigne la méthode pédagogique la plus souvent utilisée par Jésus. Pour la comprendre, Patrick et Bruno utilisent une image empruntée à la géométrie : une parabole est « une courbe dont chaque point est à distance égale d’un ‘foyer’ ou ‘centre’, et d’une droite fixe appelée ‘directrice’. Notre centre et notre foyer, c’est le Christ, et notre ligne directrice, la Bible. Autour de ces constantes bien posées, nous osons évoluer dans une ‘courbe’ de réflexion, une parabole de dialogue et d’exploration théologique… »
Le siège du site est à Valence, cette petite « Jérusalem » évangélique française. Il est financé par une entreprise de conception de sites gérée par Patrick et aussi par la vente en ligne de livres d’éditeurs chrétiens. « Nous vivons Paraboles comme un service. »
Henrik Lindell