La traduction de C. S. Lewis, un face à face qui change la vie ! - Témoins

Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

A l’occasion de la sortie du film sur “le monde de NARNIA” Denis Ducatel, grand connaisseur de C.S. Lewis, l’auteur du livre, vient d’être interviewé par la radio Suisse Romande.
Voici un résumé de l’interview.

Synthèse d’un entretien radiophonique

La traduction de C. S. Lewis, un face à face qui change la vie !

Denis Ducatel est un inconditionnel de C. S. Lewis. Depuis bientôt une dizaine d’années, il consacre à cet auteur une part importante de son temps libre. Pour rendre accessible au public francophone un écrivain archi-connu dans le monde anglophone. A l’occasion de la sortie du film Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique, Denis Ducatel publie en français un inédit de C. S. Lewis : Les quatre amours. Un ouvrage que se réjouissent déjà de savourer d’autres fans du professeur d’Oxford et de Cambridge.

« Le livre Les quatre amours n’avait jamais été traduit en français. Aujourd’hui c’est chose faite ! » Denis Ducatel enseigne le français et l’allemand dans diverses écoles hôtelières de l’Arc lémanique. Cet habitant du Mont-Pèlerin vient d’éditer Les quatre amours, son septième livre de C. S. Lewis en français. Après Surpris par la joie, Le Grand Divorce, L’Abolition de l’homme, Lettres à Malcolm, Réflexions sur les Psaumes… autant d’ouvrages qu’il a publiés aux éditions Raphaël, une maison qu’il dirige à côté de ses activités professionnelles de base.

Quand traduire change la vie !
« Mon désir était de poursuivre la publication en français des œuvres de C. S. Lewis », explique ce traducteur. La relation que Denis Ducatel entretient avec C. S. Lewis n’est pas le fruit d’un coup de foudre. « Le premier livre que j’ai lu de C. S. Lewis, explique-t-il, c’était Tactique du diable. En son temps, ce qui m’avait plu dans ce livre, c’était l’audace de Lewis de faire de Dieu l’ennemi duquel on parle ». Mais il a fallu bien des années pour que Denis Ducatel se replonge dans un des livres de l’auteur des Chroniques de Narnia.
Ce fut Surpris par la Joie, un récit autobiographique de Lewis. « La première fois que j’ai lu ce livre, se souvient Denis Ducatel, je suis parti d’un malentendu. Je pensais que Lewis parlait de sa conversion comme du fait d’être surpris par la joie, mais en réalité ce n’est pas de cela dont il est question. » Dans ce livre, C. S. Lewis retrace des moments de sa vie où sa quête personnelle débouche sur une expérience intense où se donne à sentir quelque chose de la réalité ultime. De cette expérience il parle en recourant au terme de « joie ».
« En traduisant Surpris par la Joie, ajoute Denis Ducatel, j’ai vécu une sorte de réconciliation intérieure, entre ce qui est de l’ordre de la raison, de l’intuition et de l’imagination. » Très marqué par une éducation cartésienne française, Denis Ducatel trouve dans la personne de Lewis un intellectuel à même de jongler avec des concepts de haut vol et en même temps d’appréhender la réalité avec les voies du coeur. « En fait cette traduction a constitué une véritable démarche thérapeutique. Elle a changé ma vie. Grâce à Surpris par la Joie, j’ai pu entrer dans le monde fantastique de Lewis et se plonger sans réserve dans la lecture des Chroniques de Narnia. »

Prêt à se lancer dans la traduction d’une œuvre fantastique
Denis Ducatel ne s’est jusqu’à ce jour jamais lancé dans la traduction d’une œuvre fantastique de Lewis. En fait, il n’en reste plus beaucoup à traduire en français. Mais Denis Ducatel a un projet. Il souhaite mettre à disposition du public francophone une œuvre d’un des inspirateurs de Lewis, le pasteur et écrivain écossais George MacDonald (1824-1905). Mais cela, c’est de la musique d’avenir…
Aujourd’hui, Denis Ducatel tient entre ses mains Les quatre amours. Il espère que ce livre rencontrera un public désireux d’examiner avec Lewis les différentes formes d’amour que connaît chaque être humain : l’affection, l’amitié, l’amour érotique et l’amour-agapè (l’amour divin). « Sans avoir entraîné des conséquences aussi importantes dans ma vie que Surpris par la Joie, relève-t-il, Les quatre amours m’a permis de considérer d’un peu plus près les formes d’amour qui étaient un peu bancales chez moi ! » Bien loin d’être un traité de philosophie ou de théologie, ce livre est plutôt une discussion que C. S. Lewis mène avec un ami. Il espère conduire le lecteur à mieux percevoir les différentes formes d’amour qui le traversent.

Pour qu’un auteur soit traduit…
Au fil de ce compagnonnage avec C. S. Lewis, Denis Ducatel a trouvé dans cet écrivain quelqu’un qui l’a secoué et ébranlé, quelqu’un qui a aiguisé sa curiosité… « Il me serait impossible, lâche-t-il, de traduire un auteur qui ne m’interpellerait pas profondément ! »

Serge Carrel

info:
Denis Ducatel sur les ondes de la RSR
Le 20 décembre prochain à 16h30, Denis Ducatel évoquera sa relation avec C. S. Lewis sur les ondes d’Espace 2, dans le cadre d’A vue d’esprit. Cette émission se penche toute la semaine sur « Narnia, un monde sorti de l’imaginaire de C. S. Lewis ». Il s’agit d’une proposition de Michel Kocher et de Serge Carrel.
Lien à l’émission : www.espace2.ch/esprit.

bibliographie:
Les livres de et sur C. S. Lewis publiés aux éditions Raphaël
Surpris par la joie. Le profil de mes jeunes années, Mont-Pèlerin, Raphaël, 1998.
L’Abolition de l’homme, Mont-Pèlerin, Raphaël, 2000.
Le Grand divorce, Mont-Pèlerin, Raphaël, 1998.
Lettres à Malcolm, Mont-Pèlerin, Raphaël, 2000.
Le problème de la souffrance, Mont-Pèlerin, Raphaël, 2001.
Réflexions sur les Psaumes, Mont-Pèlerin, Raphaël, 1999.
Les quatre amours, Mont-Pèlerin, Raphaël, 2005.

Colin Duriez, Au coeur de Narnia, Mont-Pèlerin, Raphaël, 2005.
Leanne Payne, Présence réelle, La vision chrétienne du monde dans la pensée et l’imaginaire de C. S. Lewis, Mont-Pèlerin, Raphaël, 1998, 216 p.

Share This