Sélectionner une page

Passage, concept musical de John Featherstone.

Si vous n’avez pas assisté au Festival d’Art Sacré d’Orléans, en 2006, et même si vous y avez assisté, vous serez heureux d’apprendre que le CD de « Passage », le spectacle musical créé à cette occasion par John  Featherstone, vient de sortir.

 

Sous titré « La foi vue de loin » l’album se veut « Un microcosme de l’Eglise aux prises avec le scepticisme environnant » et, effectivement, l’œuvre se compose, de façon audacieuse et originale, d’interrogations, voire de refus touchant à l’idée de Dieu, et de citations bibliques accompagnées parfois d’observations personnelles. Cette habile alternance interpelle car les chants n’ont pas vocation à servir de fond sonore ! Chaque nouvelle écoute est source d’approfondissements et de découvertes.

Les musiques instrumentales et vocales (piano, guitare à 7 cordes et 5 voix) donnent une force aux textes et, à certains morceaux, un rythme que l’oreille n’oublie pas. Parmi les 18 titres il en est bien sûr qui vous accrocheront davantage comme par exemple : « Deus absconditus », « Moi ça va » « Ce fils » ou « La porte fermée » que l’on rencontre au milieu du récital puis à la fin et semble faire ainsi un clin d’œil au titre : Passage, le franchir ou non ? La question reste ouverte et ce n’est pas le moindre charme de ce CD qui, au fil de ses 79 minutes de paroles et musiques mélodieusement tissées, crie ses oppositions, lance ses pistes et donne à qui l’écoute un désir de recherche et de vraie liberté.

Pour conclure, revenons au sous titre : la foi vue de loin. Il se pourrait qu’en Occident, après des siècles saturés de chrétienté et face aux inconnus de la décennie, ce soit en effet la bonne distance à prendre pour rendre visible les réalités invisibles.
Merci monsieur Featherstone.

** Voir le site: johnfeatherstone.com **

 

Share This