Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

    Une bonne question ! C’est le thème de la prochaine session des Semaines Sociales de France à Lyon le 21, 22, 23 novembre 2008.  Les religions, menace ou espoir pour nos sociétés ?

A Témoins, sur ce site **Lire les articles** nous avons, à plusieurs reprises, évoqué l’excellent travail de réflexion réalisé dans les précédentes sessions. Les Semaines Sociales de France poursuivent, sous une forme renouvelée, le sillon ouvert par le catholicisme social  pour favoriser le développement d’une société plus juste.

Cette session est appelée à répondre à quelques bonnes questions énoncées par le président des Semaines Sociales de France, Jérôme Vignon. « Les religions sont-elles facteurs de division, comme certains le disent, ou participent-elles réellement, comme elles-mêmes le déclarent à la cohésion de la société ? »…Le recul de l’autorité morale des états « s’accompagne d’un côté de diverses crispations identitaires, de l’autre, elle libère un espace public ouvert au débat et à la participation active de la société civile… Sous la surface d’un soupçon toujours tenace à l’égard des Eglises historiques comme des religions plus récemment implantées, s’exprime en profondeur une attente de sens et de valeurs qui déborde les frontières habituelles entre le privé et le public ». Pour aller plus loin, « Sans doute faudrait-il que les autorités publiques reconnaissent sans ambiguïté la fonction de socialisation accomplie par les Eglises chrétiennes et les autres religions. Mais, de la part de celles-ci, des changements sont aussi nécessaires qu’implique une société pluraliste, par construction marquée par l’importance d’une communication non autoritaire et ouverte au débat ».
Les thèmes attribués à chaque journée jalonnent cette réflexion : Les religions, guerre ou paix dans nos sociétés (21 novembre) ; Eglises et religions dans l’espace public (22 novembre) ; Les conditions de relations mutuelles renouvelées. Les conditions d’une présence chrétienne dans la société (23 novembre). On appréciera la qualité et la diversité des intervenants en provenance de différents pays et de différents horizons : des sociologues bien connus à Témoins comme Danièle Hervieu-Léger et Jean-Paul Willaime ; des personnalités politiques ; des personnalités chrétiennes…Témoins s’est impliqué, à plusieurs reprises, dans une réflexion sur ces questions et se félicite de cette initiative.

Jean Hassenforder

Pour en savoir plus :