Une foi en phase avec soi et le monde d’aujourd’hui - Témoins

Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

spi-octVivre sa foi hors des clochers

Alexandre Sokolovitch

Etre et faire Eglise aux marges des cadres institutionnels

 

Etre et faire Eglise aux marges des cadres institutionnels, c’est une réalité qui s’exprime dans le monde à travers le courant de l’Eglise émergente tel que Gabriel Monet le décrit dans une thèse de doctorat aujourd’hui publiée sous forme de livre (1), tel que, aussi, le site de Témoins en montre différents aspects dans de nombreux articles. Cependant, ce courant s’est plus rapidement et davantage développé dans les pays anglophones, moins soumis à une hiérarchisation institutionnelle. En France, cependant, malgré les obstacles, cette réalité est également présente (2). Le potentiel est là, et, en fonction des attentes, l’Eglise émergente est appelée à se développer. Aujourd’hui, en raison d’une prise de conscience qui s’élargit et se répand, elle gagne en visibilité. Ainsi le journal Réforme vient de publier un excellent article (3) qui met en évidence une réalisation qui s’inscrit tout à fait dans le courant de l’Eglise émergente, car elle vient de la base et exprime la foi chrétienne dans une culture originale. Et d’ailleurs, le titre même de l’article reconnaît Alexandre Sokolovitch, fondateur et animateur de cette configuration émergente, comme un chrétien alternatif. Ce portrait éveille la sympathie et une communion fraternelle. En naviguant sur le web, on peut le compléter par une interview sur le site : Parole.fm (4) et un entretien rapporté en vidéo issu de l’émission Kairos (5).

 

On pourra donc entendre le témoignage et le message d’Alexandre Sokolovitch sur différents registres. Le parcours de celui-ci est particulièrement significatif. A 28 ans, il quitte son travail et, avec son épouse Marie, se déplace pendant trois ans à travers toute la France à la rencontre de milieux différents, notamment des groupes chrétiens de culture hippie. Il s’installe ensuite en famille dans une ferme en Bourgogne et fonde un collectif chrétien dans un éco hameau, lieu d’accueil, pôle de ressourcement, assise pour des engagements sociaux et écologiques. A travers de nombreuses rencontres, un réseau s‘est constitué et se manifeste notamment sur facebook. Son appellation Tchaap (Tribu chrétienne hérétique, alter mondialiste, autogérée, de prière) exprime à la fois une attitude non conformiste et une foi vivante dans la diversité de ses composantes. Ces quelques indications nous donnent envie d’en savoir  davantage sur cette configuration originale. En réponse, l’article de Réforme nous apporte une description substantielle.

 

A 21 ans, Alexandre découvre une foi personnelle. Mais il ressent profondément « le décalage entre sa culture alternative et la culture d’Eglise »… « J’avais envie de vivre ma spiritualité plus simplement, de manière plus accessible en dehors d’un monde et d’une structure très dogmatique. Je voulais cultiver un aspect participatif, créer  des formes nouvelles pour gagner plus de liberté de foi et de partage ». Dans son parcours, Alexandre a pu réaliser cette aspiration dans un dialogue porteur avec des milieux très divers, entre autres, des chrétiens de culture alternative comme le mouvement des « Jésus freaks », et dans la réalisation d’ « un éco hameau chrétien, participatif et festif, où habite un collectif de familles et d’amis, dans une démarche de simplicité volontaire et d’autonomie qui prodigue une agriculture naturelle, l’hospitalité et une économie alternative » (6). La ferme de la Chaux à la Bussière sur Ouche est devenue un lieu expérimental où l’on essaie de nouvelles formes d’expression chrétienne : création artistique, « lectio divina », espace de partage… Du 14 au 16 mai 2016, plusieurs dizaines de visiteurs ont participé à une réflexion sur l’église émergente autour de notre ami Gabriel Monet. Ainsi, le réseau animé par Alexandre Sokolovitch est une composante du mouvement qui se développe actuellement pour répondre aux aspirations spirituelles des gens d’aujourd’hui. « Nous ne voulons pas être dans un repli identitaire ou doctrinal, mais dans la confiance et l’ouverture pour déplacer les frontières. Il n’y a pas une foi à sauver, mais une foi à confronter pour l’enrichir ».

 

J. H.

 

  • Gabriel Monet. l’Eglise é Etre et faire Eglise en post-chrétienté. LIT Verlag, 2014
  • L’Eglise é L’Eglise de demain. Dossier réalisé par Marie Lefebvre- Billiez. Réforme, N° 3593, 22 janvier 2015
  • Chrétien alternatif: Alexandre Sokolovitch. Portrait par Philippe Bohlinger. Réforme, N° 3658,  19 mai 2013, p 20
  • Des chrétiens alternatifs. Parole.fm: http://www.paroles.fm/episode/chretiens-alternatifs/
  • Alex présente le fonctionnement de l’écohameau de la ferme de la Chaux. Kairos. Présence protestante: https://www.youtube.com/watch?v=ML-d8kkZgfc
  • http://www.goshen.fr
Share This