Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

Dans l’univers chrétien en France de nombreux petits  groupes se réunissent régulièrement. Les objectifs sont divers et les manières différentes, mais c’est à chaque fois une façon de faire église.Voici l’exemple, à Nevers, d’une communauté de réflexion et de partage dans la mouvance des groupes FOI.

Qu’est-ce qu’un groupe FOI ?

FOI (Fraternité Œcuménique Internationale) ou Net for God est un réseau international initié par la Communauté du Chemin Neuf et inspiré par la vision de l’abbé Paul Couturier. L’appellation Net For God s’inspire de l’image du filet du pêcheur dans l’Evangile de Luc au chapitre 5. Travailler à la paix et l’unité entre les Eglises et les cultures est l’objectif principal de ce réseau.

“Que tous soient un… afin que le monde croie que tu m’as envoyé.” (Jean 17, 21)

Le réseau a été lancé en 2000, à l’occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse à Rome, pour proposer aux jeunes de prier et s’engager pour la paix et l’unité. Lors du Festival International, un jeune homme du Burundi a posé cette question : «Ici, il nous est possible d’être ensemble entre Tutsis et Hutus, parce que nous pouvons prier et partager ensemble dans un esprit de paix et de réconciliation. Comment continuer ainsi quand nous rentrerons chez nous ? » En réponse à cette question, la Communauté du Chemin Neuf  produit un premier film, comme un outil pour susciter unité et fraternité.

Ainsi chaque mois, un film de 30 minutes est envoyé à sept cent groupes FOI, dont celui de NEVERS, qui se rassemblent dans soixante-cinq pays en un réseau de formation, de prière et de partage.

Quel a été le développement du groupe  de Nevers au fil des années et comment fonctionne t-il actuellement ?

A Nevers, depuis son début, la soirée FOI regroupe chaque mois entre 10 et 20 personnes, selon les disponibilités de chacun. En phase avec la vocation œcuménique qui caractérise la Communauté du Chemin Neuf, l’origine ecclésiale des participants est diverse ; la rencontre mensuelle regroupe ainsi des catholiques, protestants réformés, évangéliques, voire des personnes en recherche dont quelques adolescents accompagnant leurs parents. Au fil des années il est à remarquer la permanence de participation de la plupart, ce qui laisse supposer que FOI est dune proposition en phase avec des attentes fortement ressenties et orientées vers l’enseignement et la relation fraternelle.

 

Quels sont les contenus de ces rencontres (par exemple la dernière année…) : vidéos et questions posées

Depuis le début de l’année 2018 quatre enseignements (films) ont été proposés ;

  • un premier nous fait pénétrer dans le vécu, par un couple, d’une passion, celle du théâtre comme un lieu de rencontre et de partage avec la pauvreté et la fragilité.
  • Dans un second, deux théologiens catholiques, Mary Healy et Etienne Vetö, nous permettent de mieux comprendre les dimensions biblique, théologique et spirituelle de la délivrance et donnent des clés pour entrer dans cette liberté pleine et entière que le Seigneur veut nous donner.
  • Le thème du troisième porte sur le témoignage Martin Luther King ; En quoi, 50 ans après sa mort, est-il plus que jamais un prophète pour notre temps, une figure inspirante partout à travers le monde ?
  • Le quatrième film nous partage l’engagement d’une association « Le triomphe du cœur » qui depuis plus de 25 ans, a envoyé 2400 camions d’aide humanitaire dans les pays de l’ex-Union Soviétique et soutient quotidiennement des enfants, des personnes âgées et pauvres dans ces pays.

Par ces exemples, on peut remarquer la diversité et l’actualité des thèmes traités

 

Comment se déroule une rencontre ?

La matière toujours très riche portée par le film de la soirée suscite un foisonnement de ressentis et de réflexions ; ceux-ci, toujours  personnels, sont très librement partagés au groupe .Ils ne font  pas l’objet de débats ou de critiques .C’ est en effet la règle de notre fonctionnement. Il ne s ‘agit pas de débattre. Ainsi chacun peut partager l’écho personnel laissé par l’enseignement. La diversité de ces retours qui épouse la diversité des richesses de vie des participants compose un ensemble toujours profond, enrichissant et stimulant.

 

Comment ce groupe représente une expression d’église, vivante, ouverte, non institutionnalisée

Ce petit rassemblement mensuel représente une réelle communauté de foi ; c’est un vrai moment d’unité vécue entre tous .

D’une part, au travers des enseignements portés par les films et des échanges qui suivent, les participants accueillent ensemble les multiples richesses de l’Evangile ; ces moments permettent à chacun de revisiter sa foi, de l’enrichir en s’ouvrant à d’autres compréhensions. Pour certains parmi nous, cette rencontre est vécue comme un moment rare, que les Eglises dans leur fonctionnement classique permettent rarement, voire jamais…

Il est aussi proposé un temps de prière partagée, en réponse aux besoins exprimés.

Ce sont des temps forts de vie fraternelle ; la pensée libre apportée par chacun exige et trouve en regard une écoute respectueuse ; chacun a une place, dans la prise de parole ou le silence ; dans cet échange privilégié, où chacun est accueilli avec sa différence, les expressions peuvent être très personnelles et profondes.

Par ailleurs, au fil des mois se tissent de précieux liens fraternels qui donnent une profonde réalité à la « prière de l’unité » qui clôt la soirée.

PS : à Nevers et plus généralement en France la soirée ne saurait se terminer sans la traditionnelle tarte aux pommes accompagnée de son verre de cidre

Alain GUBERT

Share This