Recherche innovation

Culture Société

Actualités

Galeries

Vie Spiritualité

Qui sommes nous ?
Sélectionner une page

  Un nouveau blog est apparu en janvier 2014 (1) et vient de s’illustrer à travers un commentaire passionnant des films présentés au festival de Cannes. L’animateur de ce blog, Jean-Luc Gadreau, a un parcours innovant et diversifié.

Jean-Luc Gadreau exerce actuellement un ministère pastoral au sein des églises baptistes de la région Poitou-Charentes. Il conjugue ce ministère avec des activités artistiques (musique, écriture, graphisme, photographie) et de communication (radio, presse, tv). Il a ainsi été rédacteur en chef du magazine : Horizons évangéliques dont on a apprécié la démarche originale et créative dans le contexte du christianisme évangélique. Jean-Luc Gadreau est aussi musicien et chanteur, exprimant la foi chrétienne dans des formations musicales et dans des albums. Il aime aussi faire connaître et soutenir l’œuvre de parrainage d’enfants de pays pauvres développée par le Sel, « Service de liaison et d’entraide » (2).

On reconnaît et on apprécie là un parcours généreux et créatif.

Un extrait d’un de ses écrits parus sur son blog vient nous éclairer comme le témoignage d’une foi ouverte dont on attend ainsi qu’elle puisse s’exprimer sur la culture du monde d’aujourd’hui :

« S’il est un domaine où la question du recommencement prend particulièrement sens, il s’agit bien de l’art. A chaque instant, l’artiste doit être prêt à remettre sur le métier son ouvrage. Il se doit d’être dans la liberté du recommencement permettant à l’inspiration de se manifester. Tout enfermement, quel qu’il soit, devient obstacle, devient frein  au potentiel créatif de s’exprimer ». Or, constate Jean-Luc Gadreau, certains de ces enfermements peuvent être d’origine religieuse. «  C’est un paradoxe et même une forme de scandale pour moi. Notre rencontre avec le Christ libérateur devrait au contraire ouvrir les portes et les fenêtres de notre vie, apporter un renouveau et une fraîcheur inégalée, celle de la présence de l’Esprit . Elle s’entend aussi comme un élargissement de mes horizons et, par voie de conséquence, de l’inspiration créatrice. C’est également le développement de cette semence, dans notre cœur, de la nature même du Dieu créateur…Ce Dieu créateur qui se pose et contemple son ouvrage à la fin de chaque étape pour prendre plaisir et trouver cela bon. Celui qui donne talents et inspire la beauté des couleurs, des sons, des mots… Dieu aime la beauté et la recherche en tout et pour tout… » (3).

On aimera ainsi suivre le regard de Jean-Luc Gadreau sur son blog : ArtSpi’in, dans la gamme des rubriques qui y sont présentées : culture, cinéma, sport,  spiritualité, internet, société… Et ce blog, tout récent, est pour nous, sur le registre du cinémaune porte ouverte qui s’ouvre aujourd’hui sur le festival de Cannes (4). Des chrétiens sont présents à ce festival à travers un jury oecuménique. Avec Jean-Luc Gadreau, on peut entrer  dans l’univers des films présentés dans un esprit d’empathie, de générosité et de discernement qui nous permet de reconnaître l’œuvre de l’Esprit dans tout ce qui est beau et bon.

Jean Hassenforder

(1) ** Voir le blog ArtSpi’in ** 

(2) ** Voir la pésentation du parcours de Jean-Luc Gadreau **

(3)« Développer son potentiel créatif » . « Je vous propose, pour ouvrir cette rubrique : « spiritualité » un extrait de mon livre : « Malléable » où j’aborde la question du potentiel créatif que nous avons besoin de développer » : ** Voir l’article ** 

(4)Dans la rubrique : cinéma, on trouvera une présentation en profondeur de nombreux films présentés au Festival de Cannes, et aussi, en conclusion, les coups de cœur de Jean –Luc Gadeau, son palmarès personnel ! Merci Jean-Luc Gadreau !** Voir l’article **